• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Vertala

Vertala

Observateur de la vie politique, économique et sociale, je choisis de publier sous pseudonyme lorsqu’il s’agit d’aborder des sujets qui s’écartent du politiquement correct.

Tableau de bord

  • Premier article le 09/08/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 18 39
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Vertala Vertala 28 octobre 2009 23:18

    Explication de texte :

    « On constate que l’Etat a les moyens d’intervenir sur l’emploi. Mais c’est une politique en trompe-l’œil car le principe d’équilibre prévaux et l’argent dépensé pour des services publics, c’est de l’argent ponctionné dans la poche de contribuables qui auront moins de moyens pour consommer des biens de consommations mis sur le marché ».

    Si j’ai bien compris, les impôts amputent le pouvoir d’achat des contribuables et réduisent leur demande de biens et services. Il s’en suit une réduction de la production et par là-même de l’emploi.

    « L’emploi public n’est pas du tout une solution pour résorber le chômage ».

    Les impôts prélevés dans la poche des contribuables sont destinés principalement à payer les enseignants, les policiers, etc... qui assurent les services publics.

    Les revenus distribués aux fonctionnaires augmentent la demande de biens et de services...
    engendrant l’augmentation de la production ( de l’offre) et de l’emploi.



  • Vertala Vertala 28 octobre 2009 17:39

    Merci pour cette analyse de comptoir...
    « Le chômage ne cesse de monter, mais comme tout processus social lié à des conditions économiques conjoncturelles »... le chômage peut être structurel...

    Mais « la courbe va se stabiliser »... j’ai aussi vu ça dans ma boule de cristal.

    « il n’est pas certain que deux points de croissance puissent donner assez de punch au marché du travail pour résorber un chômage devenu endémique. Si c’est le cas, ce sera grâce à des emplois précaires, des stages, CDI, alors que les emplois stables vont se réduire très lentement »... C’est quoi un CDI cher Monsieur ? un emploi précaire ?

    « Il va de soi que si les gens acceptaient de travailler sans demander de rémunération, ils trouveraient un job vite fait »... Et si tout le monde travaillait pour rien... qui achèterait la production ?

    « L’emploi dépend donc des conditions économiques et notamment des moyens de solvabilité »
    Qu’entendez-vous par moyens de solvabilité ?

    j’en passe !!!

    « Cela fonctionne suivant le principe des vases communicants »... un jeu à somme nulle en quelque sorte !

    On agrémente de lieux communs : « Mais on le sait, la dette d’aujourd’hui prépare le chômage de demain »... D’ailleurs les licenciements d’aujourd’hui préparent l’augmentation de l’emploi de demain... Si l’on travaille plus, on gagne plus !


    « Le chômage massif est inéluctable en Europe »... Peut-être le Nobel l’année prochaine !

    cordialement



  • Vertala Vertala 21 décembre 2007 10:03

    Un demi pression svp, pour rester dans l’ambiance de cet article.

    Je viens d’en terminer la lecture... on ne peut être un expert dans tous les domaines sous peine de dérive du type de ce papier.

    Je reviendrai dans le détail à travers un commentaire plus fouillé.

    Néanmoins, voici quelques premières remarques :

    - « Rien ne permet de le penser et de le dire, car l’économie étant devenu mondialisée, complexe, interconnectée, et riche de toutes ses liquidités circulantes ; et donc on peut raisonnablement miser sur une masse inertielle tellement puissante que rien ne peut la dévier, du moins pour les cinq, voire dix, prochaines années... »

    Quelle est la réelle signification de la phrase ? (c’est un discours d’énarque ?)

    Exemple : de très nombreuses lignes aériennes sillonnent le monde entier... mais la masse inertielle des 6 milliards d’êtres humains rendra impossible toute propagation d’une éventuelle pandémie...

    L’article focalise sur la crise de 1929 et celle de 1987.... il passe sous silence d’autres nombreuses crises financières : 1982 (crise de la dette du Sud), 1997 crise asiatique, 2000 crise argentine etc... leurs déterminants et leurs conséquences.

    - autre pb : « En 1932, Le Cac 40 avait chuté de 80 % et le PIB des Etats-Unis avait diminué presque de moitié. »

    Je ne savais pas que le CAC 40 existait à cette date : "CAC signifiait à l’origine Compagnie des Agents de Change. Défini avec la valeur de 1 000 points le 31 décembre 1987, le CAC 40 voit officiellement le jour le 15 juin 1988. Sa création fait suite au crack de 1987 qui a modifié le monopole des transactions boursières. http://www.gralon.net/articles/economie-et-finance/bourse/article-le-cac-40-108.htm

    - « Nos gouvernants peinent à rendre équitable la distribution des richesses, tout autant qu’à gérer les dépenses publiques »...

    cela mérite de plus amples explications ! Rendre la distribution des richesses plus équitable comment ? en réduisant la dépense publique ?



  • Vertala Vertala 17 octobre 2007 17:46

    bonjour,

    1). je lis : « En trente ans, les pouvoirs publics ont systématiquement paru incapables de s’adapter aux changements de l’immigration alors qu’elle passait, notamment, d’une immigration de main-d’œuvre (provisoire) à une immigration familiale (souvent définitive) ».

    je rapproche de la définition de la colonisation : « Colonisation : Action de coloniser, c’est-à-dire d’occuper un lieu »

    http://www.madie.qc.ca/math/Theme1/Glossaire/GlossFranc.html Evidemment on ne peut établir aucun lien entre les deux actions.

    2). Croyez-vous vraiment à l’argument démographique ? Ne peut-on pas gérer la baisse de la population dans l’optique de la Décroissance (et non du développement durable) ?

    Votre argument implique une croissance démographique sans fin (faim)... Est-ce bien raisonnable ?



  • Vertala Vertala 5 octobre 2007 14:15

    Je ne veux pas chercher des poils sur les oeufs, mais le poisson à petites doses régulières finit un jour par tuer !!!

LES THEMES DE L'AUTEUR

Parodie Humour Immigration Société Société

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité