• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Moristovari

sur 1. Brevets : une raison occultée de la crise


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Moristovari Moristovari 4 juillet 2009 16:57

Quel dommage que ce genre d’article, qui traite le fond et non la forme des événements, ne puisse intéresser le grand public. S’y trouve pourtant toutes les réponses à ses questions.

La crise financière et Hadopi font débats mais ces problèmes ne sont que des symptômes, étroitement liés par ailleurs. Combattre un symptôme est inutile, les véritables racines du problème le feront toujours revenir. On ne fait pas disparaître un rhume en se mouchant.

Dans le cas d’Hadopi et de la crise, vous indiquez une de ces racines : la propriété intellectuelle. Hé hé. Autant dire que la maladie est incurable.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès