• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Zben léden

Zben léden

 
Démocrate de chez la démocratie : la VRAIE, celle du tirage au sort, héritage de la démocratie Athénienne.
Le peuple a enfin le moyen de s'instruire comme il veut et plus vite avec internet. Merci la souris.
J'essaierai d'être libre dans mes tribunes,
Et là d'ailleurs j'fais mon feignant, voilà quelques citations qui résument grosso-modo mon état d'esprit politique :
"En société, l'élément le plus violent est l'ignorance" (Emma Goldman)
"Chercher la vérité c'est comme passer de la boutique d'une vitrine à une autre."(J.Krishnamurti)
"L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui."(P.Deprosge)
"On croit toujours que c'est impossible, juqu'à ce que ce soit fait."(N.Mandela)
"Toute guerre a pour objet l'argent"(Socrate)
Pacifiquement,
État :
Je t'observe, je n'oublie pas, je ne pardonne pas.

Tableau de bord

  • Premier article le 17/12/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 18 87
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Zben léden Zben léden 23 mai 2013 11:09

    Je me retrouve effaré devant autant de bienveillance factice et d’aveuglement face à ce que vous défendez soi-disant : l’éducation.
    Car en fait vous comme la plupart des commentaires s’accrochent avant tout à un dogme, une boite : le grand ordre de l’éducation nationale.
    Vous ne remettez jamais en question ce qui vous fait vivre : le système « éducatif », qui est, et à toujours été un système à sens unique envers ceux qui doivent être éduqués,...Drôle de vision de l’éducation sensée apporter savoir, épanouissement et autonomie non ?
    Vous ne voulez absolument pas entrevoir le fait qu’il y a un décalage grandissant entre ce que l’éducation nationale nous livre comme discipline et l’attitude de ceux qui décident cette discipline et ce savoir : croyez vous sincèrement que la jeunesse est dupe au point d’accepter de suivre des règles qu’elle voit bafouées dès lors que l’argent et/ou le pouvoir est suffisamment ’exploitable’ ?
    Je n’ai jamais été un ’J’ et je ne veux pas justifier sa violence, qui comme cela est suggéré intelligemment est aussi due à une vie assez ’chaotique’. J’ai été un ’mini’ J, un petit insolent cherchant des réponses cohérentes à l’intérieur de ce rouleau compresseur d’éducation, de discipline très loin si souvent de la connaissance. Et je n’ai jamais eu de réponse de la part de vos confrères si ce n’est humiliation, punition et mise à l’écart, car évidemment jamais aucun ne s’est hasardé à sortir de sa boite juste pour réaliser deux secondes qu’il servait un système brutal, mensonger, au service d’un état-entreprise qui veille à ce que sorte de là de bon petits soldats formatés à travailler dans des endroits remplis de chômeurs, donc aussi formatés à culpabilisés d’être sans emploi et perpétuer ainsi la belle armée de réserve servile du Patronat.
    L’E.N ne fait pas de politique mais ses enseignements sont hautement politique, L’E.N est laicque mais le calendrier et l’ambiance restent hautement catho, L’E.N est égalitaire mais elle fait beaucoup de différences...
    Car je ne juge pas du tout vos compétences, puisqu’elles ont étés largement limitées au cocon qui vous a diplômé, vos compétences sont bien plus grandes que cela, et même avec la force de ’la vocation’ il me paraît improbable que L’E.N vous permette de les utiliser à plein régime.
    La confusion et la violence dans lesquelles se retrouvent un nombre grandissant d’élèves est un écho de la confusion de la violence que cette société impose. Le message général de L’éducation nationale est aussi de servir cela comme un état de fait, un machin immuable. Croyez vous que c’est supportable à entendre lorsqu’on est à l’age ou la vie est devant nous ?
    On fustige l’individualisme mais la ’réussite’ c’est d’être plein de fric, on fustige les parents mais le monde du travail ressemble à une paquet de dépressifs accrochés à son rocher. On fustige les casseurs mais on ne parle jamais de l’ignoble violence(connue depuis l’antiquité) et l’esclavage du crédit et de l’usure. Ce monde et ses valeurs sont totalement déstabilisés par d’immenses sommes d’argent que les entreprises cachent mais on part à la chasse des vilains tricheurs RMistes (ou RSA-istes).
    Bref, vous aussi, êtes amené par votre métier à défendre implicitement cet ordre établi et ses absurdités de plus en plus voyantes. Et ceux qui remettent en question tout ça sans avoir les mots pour l’exprimer se retrouvent dans un étau. C’est très dommage, pour tout le monde.
    Pour finir deux citation d’Asimov :
    -La violence est le dernier degré de l’incompétence
    -Je crois fermement que la seule éducation valable est l’auto-éducation.
    Comprendre les ’casseurs’ ce n’est pas les excuser, mais faire preuve de franchise concernant l’analyse globale de la situation. Bien à vous, respect pour votre métier admirable,
    je vous souhaite bon courage. smiley



  • Zben léden Zben léden 24 décembre 2012 08:22

    Merci à toi aussi pour tout ça. smiley



  • Zben léden Zben léden 24 décembre 2012 07:53

    Les exemples et histoires enfantines que vous avancez comme arguments suggèrent que vous considérez notre système meilleur, moins corrompu, moins faillible et plus juste donc ?

    ...Cela voudrait dire que nous avons effectivement un problème de naïveté et d’escroquerie intellectuelle a régler...Mais ce serait long, et loin de moi l’idée de vous convaincre, mais de me comporter tel un démocrate(ou l’idée romantique que je m’en fais), c’est à dire : améliorons nos connaissances, aiguisons nos convictions sans les figer, et essayons surtout de nous comporter comme si nous étions TOUS dans le même bateau, qu’il faudrait rafistoler avec nos petites mains. La démocratie n’est pas une fin en soi puisque c’est surtout un concept, un tremplin pour qu’on redonne ses DROITS au peuple dans la république, pour commencer. Car lorsque l’équilibre général accepté est d’avoir seulement des DEVOIRS, nous sommes déjà dans une soumission citoyenne, et un canular intellectuel.


  • Zben léden Zben léden 22 décembre 2012 17:27

    C’est surprenant votre façon de modifier mes propos en intentions, mais comme il suffit de bien (re)lire au dessus je ne vais pas ergoter. Ou peut-être que le type de « citoyen éclairé » que vous êtes donc certainement pourrai continuer à m’expliquer plus « clairement »... smiley 



  • Zben léden Zben léden 22 décembre 2012 09:39

    Merci pour ton comment-article, il apporte beaucoup sur les faits récents, je voudrais rajouter que ce n’est me semble t’il pas qu’une question de « socialistes », mais bel et bien d’oligarchie pratiquant un « turn-over », sans changer d’attitude vis à vis des devoirs qu’ils sont censés avoir envers la population.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Citoyenneté Démocratie






Palmarès