• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de non666

sur La révision des politiques publiques appliquée à la gendarmerie et la police : la quadrature du cercle


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

non666 non666 5 juillet 2011 15:56

Il faut comprendre ce qui est en jeu.

Sous pretexte d’une « meilleure gestion » , il faut avoir enfanter une mauvaise gestion avant...
Il faut des privilégiés montrés du doigts en ces temps difficiles et de préférence des privilégiés employés et salariés.

Alors, il est vrai que depuis des années, alors que le train de vie des salariés du privé s’effondrait, le maintien de ceux du public commencait a choquer.
Il est vrai que dans ces corps constitués et hyper protégés, certaines professions avaient des privilèges qui ne se justifiaient plus du tout a qui a coup de « droit acquis » commencait a enerver un peu « ceux du privé ».
Mais ces injustices et ces diffrences de traitement n’etaient la , maintenu que pour nous enerver a l’heure de la mondialisation.


Un fonctionnaire est forcement un Français alors qu’un agent d’une entreprise privée accomplissant un service public ne peut, dans son recrutement est victime d’une « discimination nationale »....
Les privilèges exhibés des uns ne sont maintenau que pour nous faire valider ce que EUX veulent : la privatisation generale de TOUTES les fonctions de l’etat.


La monnaie est tombée a MASSTRICHT.
La Diplomatie et la Defense sont tombées sous ’linfame Sarkozy grace a un mensonge aux electeurs qui les a fait voter sur des thématiques economiques et sociale alors que ce ne sont PAS des dommaines du chef de l’etat, selon la constitution et que ce qui etait en jeu, n’a fait l’objet d’AUCUN debat devant les electeurs....
Depuis LOOPSI a été voté et desormais les services de renseignement privés sont legaux.
Demain, par decret on etendra leurs taches aux fonctions de securité pour que les collectivités territoriales « aient le choix ».
Deja a Orleans Bouyghes controle des prisons.
La distribution des eaux, de la telephonie, celle de l’electricité sont deja passée sous le regime dit de la « concurrence » qui n’en est pas une puisque cela est gerée par des elus deja largement corrompus et achetés par ces prestataires de service.
Petit a petit, toutes les taches de securité, tous les reseaux sont en leurs mains.

Est ce un hasard si les entreprises qui controlent ces services sont aussi celles qui tiemnnent la democratie en otage via le controle des médias en France ?

Vivendi controle Canal +, Bouyghes controle TF1...

En quoi la gendarmerie les gene elle ?
C’est simple, ce sont des militaire et ils operent dans les premières zones a mettre en concurrence pour installer le nouveau systeme : les zones rurales.
Moins sous les vues de la population genrale, les zones urbaines n’ont pas les moyens d’avoir des polices municipales concequantes pour amortir la diminution des depenses de securité « publiques ».
Les communautés de communes ou plutot de villages vont donc etre obligé de « sous-traiter »’.

car avoir des flics, cela signifie recruter, entrainer, gerer des carrieres et des permanences .
7/7 jours, 24h00 /24 , 365 jours par an avec 1500h de travail par an , il faut 7 agents pour un avoir toujours un de present (8760 h par an...)
Si on tient compte du fait qu’il faut une equipe complete pour une intervention, qu’il faut gerer les remplacements, les carrieres : ce n’est pas à la portée d’une petite commune
Et je ne parle meme pas de la gestion des armes et l’entrainement au feu.
La ou une gendarmerie centralisée existe, le marché est a prendre.

On demùande juste aux gendarmes de disparaitre en silence , en leur rappelant leur devoir de reserve s’il le faut...
Soyez digne !
Que la Bète meurt pour que nos benefices se fassent !

Les prisons a Bouyghes, qui veut les zones rurales pour ses mercenaires ?

A oui, on demande les idiots utiles de gauche pour pleurnicher sur la discrimination a l’embauche qui empeche les gentils patrons de recruter des africains fraichements debarqués pour nous remplacer , sur notre sol, dans nos casernes.
Faute de legitimités sur un peuple, la presence de mercenaires permet a ceux qui controlent bourse d’imposer finalement leur volonté.



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès