• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Aurélien Péréol

sur Les neiges du Kilimandjaro


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Orélien Péréol Aurélien Péréol 29 novembre 2011 20:34

Voilà ce que j’ai écrit : « excellent sur la victimisation, sur les caractéristiques des victimes, sur le comportement des victimes, leur état d’esprit.  »


C’est le chapeau. Ce n’est pas l’article. J’aurais dû avoir plus de prudence, et ne pas mettre ce mot de victimisation, et ainsi prévenir les interprétations de mauvaise foi comme celles que vous croyez m’opposer.
Le mot « victimisation » est immédiatement explicité après la virgule.
Comme vous faites semblant de ne pas le lire, je ne sais pas pour quelle raison, voici des développements qui vont vous éclairer et calmer vos angoisses (je m’amuse à vos dépens, mais vous l’avez bien cherché) :
Le mot « victimisation » signifie le mouvement qui fait de gens ordinaires des victimes.
Il ne s’agit, dans cette occurrence, en aucune façon d’une victimisation de la classe ouvrière, ni d’une victimisation plaignante, de la classe ouvrière, ou des protagonistes, c’est-à-dire de gens qui demandent d’être plaints, qu’ils soient réellement victimes ou qu’ils ne le soient pas et souhaitent être pris pour des victimes.
Je ne peux pas imaginer que quelqu’un de bonne foi fasse ce type « d’erreur ». Et je ne peux pas imaginer, bien sûr, que vous soyez de mauvaise foi.
Je vous remercie de me permettre d’expliciter ma pensée et de commenter et pour ainsi dire corriger une petite imprécision que j’ai écrite dans le chapeau.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès