• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Vulgum Pecus

Vulgum Pecus

Je suis légion.

Tableau de bord

  • Premier article le 09/09/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 9 25
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Vulgum Pecus Vulgum Pecus 11 septembre 2008 21:24

     Bonsoir Lolospace, et bien merci infiniment de votre commentaire et... Souhaitons-nous bonne chance ! ; )


    Vulgum Pecus



  • Vulgum Pecus Vulgum Pecus 10 septembre 2008 19:32

    La Drépanocytose est une maladie très active depuis le départ, depuis sa "détection" par un test sanguin.
    C’est ainsi que beaucoup d’enfants atteints de cette maladie ne passe pas le cap des 7 ans. Le taux de mortalité dans les pays sous développés est ainsi "pharaonique".

    Ensuite, et pour vous (ré) conforter au niveau de ma santé intellectuelle, j’ai effectivement pensé à économiser le fruit de mon travail, au delà des frais très importants que génère la maladie sur un territoire étranger où les soins ne sont bien évidemment pas remboursés comme en France. Pour le reste c’est une affaire personnelle que je n’ai pas à dévoilé ici, ce me semble.

    Vulgum Pecus



  • Vulgum Pecus Vulgum Pecus 10 septembre 2008 19:18

     Oui, j’avais compris votre propos Philippe, je le commentais juste.
    Merci encore de vos encouragements.

    Vulgum Pecus



  • Vulgum Pecus Vulgum Pecus 10 septembre 2008 01:12

     Mais toute expérience est enrichissante, et la partager encore plus, c’est pourquoi je voulais tout de même vous remercier ALPO47 pour votre témoignage.

    Alors j’ai un avis différent du votre, concernant le statut de micro-entreprise ou d’être "à son compte".
    Premièrement, vous devez savoir que j’ai créé une SARL, une agence de conseil en communication/publicité/Création il y a de cela quelques années. Je travaillais avec 2 "freelance", qui partageaient les locaux en échange de leur participation aux charges.

    Je ne suis pas d’accord sur l’aspect "sans frais" que vous citez ; je n’ai pas arrêté de payer.
    Tout, tout le temps, les taxes, l’URSSAF, la retraite, le loyer, les frais de communication, le téléphone, le chauffage, les assurances, les frais bancaires et j’en oublie certainement. Cela a été une bonne période de ma vie (en partie) car j’ai pu mesurer combien ma "créativité" était appréciée par mes clients, nous avons eu un taux de notoriété très rapide et en national, mais par contre une période cauchemardesque par rapport à tous ces frais, le banquier qui vous appelle et vous signifie que s’il n’a pas 10 000€ DEMAIN MATIN, il y aura des représailles... ; les huissiers qui pointent de temps en temps le bout de leurs nez... Non, vraiment, en ce qui me concerne, plus jamais de société en France. Plus jamais. Même micro, même en profession libérale. 

    Ensuite, je ne suis pas aussi entièrement d’accord avec vous, quand vous dites que vous ne travaillez plus pour des gens que vous mésestimez.
    En gros, par exemple, pour un boss tyrannique ou autre.
    Mais la, je vous dirai que SI, c’est TOUJOURS le cas ! Je pensais comme vous, avant. Mais le "boss" reste VOS clients ! Vous êtes tributaires d’eux totalement. Votre devis trop cher ? Vous la voulez cette commande, vous baissez votre devis. Vous devez être tout le temps au maximum de vos possibilités mais au minimum de vos tarifs de vente !
    Sans parler d’une chose, vous êtes à la fois patron de votre structure, secrétaire, comptable, livreur, contrôleur des travaux, commercial, vous assurez le recouvrement quand les clients ne payent pas...
    Je vous assure qu’à la fin de votre journée/semaine/mois/année, vous êtes : mort (littéralement parlant).

    Mais je reconnais que ceci est MON expérience, qu’elle peut être radicalement différente de la votre que je respecte, c’est juste que je pense qu’aucune solution n’est parfaite...

    Bien à vous,

    Vulgum Pecus








  • Vulgum Pecus Vulgum Pecus 10 septembre 2008 00:41

    @ Philippe. Pour l’instant je souhaite faire partager, et communiquer sur ma situation quelque peu "personnelle", en espérant des pouvoirs publics et du gouvernement à qui j’ai écrit également, une solution ou des solutions.
    Parce qu’il me semble aberrant que l’on soit dans ma situation, ce grand rien. Maintenant, je réfléchis toujours quant à garder ou non mon anonymat (tout relatif) ; j’avoue ne pas avoir la réponse encore ; d’autres médias sont en train de me contacter pour diffuser ce communiqué, et la même question se pose...

    Je ne voudrais pas créer un amalgame entre ma situation "personnelle" et celle plus "professionnelle" en tout cas. Je sais le gout prononcé des gens à vous coller une étiquette bien pratique pour vous cataloguer dans tel ou tel groupe social/ethnique etc.

    Alors j’hésite, mais vous avez raison sur un point : mes blogs sont TRES créatifs !!! ; )
    Merci de me lire,

    Vulgum Pecus

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Citoyenneté






Palmarès