• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Claudec

sur Conférence de Rio : le développement durable, c'est le problème, pas la solution


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Claudec Claudec 24 juin 2012 22:05

Et la démographie passe encore à la trappe, au profit de poncifs repris la tête dans le guidon !

La mesure et la manière dont l’arbre cache la forêt aux yeux de l’humanité entière - de son élite à ses plus humbles représentants - appellent-elles la compassion ou l’affliction ?

Le répéter inlassablement suffira-t-il à éviter la résignation au pire ?

«  L’effort à long terme nécessaire pour maintenir un bien-être collectif qui soit en équilibre avec l’atmosphère et le climat exigera en fin de compte des modes viables de consommation et de production, qui ne peuvent être atteints et maintenus que si la population mondiale ne dépasse pas un chiffre écologiquement viable. »
Rapport 2009 du Fonds des Nations Unies pour la Population
«  Si nous continuons dans cette voie, si nous ne faisons rien pour enrayer l’accroissement de la population, nous allons en payer le prix, nous allons nous retrouver dans un monde surpeuplé. La démographie a un impact sur le développement économique, sur l’environnement et sur les ressources de la Terre qui sont limitées. »
Kofi Annan, Secrétaire général des Nations Unies (1997 - 2006)
s/Démographieresponsable.org

Or, en dépit des variations de la croissance démographique soufflant le chaud et le froid et de la sempiternelle annonce de son ralentissement, celui-ci est non seulement peu probable mais quasiment exclu pour de nombreuses raisons parmi lesquelles :
- La tendance observée depuis la naissance de l’espèce humaine, et plus particulièrement au cours de ses deux derniers millénaires.
- Les effets du progrès, notamment sanitaire et les résultats plus généraux de l’action humanitaire, encourageant les naissances et retardant la mort des plus malheureux, à défaut de les empêcher de souffrir de leur misère.
- Les peurs suscitées par une baisse de la natalité, en termes de vieillissement de la population et de la réduction du nombre des actifs.
- L’aveuglement, l’imprévoyance et l’égoïsme des hommes, tous ancrés, sans exception, dans leurs certitudes, leurs habitudes et leurs avantages acquis, pour ceux qui ont le bonheur d’en bénéficier, les autres semblant se satisfaire du simple "bonheur de vivre".
- La cacophonie régnant chez la plupart des partisans d’un contrôle démographique.
- L’opposition, aussi farouche qu’aveugle, des opposants à ce dernier.
etc.

La prise de conscience de réalités fondamentales est nécessaire, de toute urgence.

Pour en savoir plus à propos de la plus impitoyable de ces réalités  : http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès