• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Roberton

sur La fusion thermonucléaire : l'énergie de l'avenir ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Roberton 15 septembre 2011 23:59

Nos sources primaires d´énergies sont le pétrole, le gaz, le charbon et le bois.

Les autres comme l´électricité sont basés sur le pétrole pour leur fabrication, génération et maintenance, comme les isolants (plastiques, huiles, résines), fibre de carbone, peintures, moteurs, transformateurs, câbles, tous les composants électroniques, le ciment, le verre etc.. Le réseau dépend d´une armada d´engins. Les renouvelables ne serviront pas à grand chose vue leur faible durée de vie (20 ans). Les agro-combustibles comme notre alimentation dépendent du diésel et des engrais. Le monde consomme 89Mb/j ou 12 millions de tonnes ou 40 pétroliers de 300.000T par jour, avec une telle quantité rien ne remplace le pétrole. Nous n´aurons plus d´électricité 30 ans après le pic de production de pétrole qui est très proche. Alors pourquoi tant de discussions ? La vraie question est de savoir comment vivre mieux, avec un petit rien d´énergie, comme nos ancêtres.

Lien : http://petrole.blog.lemonde.fr/

En plus, nous avons échappé par miracle à une apocalypse à cause d´une éruption massive du soleil. Le 4 novembre 2003 nous avons enregistré la plus intense des éruptions solaires (intensité X-45), ce qui veut dire que la puissance de la flamme envoyée par le soleil ce jour-là a été l´équivalent de la puissance cumulée de 5000 soleils calmes ! Par chance, elle est partie dans le sens opposé à la terre. Si le lieu de l´éruption avait été dans notre direction, tous les satellites auraient littéralement cramé. Les téléphones portables auraient été réduits au silence, les GPS, les ordinateurs et les écrans de télévision transformés en écran noir, et pire, toutes les centrales électriques auraient pris feu, y compris les nucléaires, ce qui veut dire que les quelques 450 usines du monde se seraient transformées en Tchernobyl. Sans parler de l´industrie chimique, des raffineries de pétrole, des avions etc... et le comble, le champ magnétique de la terre qui nous protège diminue avant la prochaine inversion !

Un risque dont personne ne parle, aux conséquences apocalyptiques. En 1853 une éruption de moindre importance, mais directement orientée vers la terre, a immédiatement enflammé tous les poteaux télégraphiques américains !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès