• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Marais

sur Le Front National et la « reverse psychology » : exemple de la « fournée »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Marais 18 juin 2014 17:19

Fifi, les citoyens préfèrent un beau mensonge à une vérité laide : ils ont cru à l’euro, et ils continuent de voter pour le PS et l’UMP. Le peuple n’est pas patriote, car sinon il n’élirait pas à 80% des partis antipatriotes. Que le peuple boude donc le patriotisme ne vient pas du FN : il vient du peuple.

Penser que le peuple est un regroupement de moutons facilement manipulables qui votent selon ce qu’on lui dit de voter, comme le pense François Asselineau est insultant pour le peuple. Si c’est vrai, alors il faut se demander si la démocratie n’est finalement qu’un moyen pour des élites antinationales et antipatriotes d’arriver au pouvoir ; il faut se demander si la démocratie convient réellement au peuple.

Dans tous les cas, Mr Asselineau n’est rien électoralement parlant et ça ne risque pas de changer, alors que le FN est la seule chance des patriotes français d’arriver au pouvoir. Se réjouir de l’échec du FN pour arriver au pouvoir est mesquin.
Plutôt que de baver sur le FN, l’UPR ferait donc mieux de revoir sa stratégie électorale au lieu de parler dans le vide.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès