• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

véronique

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1309 0
1 mois 0 33 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • véronique 20 mai 19:12

    @Décoder l’éco

    Avec le libéralisme, la privatisation n’empêche pas le maintien d’un service public, bien au contraire. On ne transformera pas tous les hôpitaux en sociétés privées, ni toutes les écoles en écoles privées. Il faut qu’il y ait des établissements publics, au moins pour les pauvres, et leur financement public légitime celui des établissements privés. Et privatiser une entreprise publique n’empêche pas que l’Etat en conserve une partie, plus ou moins importante, et qu’il puisse la contrôler, plus ou moins.
    Le libéralisme avec un Etat qui ne s’occupe que de la police et de l’armée, c’est une vue de l’esprit. Les capitalistes ont toujours recherché des aides publiques, construction de routes et autres infrastructures, subventions, lois les favorisant etc.
    L’intérêt de privatiser et de libéraliser les services, c’est de pouvoir échapper à des règles très contraignantes ainsi qu’à une totale transparence, à un contrôle total, et surtout de pouvoir privatiser les profits, tout en mutualisant les pertes le plus possible. Il n’y a rien de communiste là-dedans. C’est toujours la même rengaine, une critique de l’interventionnisme étatique : les entreprises privées veulent capter à leur profit l’argent public, donc haro sur l’Etat-providence, et faire ce qu’elles veulent grâce à l’appui de l’État.



  • véronique 20 mai 17:04

    @berry

    Oui c’est tout-à-fait ça. Et les oligarques ne sont pas seulement ukrainiens.
    Je me suis dit en lisant l’article que les dirigeants des puissances occidentales (ici l’UE comme les USA) avaient tout intérêt à ce conflit, avec ses destructions et les conséquences sur la population (exil, déplacements, dépossessions, démoralisation) , pour qu’ensuite, une fois la paix rétablie, et à condition que la russie se retire le plus possible, il soit facile pour les dirigeants ukrainiens de mettre la population au pas et de finir de livrer le pays aux intérêts et au contrôle de l’occident (grâce à la réforme agraire et autres réformes structurelles).



  • véronique 18 mai 00:15

    @Fergus

    Je soutiens (et en l’occurrence nous soutenons) non cette UE libérale-là

    ------------------------------

    Mais comment voulez-vous qu’elle soit cette UE ? Depuis sa création, elle est l’Europe des marchands, ses valeurs sont le libre-échange avec la division internationale du travail, qui conduit au colonialisme et à toutes les formes d’exploitation, et la concurrence libre et non faussée qui conduit à la fin des services publics par leur privatisation.
    Ce n’est que ça l’UE, rien d’autre, le commerce, la finance, la recherche de profits. Si on ne veut pas ça, alors on n’a pas besoin d’UE.

    L’Europe des valeurs humanistes c’est plutôt le Conseil de l’Europe.



  • véronique 15 mai 19:44

    @eau-du-robinet

    Difficile de savoir si c’est vrai. En revanche dans le lien que vous donnez plus haut, Philippot évoque le cas de ces prisonniers russes, battus et qui se sont pris des balles dans les jambes, parce que le journal Le monde a sorti un article qui apporte des éléments tendant à confirmer la véracité des faits. L’article du monde .



  • véronique 15 mai 15:24

    @Aristide

    vous croyez vraiment qu’il n’y aucun militaire de l’OTAN en Ukraine

    -----------------------------

    Pourquoi posez-vous cette question ? Il suffit dejà d’aller sur le site de l’otan pour voir qu’il y a des militaires non ukrainiens en Ukraine depuis un certain nombre d’années. De fait, on peut dire que l’ukraine fait quasiment partie de l’otan. Mais elle n’en est pas juridiquement membre, ce qui empêche l’otan de venir « en personne » et directement défendre l’Ukraine  (et c’est peut-être ce qui a décidé Poutine à faire son « opération », agir avant que l’ukraine ne soit membre de l’otan).

    Moi ça ne me fait pas rire ces histoires de guerre. La Russie a les moyens de faire des dégâts. L’OTAN, ce sont aussi des soldats qui risquent leur vie. Et on ne sait pas comment les choses peuvent tourner compte-tenu de la ténacité séculaire des usa à vouloir abattre la Russie... et se saisir de ses richesses. On a pu voir toutes ces dernières années, par exemple, à quel point le nordstream2 les rend fous. Les sanctions américaines infligées y compris aux entreprises européennes.

    Par ailleurs, même si on raisonne comme vous, à savoir : la Russie, une menace ? Même pas peur, l’otan est bien plus fort et malin, « on » le neutralisera avant même qu’il ait eu le temps de faire quoi que ce soit ! ......  Tout ceci est fort bien, mais que deviennent les populations européennes entièrement dominées par les usa ? La Russie est utile, elle permet un meilleur équilibre dans l’offre énergétique, et pour éviter que la domination du monde ne soit entre les mains d’une seule puissance, surtout qu’elle aussi européenne. Et puis il y a la Chine. Que ferait la Chine ? Et l’Inde ?
    Je ne sais pas dans quoi nos dirigeants nous ont embarqués, je pense qu’ils ne sont pas à la hauteur et qu’on le paiera très cher.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité