• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de ninou

sur Fedor Dostoïevski ou la fraternité universelle


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ninou ninou 17 août 2009 20:09

Merci Armelle pour cette replongée dans le monde Dostoïevskien !

Personnellement j’ai un faible pour l’Idiot avec un personnage central christique au milieu d’un peuple russe rongé par le nihilisme... et, juste derrière, Crime et Châtiment.
Les romans de jeunesse de Dostoievski sont aussi à découvrir. Les pauvres gens ou le double. A qui n’a jamais lu l’un de ses romans, je conseille de commencer par les démons (quelquefois traduit par les possédés).

La seule difficulté de lecture réside dans le système russe des noms, prénoms, surnoms divers et variés donnés aux personnages qu’il est parfois difficile de suivre au départ.
Le jeu en vaut la chandelle !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès