• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Kiergaard

sur Les retards de transposition des directives européennes : L'impossible contrôle souverain


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Kiergaard Kiergaard 8 juillet 2012 00:27

Pourquoi combattrais-je vu que je suis d’accord sur le fond ? Qu’on me reproche de faire une analyse sur le rigorisme nécessaire pour modifier la Constitution qui impacte toutes les lois constitutionnelles cela m’embête un peu, j’aurais pu prendre une loi sur l’environnement bloquée depuis 10 ans aussi, ou la réforme du Code minier, mais non j’ai fait l’erreur de prendre le texte sur la transposition des directives...

Tenez modifions l’article, si la France devait sortir de l’Euro, le mécanisme de révision serait le même, avec ses mêmes failles.

Après c’est vrai je suis pas dans une revue de droit constitutionnel inutile, je suis sur un forum « citoyen » avec ce que cela compte de mal-être vis à vis de l’Europe. Je ne fais pas de com, je hais la com, je conteste l’idéologie qui sous tend l’Europe depuis Jean Monnet.

Mais bon on peut pas faire son travail de recherche tranquillement sans se voir taxer de bureaucrates et de parasites. Faut pas s’étonner que les parasites et les bureaucrates préfèrent se mettre au service d’un « pouvoir » illégitime et vicié au niveau européen plutôt que de travailler à une alternative plausible à un tel système.

Tout ce que ce genre de critiques faciles provoque c’est juste d’affoler le chauffard au volant de l’Europe plutôt que de l’aider à se garer avant de l’arrêter et de le ramener chez lui de manière plus sure pour lui et pour les autres.

Dites moi ce qu’il faut faire après avoir chassé les bureaucrates, ou esquisser le au moins. (Je ne vais pas faire ce que font les contradicteurs de certains économistes, leur reprochant de ne pas construire la totalité du monde nouveau quand le monde ancien s’écroulera, mais j’aimerais avoir votre point de vue, plus élaboré que dehors les parlementaires couteux, parasites et technocrates).


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès