• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Yves-Marie Cann

Diplômé en Science politique, animateur du site www.election-presidentielle.fr

Tableau de bord

  • Premier article le 13/07/2006
  • Modérateur depuis le 20/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 11 4 279
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5 3 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Yves-Marie Cann 8 janvier 2008 12:18

    « La difficulté de cette étude, c’est qu’étant faite sur un site politique, elle trie au départ des gens qui ont déjà un profil ciblé relativement au thème traité, qu’il est difficile d’extrapoler à la population. »

    Exact, et c’est tout l’intérêt de cette enquête de pouvoir toucher une cible rare... en tout cas difficile à interroger par l’intermédiaire d’une enquête classique par sondage, par exemple auprès d’un échantillon représentatif de la population internaute française en âge de voter.

    Il ne faut donc pas interpréter ces résultats comme le reflet de la population dans son ensemble mais celui d’un public fortement politisé et très actif politiquement sur la toile lors de la campagne présidentielle.



  • Yves-Marie Cann 4 janvier 2007 18:53

    D’une manière générale, les internautes pratiquant plusieurs activités politiques sur Internet sont nettement plus proches des formations politiques gouvernementales que ceux n’en ayant aucune.

    Ceci étant dit, il se peut également qu’une pratique politique particulière (par exemple prendre régulièrement position dans un forum de discussion politique, sur un blog ou Agoravox) soit davantage le fait d’internautes critiques vis-à-vis du système politique français. En outre, ton « impression » n’est pas surprenante car il s’agit aussi de pratiques politiques VISIBLES PUBLIQUEMENT grâce au recours à l’écrit. Visiter un site politique, télécharger des tracts, transférer des informations politiques à des proches... voici autant d’activités politique quasiment voire totalement « invisibles ». Il n’empêche qu’elles existent !



  • Yves-Marie Cann 4 janvier 2007 18:43

    Contrairement à d’autres enquêtes proches de ce sujet et publiées ces derniers mois, l’observatoire 2006-2007 de la netcampagne présidentielle est réalisée via un questionnaire auto-administré hebergé sur Internet.

    Ne peuvent donc participer à l’enquête que des personnes disposant d’une connection à Internet.



  • Yves-Marie Cann 4 janvier 2007 17:29

    L’activité politique sur Internet ne saurait être restreinte à la seule prise de parole sur un blog, un forum ou en réaction à un article.

    Etre politiquement actif sur la toile c’est aussi rechercher des informations sur l’actualité politique (car pour obtenir des informations politiques sur Internet il faut aller les chercher...), visiter le site d’une formation politique, visiter des forums ou des blogs politiques, visionner des vidéos politiques en ligne ou encore télécharger des tracts politique, recommander des sites politiques à des proches, etc.







Palmarès



Agoravox.tv