• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Krokodilo

sur Dix propositions aux candidats, pour que l'Europe demeure au coeur !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Krokodilo Krokodilo 14 février 2007 12:18

Pour les langues, vous proposez de « parler couramment trois langues européennes », c’est un but sympathique mais totalement irréaliste. En maîtriser une seule est déjà un boulot énorme, très rares sont ceux qui y parviennent (à un niveau « fluent »), et ce sont toujours des cas particuliers, expatriés, familles biculturelles, journalistes, diplomates, sportifs internationaux, etc.

Non, les français ne sont pas « désavantagés » dans ce domaine, leur cerveau n’est pas pire que les autres, et l’enseignement n’est pas en cause : ce cliché se réfère principalement aux pays nordiques qui ont choisi l’anglais et donc font « le forcing » dessus très tôt et massivement.

Car le vrai problème est là : il faut choisir entre la diversité linguistique ou l’anglais pour tous. A l’heure où l’Angleterre délaisse l’étude des langues européennes pour se tourner vers l’arabe et le chinois (réforme récente) pour être compétitifs sur le marché de l’emploi, nous en sommes presque à l’anglais obligatoire ! Faisons comme eux : il faut arrêter d’urgence d’IMPOSER l’anglais à l’école primaire (rappelons qu’il n’y a aucun choix de langue au primaire, c’est à 90% l’anglais, parfois l’allemand et parfois la langue régionale). Au primaire, il faut une initiation linguistique large, non spécialisée, avec apprentissage de divers alphabets, ou utilisation d’intervenants extérieurs, ou externalisation des langues, beaucoup de solutions existent. Malheureusement, nos deux candidats principaux à la Présidence sont aussi anglophiles l’un que l’autre. Ségolène Royal souhaite même introduire l’anglais à la maternelle !

http://www.timesonline.co.uk/tol/news/uk/article1324074.ece

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-864117,0.html

A lire d’urgence tant que l’article est disponible en ligne. Voilà où en est cette Europe : la Commission répand l’anglais au détriment du français et de l’allemand pendant que la GB favorise l’étude du chinois et d el’arabe, pas cons les anglais ; par contre, ils nous prennent pour des cons, et ils ont cent fois raison. Faisons comme eux : arrêtons cette folie de l’anglais obligatoire à l’école, et retour à une vraie diversité linguistique.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès