• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Front National et la « reverse psychology » : exemple de la « fournée (...)

Le Front National et la « reverse psychology » : exemple de la « fournée »

C'était il y a quinze ans. Jeune enseignant du primaire je participais à une conférence pédagogique sur le thème des enfants "difficiles". L'IEN (inspecteur de circonscription) qui animait la séance parlait de ces "fournées" d'élèves agressifs qui perturbent les classes, un terme synonyme de "groupe" qui n'émeuvait personne à l'époque. Le monsieur était pourtant humain et respecté, ancien directeur de cabinet de Laurent Fabius, donc peu suspect d'opinions extrêmistes.

Les années ont passé. Et quand l'horrible Jean-Marie Le Pen prononce le terme pour englober Madonna, Patrick Bruel et Yannick Noah, des bataillons entiers d'individus crient au tollé. Il est vrai que le leader d'extrême-droite, coûtumier des propos douteux, a un lourd passé contrairement au directeur de circonscription scolaire mentionné plus haut engagé dans des causes humanitaires. Mais tout de même, on voit mal en quoi le mot "fournée" serait péjoratif, à moins de parler de fournée de charbon (?)... toujours est-il que par la grâce de Jean-Marie, et en application de la reverse psychologie à laquelle nous condamme le FN, le mot va devenir imprononçable, conformisme à la française oblige. Car c'est le rôle du front de rendre infréquentable opinions et discours, il a été développé pour cela dans les années 80. JM Le Pen a gagné sa vie sur ce rôle de croque-mitaine entretenu par les pouvoirs publics.

Au fait. Quid de ces conférences pédagogiques sur l'intégration des enfants musulmans, sur l'autorité des maîtres ou encore sur l'enseignement de l'histoire de France à la Malet et Isaac  ? Depuis les années 90 les tabous ont empiré. On n'aborde plus ces sujets lors de la formation continue des enseignants. Place aux interventions sur la diversité culturelle et l'histoire comparative des civilisations. Un syndicat (le Snuipp) remet d'ailleurs en cause l'enseignement de l'histoire en primaire, jugé ringard et élitiste, peu adapté aux nouveaux publics de l'école... Aîe ! Le FN est passé par là. Les problèmes de société aussi, ainsi que les "difficultés" d'intégration dans la république de certains. Donc il faudrait s'adapter aux autres, et adapter notre vocabulaire au présent.

Un présent où tout mot de travers peut choquer. Je ne vote pas pour le FN, mais j'admets que Le Pen père puisse s'exprimer sur son blog, surtout quand il n'appelle pas à l'insurrection ou au massacre de qui que ce soit. Moi non plus je n'aime ni Madonna, ni Bruel la casserole, ni Noah le fils de footballeur qui se prend pour le nouveau Bob Marley, qui lui au moins avait du talent artistique. Ces gens forment un "groupe" de stars du show-bizz sans intérêt (à mes yeux) pour les gueux que nous sommes. Le larousse parlerait de "fournée", mot qui sera interdit à l'avenir à l'instar de "racaille" ou d'"immigré" (on dit "migrant" désormais). Mais quel contexte culturel mes amis, où vous êtes condamnés à surveiller vos propos dans les lieux publics, un peu comme en RDA il y a trente ans.

Enfin on peut s'étonner de la réaction de Marine LP. Madame 25%, qui a fêté au champagne devant les caméras sa victoire à la Pyrrhus aux européennes, grâce aux voix d'électeurs souvent déclassés qui peinent à se payer un litre de rouge leader price et qui ont dû toucher le fonds en admirant la suffisance de leur égérie, n'a pas soutenu son père. Au contraire. Pourtant un mouvement qui se vante de promouvoir les valeurs familiales était sensé soutenir le vieux, qui en l'occurence n'a rien dit de véritablement provoquant. Mais non, Marine a préféré, "bizness" oblige, se plier aux injonctions des journalistes. C'est qu'il ne faut pas compromettre l'ascension et l'expansion de son entreprise... pardon, de son parti. Quitte à balancer papa hors du train. Quand on a les dents longues on ne gêne pas... il y a décidemment peu de tendresse chez ces gens-là. Il parait qu'ils ont supprimé les buvettes lors de leurs meetings, pour ne pas que les militants parlent sous les oreilles des reporters. Qu'ils ne diffusent plus d'autocollants pour éviter les procés et qu'ils ne tractent plus en présence des militants de partis concurrents... donc la politique-entreprise avant tout.

Contrairement à nos voisins européens il n'est plus possible en France de parler sereinement, dans un cadre républicain, de nombreux sujets de société. Le FN repoussoir est passé par là. Il a joué son rôle. Nous souhaitons bonne continuation à ses cadres dont la paricide Marine, et de jûteuses affaires à Bruxelles. Mais ce sera sans nous. Autant Jean-Marie était parait-il bon compagnon de comptoir, autant sa fille ressemble à une commerciale de compagnie d'assurance ou à une psychologue d'entreprise... les requins de ces milieux, comme disait mon père, sont tous de la même fournée. 

ps : je vous laisse en lien le topo de l'UPR d'Asselineau sur le FN, dans lequel je me reconnais pleinement...

http://www.youtube.com/watch?v=nmtC...


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 juin 2014 09:53

    Fulbert,
    Il faudrait peut-être expliquer ce qu’est « psychology reverse » ?
    C’est une méthode de manipulation de l’opinion.

    C’est trouver « un mauvais objet » au sens psychanalytique, majoritairement répulsif, et lui coller les sujets dont on ne veut pas traiter, pour les salir par amalgame.

    En l’occurrence, le sujet tabou, c’est la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.
    Il ne doit y avoir aucun débat républicain et démocratique sur la question.

    Le FN est donc systématiquement invité dans tous ces faux débats sur l’ UE, comme seul et grand spécialiste de la question.
    A l’exclusion, bien entendu, de tous les démocrates et républicains de ce pays.

    Ce qui permet aux millions de citoyens français qui ne se reconnaissent pas dans le FN, de se faire traiter « d’extrême-droite » dès qu’ils parlent de sortir de l’ UE.

    Le FN est donc non seulement partie prenante du système, mais la dernière carte de la classe politique euro-atlantiste pour protéger l’ UE de la colère des citoyens.
    Il doit donc déraper viennois et régulièrement pour garder son aspect répulsif.


    • Onecinikiou 18 juin 2014 16:19

      « Il doit donc déraper viennois et régulièrement pour garder son aspect répulsif. »


      Tiens donc, Marine Le Pen fait condamner SOS-Racisme pour avoir dit (et s’en être servi comme épouvantail) que le bal de VIenne où elle s’était rendue en femme libre était un « bal antisémite ».


      Fifi brind d’acier comme l’ensemble des soumis au Système qui feignent de s’y opposer frontalement - Asselineau, Dupont-Aignan aujourd’hui, Seguin Chevènement hier - ne rejettent jamais la seule, vrai et écrasante responsabilité de la Diabolisation sur ses véritables auteurs, soit les associations pseudo-antracistes (LICRA, SOS-Racisme, UEJF, CRIF, etc...) sous la coupe intégrale du Lobby judéo-sioniste, qui bien entendu n’existe pas.


      Je pose une question simple, qui appelle une réponse du même ordre : quand allez-vous enfin être des hommes debouts, au lieu d’être à plat ventre et terrorisés par vos ennemis supposés ?! 

    • Marais 18 juin 2014 17:19

      Fifi, les citoyens préfèrent un beau mensonge à une vérité laide : ils ont cru à l’euro, et ils continuent de voter pour le PS et l’UMP. Le peuple n’est pas patriote, car sinon il n’élirait pas à 80% des partis antipatriotes. Que le peuple boude donc le patriotisme ne vient pas du FN : il vient du peuple.

      Penser que le peuple est un regroupement de moutons facilement manipulables qui votent selon ce qu’on lui dit de voter, comme le pense François Asselineau est insultant pour le peuple. Si c’est vrai, alors il faut se demander si la démocratie n’est finalement qu’un moyen pour des élites antinationales et antipatriotes d’arriver au pouvoir ; il faut se demander si la démocratie convient réellement au peuple.

      Dans tous les cas, Mr Asselineau n’est rien électoralement parlant et ça ne risque pas de changer, alors que le FN est la seule chance des patriotes français d’arriver au pouvoir. Se réjouir de l’échec du FN pour arriver au pouvoir est mesquin.
      Plutôt que de baver sur le FN, l’UPR ferait donc mieux de revoir sa stratégie électorale au lieu de parler dans le vide.

    • Alpo47 Alpo47 18 juin 2014 10:51

      Effectivement, le FN sert, entre autre, à diaboliser les critiques et opposants au système en place. Les journalistes y participent largement, consciemment à mon avis.

      De même que les termes « anti-sémites » pour les opposants à la politique d’extrème droite israelienne, ou « conspirationnistes » pour ceux qui affirment qu’on nous ment et que les « élites » gouvernent en sous main.


      • César Castique César Castique 18 juin 2014 10:53

        Le coup de la fournée est un montage infâme, qui se dégonflera devant le tribunal si SOS Racisme, le MRAP et l’Union des étudiants juifs de France ont la riche idée de concrétiser leur menace de plainte pénale. 

        Le propos de Jean-Marie Le Pen s’inscrivait dans le contexte d’une rubrique de son Journal de bord, “Le pauvre con de la semaine”. Le vendredi 6, il y avait deux récipiendaires, Bedos et Madonna, qui ont été présentés comme “Le couple de pauvres cons de la semaine”. C’est ensuite que Marie d’Herbais a évoqué Bruel, sur quoi JMLP a répondu la phrase passée à la postérité “On fera une fournée la prochaine fois”, c’est-à-dire que vendredi prochain, il y aura “La fournée de pauvres cons de la semaine”. Tout est là !

        L’avocat de JMLP pourra par ailleurs faire valoir que le terme « fournée », en tant que  «  groupe de personnes nommées à une même fonction » – en l’occurrence, “pauvres cons de la semaine” - n’a pas de véritable synonyme dans la langue française, 

        Et je profite de ce que je passe par là, pour signaler que la victoire de Marine Le Pen, n’a rien de pyrrhique, tout au contraire smiley


        • soi même 18 juin 2014 12:08

          Vous soulevez enfin le lièvre, un article beaucoup plus intéressant que notre Proust Ecolos Agoravoxient qui n’arrête pas de tiré aux gros sel sur le FN !
          Il est évident, si l’on a pas un regard rétrospectif des dynamiques qui ont été mis en place, on ne comprend pas ce qui se joue là !
          Ce qui se joue, et pourtant simple à comprendre, je n’arrive pas à situer la date,mais il est évident que la France ( nos divers gouvernements ) ont choisies comme modèle de société civile, les USA. Et a ce titre, ce son les fonds privés qui sont sollicités et pour que cela marche, il est évident après moultes réformes, on arrive à casser le mammouth.
          Il faut bien reconnaître que c’est aussi devenus un mammouth corporatiste irréformable qui engloutie une fortune pour faire des ânes savants .
           Je ne jeté pas la pierre aux âmes de bonne volonté, mais à ces syndicats obtus qui ont finie par avoir la peaux de la bêtes !
          Du coup, c’est un coup d’obus dans la marre, l’injonction de Ménard !
          Il serait temps, que les insts issues de la 3ièmes républiques, ce pose la question :

          .

          To be, or not to be : that is the question : 

          Whether ’tis nobler in the mind to suffer
          The slings and arrows of outrageous fortune,
          Or to take arms against a sea of troubles,
          And, by opposing, end them. To die, to sleep,
          No more, and by a sleep to say we end
          The heartache, and the thousand natural shocks
          That flesh is heir to ; ’tis a consummation
          Devoutly to be wish’d. To die, to sleep,
          To sleep, perchance to dream, ay, there’s the rub ;
          For in that sleep of death what dreams may come
          When we have shuffled off this mortal coil,
          Must give us pause. There’s the respect
          That makes calamity of so long life,
          For who would bear the whips and scorns of time,
          The oppressor’s wrong, the proud man’s contumely,
          The pangs of despis’d love, the law’s delay,
          The insolence of office and the spurns
          That patient merit of th’unworthy takes,
          When he himself might his quietus make
          With a bare bodkin ? Who would fardels bear,
          To grunt and sweat under a weary life,
          But that the dread of something after death,
          The undiscover’d country from whose bourn
          No traveller returns, puzzles the will,
          And makes us rather bear those ills we have
          Than fly to others that we know not of ?
          Thus conscience does make cowards of us all,
          And thus the native hue of resolution
          Is sicklied o’er with the pale cast of thought,
          And enterprises of great pitch and moment
          With this regard their currents turn awry,
          And lose the name of action. - Soft you, now !
          The fair Ophelia ! Nymph, in thy orisons
          Be all my sins remember’d.


          • soi même 18 juin 2014 23:13

            Être, ou ne pas être, telle est la question.

            Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir
            la fronde et les flèches de la fortune outrageante,
            ou bien à s’armer contre une mer de douleurs
            et à l’arrêter par une révolte ? Mourir… dormir,
            rien de plus ;… et dire que par ce sommeil nous mettons fin
            aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles
            qui sont le legs de la chair : c’est là une terminaison
            qu’on doit souhaiter avec ferveur. Mourir… dormir,
            dormir ! peut-être rêver ! Oui, là est l’embarras.
            Car quels rêves peut-il nous venir dans ce sommeil de la mort,
            quand nous sommes débarrassés de l’étreinte de cette vie ?
            Voilà qui doit nous arrêter. C’est cette réflexion-là
            qui nous vaut la calamité d’une si longue existence.
            Qui, en effet, voudrait supporter les flagellations et les dédains du monde,
            l’injure de l’oppresseur, l’humiliation de la pauvreté,
            les angoisses de l’amour méprisé, les lenteurs de la loi,
            l’insolence du pouvoir et les rebuffades
            que le mérite résigné reçoit des créatures indignes,
            s’il pouvait en être quitte
            avec un simple poinçon ? Qui voudrait porter ces fardeaux,
            geindre et suer sous une vie accablante,
            si la crainte de quelque chose après la mort,
            de cette région inexplorée, d’où
            nul voyageur ne revient, ne troublait la volonté,
            et ne nous faisait supporter les maux que nous avons
            par peur de nous lancer dans ceux que nous ne connaissons pas ?
            Ainsi la conscience fait de nous tous des lâches ;
            ainsi les couleurs natives de la résolution
            blêmissent sous les pâles reflets de la pensée ;
            ainsi les entreprises les plus énergiques et les plus importantes
            se détournent de leur cours, à cette idée,
            et perdent le nom d’action… Doucement, maintenant !
            Voici la belle Ophélia… Nymphe, dans tes oraisons
            souviens-toi de tous mes péchés


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 juin 2014 12:21

            Le problème n’ est pas le mot « fournée », mais le nom auquel il est associé.


            « Sale » n’est pas un problème.
            « Juif » est un mot normal.

            Mais les associer forme une abomination.


            Pourquoi choisir Bruel ? Parce qu’il est Juif. Le Pen prétend qu’il ne le savait pas. Ce qui est faux : dans les années 90, au faît de sa gloire, il ironisait sur Patrick Benguigui dans ses interventions, ignorant ostensiblement le pseudonyme qu’il s’était choisi.

            La raison ? A l’époque, Bruel était une gloire montante de la chanson et le voir prendre officiellement position contre le FN était une menace pour le parti.

            C’est toute la stratégie du vieux Le Pen : contrairement à ce que l’on pense, c’est un homme intelligent, qui sait doser ses paroles pour rester à la limite, tout en faisant comprendre ce qu’il veut dire en fait.

            Ainsi, quand il invite Collard à changer les consonnes de son nom, on comprend vite qu’il parle en fait de changer ses « l » par des « n ».

            ( ce en quoi ne le le lui reproche pas, pour une fois...)

            Le clan Le Pen a un problème fondamental : la fille veut rendre le parti présentable mais le père ne veut pas oublier son fond de commerce, l’antisémitisme dissimulé.

            Et tout ce qui fait la gloire de l’extrême droite. Après tout, la fille ne crache pas sur l’argent rapporté par la vente des chants à la gloire du IIIè Reich.

            • soi même 18 juin 2014 12:32

              ( Le clan Le Pen a un problème fondamental : la fille veut rendre le parti présentable mais le père ne veut pas oublier son fond de commerce, l’antisémitisme dissimulé. )

              C’est avant tous une PME qui remplie des contrats de l’État Profond.
              Si vous n’avez pas saisie cela, vous comprendrez jamais pourquoi, ce partie pratique de la politique sandale !


            • César Castique César Castique 18 juin 2014 13:05

              « Après tout, la fille ne crache pas sur l’argent rapporté par la vente des chants à la gloire du IIIè Reich. »


              Oooh, c’était bien peu de choses par rapport à l’ensemble du catalogue. Extrait : 

              Chansons anarchistes

              La guerre d’Algérie (4 disques)

              Marches militaires russes

              Marches symphoniques

              Discours politiques de Léon Blum

              Les cathares

              Chants et musiques du Front populaire

              Cantiques de naguère

              Marches militaires 1914-1918

              Florilège pascal en l’église de Saint-Louis, de Port-Marly

              Marches de circonstances 1 et 2, par la musique des gardiens de la paix de Paris

              Chants des troupes coloniales 1900-1958

              Anthologie de la musique française pour harmonie militaire

              Chants traditionnels des paras

              Tournants de la Deuxième guerre mondiale :

              Juin 40

              Novembre 42

              Août 44 - Tournant de la Deuxième guerre mondiale

              La Libération de Paris

              Testamenteries, poèmes de Jean Berthet dits par Pierre Fresnay

              Chants et Refrains royalistes

              Papes de notre temps (Pie XII, Jean XXIII, Paul VI)

              Marches de la cavalerie polonaise

              Marches militaires de l’Angleterre impériale

              Les lansquenets

              Les soldats de France, 30 chants et musiques

              Discours de Valéry Giscard d’Estaing

              Marches funèbres

              Discours de guerre de Charles De Gaulle

              Charles De Gaulle, discours 1940 à 1969

              Le putsch d’avril 1961

              Le procès du Petit-Clamart

              Marches et refrains de la monarchie française

              Chants profanes et sacrés, par l’école Saint-Dominique du Camazou

              Musique pour le Cadre noir

              Le grenadier du Caucase

              Lénine et les commissaires du peuple

              Les Chouans (chants de guerre)

              La Commune de Paris, par les Quatre Barbus

              Jacques Isorni et Jean-Louis Tixier-Vignancour - Plaidoiries pour la défense

              Pierre Dudan, votre ami de toujours

              Voix et chants de la guerre d’Espagne

              Les chants des parachutistes de la Deuxième guerre mondiale

              Les contes du lundi d’Alphonse Daudet (4 volumes), par Pierre Fresnay

              Discours de Georges Pompidou

              Chants d’Europe 1 et 2

              Chants catholiques traditionnels

              Les 24 plus belles chansons de Théodore Botrel

              Chants traditionnels de l’Armée française, par la chorale de la promotion lieutenant Henri Leclecr de Hautecloque

              Marches militaires de la Russie impériale

              Chants et traditions de Saint-Cyr

              La campagne présidentielle de Tixier-Vignancour

              Discours de François Mitterrand

              A la barbe du temps, de Pierre Dudan

              Vers une démocratie nouvelle (MRP)


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 juin 2014 16:50

              A ce que je sache, ni les cathares, ni le Front Populaire, ni même les discours de De Gaulle n’ont envahi un continent entier et gazé près de 12 millions de personnes.


              Le diable est dans le Détail...

            • César Castique César Castique 18 juin 2014 18:16

              Ah ben ouais, j’avais pas pensé aux 24 millions de gazés... Ce que c’est que la mémoire quand même...


            • berry 18 juin 2014 19:47

              Mmarvinbear fait de la surenchère et nous sort de son chapeau le chiffre de 12 millions de personnes gazées par le 3ème reich.

              Ce chiffre ne figure nulle part, ça devient vraiment délirant là.


            • Marais 18 juin 2014 19:51

              « Le problème n’ est pas le mot « fournée », mais le nom auquel il est associé. »


              Donc le terme ’fournée’ ne pose pas problème ? Oyez bonnes, oyez, bonnes gens. Le terme « fournée » n’est pas pas antisémite mais Jean-Marie Le Pen si. Après Jésus qui transforme l’eau en vin, on va voir Jean-Marie qui transforme les mots ordinaires en termes antisémites smiley smiley smiley


              « dans les années 90, au faît de sa gloire, il ironisait sur Patrick Benguigui dans ses interventions, ignorant ostensiblement le pseudonyme qu’il s’était choisi. ... La raison ? A l’époque, Bruel était une gloire montante de la chanson et le voir prendre officiellement position contre le FN était une menace pour le parti. »

              Abomination : Jean-Marie Le Pen faisait de l’ironie ! Sur un juif ! smiley smiley smiley


              « C’est toute la stratégie du vieux Le Pen : contrairement à ce que l’on pense, c’est un homme intelligent, qui sait doser ses paroles pour rester à la limite, tout en faisant comprendre ce qu’il veut dire en fait. »

              En fait, Le Pen n’est pas un imbécile, il se fait juste passer pour un imbécile, afin de mettre à exécution son plan machiavélique. Et quel est-il ?


              « Le clan Le Pen a un problème fondamental : la fille veut rendre le parti présentable mais le père ne veut pas oublier son fond de commerce, l’antisémitisme dissimulé. »

              Oyez oyez bonnes gens, les électeurs du FN ne sont pas des patriotes mais d’immondes antisémites, qui veulent casser du juif et en brûler dans les chambres à gaz mais discrètement, hein. Et Jean-Marie Le Pen a utilisé un code pour dire à tous ces antisémites discrets :« Camarades, la Solution finale est proche ». Merveilleux. smiley smiley smiley


              « l’antisémitisme dissimulé »

              Et après le salut nazi inversé, voilà le mot antisémite dissimulé. Bravo la fine équipe pour avoir trouvé une telle réponse. smiley smiley smiley

            • Marais 18 juin 2014 20:51

              « A ce que je sache, ni les cathares, ni le Front Populaire, ni même les discours de De Gaulle n’ont envahi un continent entier et gazé près de 12 millions de personnes.


              Le diable est dans le Détail... »

              Le Détail ?! Antisémite ! smiley smiley smiley

            • César Castique César Castique 18 juin 2014 23:22

              « Mmarvinbear fait de la surenchère et nous sort de son chapeau... »


              Moi, j’avais cru que c’était un jeu, qui consistait à doubler à chaque intervention...

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 juin 2014 02:32

              Mmarvinbear fait de la surenchère et nous sort de son chapeau le chiffre de 12 millions de personnes gazées par le 3ème reich.


              L’ensemble des victimes juives, tsiganes, homosexuelles ou autres déviants du même tonneau est chiffré, selon le sources, entre 10 et 12 millions de morts.

            • berry 19 juin 2014 07:07

              J’ai fait une recherche rapide sur Google, comme chacun peut le faire.

              En mettant « chambres à gaz nombre de morts » ou « chambres à gaz millions de morts », je ne retrouve pas ce chiffre de 12 millions de morts.

              Donnez-nous vos sources svp.


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 juin 2014 14:41

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mond iale#Shoah



               « Certains historiens avancent que la définition de la Shoah regroupe également les autres populations persécutées et massacrées par les Nazis20,21,22,19,23. Avec cette définition, le nombre total des victimes de la Shoah se trouve entre 11 et 17 millions24. »

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 juin 2014 14:44

              la Shoah, ce n’était pas que les chambres à gaz. C’était aussi les ghettos, les tueries réalisées par la Heer en plus des SS, les exécutions massives. 


              Cela concernait aussi bien les juifs que les tsiganes, homosexuels, handicapés, résistants et autres groupes jugés « dangereux » pour les nazis.

              Ce qui n’a pas empêché leur défaite finale.

              Je trouve cela réjouissant quelque part. La « race supérieure » battue et humiliée par les « métèques ».

            • claude-michel claude-michel 18 juin 2014 12:34

              (ps : je vous laisse en lien le topo de l’UPR d’Asselineau sur le FN, dans lequel je me reconnais pleinement...)
              Propagande à deux balles avec « A-CE-LINO ».politicard jaloux de ne pas avoir ces 25%..Chez les bouffons il siège en haut de l’estrade.. !


              • Jean de Beauce Fulbert de Chartres 18 juin 2014 16:51

                @claude-michel : vous vous trompez sur mon compte ; j’ai trouvé ce topo sur youtube... visionnez-le avant de commenter, les arguments tiennent la route...


              • Jean de Beauce Fulbert de Chartres 18 juin 2014 22:07

                @Achéron : vous mélangez tout... il y a une fournée de lieux communs dans votre cervelle cher ami.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 juin 2014 07:35

                Acheron,
                Vous êtes l’exemple même de la propagande européiste, vous associez l’ UPR à l’extrême-droite !

                L’ UPR a un programme copié sur celui du Conseil National de la Résistance, mis au point par les Communistes, et les Gaullistes, contre les collabos.

                Vous voyez à quoi sert la « psychology reverse » ? A ça, à faire l’amalgame entre les républicains et les démocrates de ce pays qui veulent sortir de l’ UE, et le FN.


              • Marais 19 juin 2014 16:19

                Achéron :

                Vous voulez faire une fournée avec le FN à la façon Le Pen ? Avec David Rachline, qui est juif, dedans ? Antisémite ! smiley smiley smiley

              • Marais 20 juin 2014 13:41

                Achéron, Si j’ai compris le vrai sens de cette ’blague scabreuse’, alors vous êtes aussi antisémite smiley


              • lsga lsga 24 juin 2014 11:03

                donc pour résumer, hier , nanigogo a trollé de 13h32 à 4h01 du matin, soit presque 15 heures d’affilées.

                 
                15 heures à troller : c’est beaucoup plus de temps et d’énergie qu’il n’en faut pour lire le Capital.
                 
                Mais, nanigogo ne veut pas lire. Il veut rester inculte, médiocre, sans référence solide.

              • non667 18 juin 2014 12:35

                 encore un article violemment,perversement anti fn de la part du souverainiste asselineau

                mon dieu protéger moi de mes amis ! mes ennemis je m’en charge ! comme a dit l’autre
                = avec des souverainistes comme ça pas besoin d’ennemis mondialistes

                la reverse psychologie à laquelle nous condamme le FN,

                transformer la victime en coupable
                diabolisation du fn = tactique perverse mise en place par le N.O.M.
                personne n’est obligé de la suivre sauf a être complice du N.O.M. c’est ce qu’est effectivement asselineau (heureusement < 1% aux européenne ! )

                asselineau : ses attaques contre le fn montrent qu’il est une taupe du N. O .M.
                 destiné a diviser les souverainistes et grapiller quelques % au fn , au même titre que les « souverainistes de mes 2 » dupont gnangnan ,de villiers ,.............

                à fulbert de mes deux !

                merci de t’être pignollé sur tout les faits d’armes de jean marie !

                cela me permet de rappeler qu’il est le seul homme politique a avoir les couilles de s’attaquer au système front ripoublicain complice du N.O.M. judéo américain !
                conclusion logique pour un anti gogo : le pen vite  smiley smiley smiley

                la propagande ripoublicaine ne marche plus ! même les ouvriers encartés s’en sont aperçu et ont voté fn aux dernières :  smiley smiley smiley


                • legrind legrind 18 juin 2014 12:58

                  Ouin Ouin Fn pas bien et en écho l’UPR / PCRF de service FN-système ! ( Matrix a provoqué bien des dégâts), après ce post il y’aura sans doute le puissant « F-Haine »..Pfff


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 18 juin 2014 14:34

                    @Frontistes

                    Vous aurez beau gesticuler, votre vision du monde a toujours été minoritaire en France et le restera. Depuis 1983, vous vous dites sans cesse que la prochaine c’est la bonne, que le FN a fait une nouvelle percée... . Année après année, élection après élection, le Fn c’est la bête qui monte qui monte qui monte mais qui n’arrive jamais en haut.

                    Vous pouvez vous gargariser des 25% de Marine dans une élection mineure avec 60% d’abstention et une exposition médiatique constante depuis 2 ans. On va dire que c’est un lot de consolation.

                    En 2009 sous Sarkozy le Fn n’a pas été médiatisé et a fait 6.8% aux européennes.
                    et en 2007, Le Pen a fait 10,5% . En 2012 bien que très médiatisée, Marine n’a pas dépassé le meilleur score que son père.
                    Dès que le Fn est moins sur le devant de la scène, les scores sont à la baisse avant la prochaine « percée ».

                    Vous ne voulez pas regarder la réalité en Face, car le constat est terrible :
                    Le Fn ne peut pas rassembler, il n’y arrive pas car si il correspond à votre vision du monde à vous, celle-ci n’est pas compatible avec celle d’une large majorité de Français, que vous le vouliez ou non.

                    Mais vous aller continuer à vociférer que le FN est le premier parti de France, que la prochaine est la bonne, qu’il rassemble etc..

                    Il y a des chances que le système souhaite désormais préparer l’alternance pour la prochaine présidentielle. Je ne sais pas quand le basculement aura lieu mais à un moment, on va revoir l’extrême gauche dans les médias (qu’on a très peu vu depuis 2 ans), de plus en plus et de moins en moins le FN.
                    C’est le processus normal, pour faire élire la gauche on promeut le FN, pour faire élire la droite on promeut l’extrême gauche.

                    Cela peut commencer dans les mois qui viennent ou après les élections régionales de 2016, nous verrons bien. Ce qui est sur c’est que nous verrons alors les scores du FN chuter comme on l’a vu en 2007.

                     


                    • Marais 18 juin 2014 19:03

                      @ l’européiste : aux élections européennes de 2009, le FN a fait 6,8%, en 2014 il a fait 25%, l’abstention a même diminué pour la première fois dans l’histoire de ces élections. Or, ces élections sont différentes des autres car elles ne sont pas nationales.


                      Vous devriez quant à vous regarder la réalité en face : une large majorité des Français vote pour le PS et l’UMP, des partis anti-nationaux. Donc la majorité des Français ont anti-patriotes.
                      Voilà la vérité : ils ont voulu de la mondialisation, de l’euro, de l’immigration... ou alors ils votent avec leurs pieds.

                      Que le FN perde devrait donc attrister tous ceux qui aiment réellement leur pays, car c’est le parti patriote n°1. Mais peut-être que vous êtes pour l’Internationale communiste, pour la construction européenne ou toute autre idéologie utopiste, et dans ce cas, vous avez raison d’avoir le discours que vous avez.

                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 juin 2014 07:37

                      Marais,
                      Les abstentionnistes sont 60%, ils ne votent ni PS, ni UMP, ni FN, ni FDG.


                    • lsga lsga 24 juin 2014 11:03

                      donc pour résumer, hier , nanigogo a trollé de 13h32 à 4h01 du matin, soit presque 15 heures d’affilées.

                       
                      15 heures à troller : c’est beaucoup plus de temps et d’énergie qu’il n’en faut pour lire le Manifeste...
                       
                      Mais, nanigogo ne veut pas lire. Il veut rester inculte, médiocre, sans référence solide.

                    • Pere Plexe Pere Plexe 18 juin 2014 15:42

                      Seul le mot fournée, chargement d’un four, n’a rien de répréhensible.
                      C’est associé à une liste d’artistes juifs ou noirs et dans la bouche d’un raciste riant des fours crématoires qu’il pose probléme !
                      Faire mine de l’ignorer est un bel exercice de manipulation.


                      • Marais 18 juin 2014 18:52

                        « Seul le mot fournée, chargement d’un four, n’a rien de répréhensible.

                        C’est associé à une liste d’artistes juifs ou noirs et dans la bouche d’un raciste riant des fours crématoires qu’il pose probléme !

                        Faire mine de l’ignorer est un bel exercice de manipulation. »

                         smiley smiley smiley
                        Ce n’est pas l’antisémitisme qui posait problème avec le terme fournée ? Maintenant, on va lier cet épisode au racisme, bel exercice de manipulation smiley smiley smiley
                        Dommage qu’il n’y ait pas eu un homosexuel, un communiste et un Rom dans l’affaire : on serait retournée à Auschwitz et aux heures les plus sombres de notre histoire smiley smiley smiley

                      • Pere Plexe Pere Plexe 18 juin 2014 19:26

                        L’antisémitisme est un racisme.

                        Et JMLP est coutumier des déclarations antisémites mais aussi racistes envers les noirs.
                        La dernière ne date que d’un mois... 

                      • Marais 18 juin 2014 20:46

                        « L’antisémitisme est un racisme. »

                        Y aurait-il une race juive ?

                        « Et JMLP est coutumier des déclarations antisémites mais aussi racistes envers les noirs.
                        La dernière ne date que d’un mois... »

                        Les médias officiels affirment aussi que Poutine est méchant, qu’Assad est un salaud, que les djihadistes en Syrie étaient de courageux rebelles, que la communauté internationale se limitant à l’Occident est indignée, que Svoboda est moins fasciste que le FN, que Bush a fait la guerre en Irak en 2003 parce qu’il y avait des armes de destruction massive...
                        L’affaire du virus Ebola vient de ces mêmes médias, pourquoi devrais-je les croire ?

                        Quand aux déclarations antisémites ou racistes... si vous parlez du « détail de l’histoire » et de « durafour crématoire », j’ai déjà expliqué dans un ancien post pourquoi je ne considérais pas ces passages comme antisémites.
                        Que Le Pen père soit tendancieux, je veux bien, mais antisémite, il faut le démontrer...

                      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 18 juin 2014 23:39

                        L’affaire du “point de détail” reste un bien mauvais procès stalinien fait à Monsieur Le Pen qui déclara lors du ‘Grand jury’ RTL-’le Monde’ du 13 septembre 1987, en réponse à une question :
                        « Je ne dis pas que les chambres à gaz n’ont pas existé. Je n’ai pas pu en voir. Je n’ai pas étudié spécialement la question. Mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. »

                        C’est en consultant des ouvrages d’histoire qu’il avait pu parvenu à cette conclusion, que l’on peut évidemment discuter.

                        L’expression “chambres à gaz” ne figure pas dans le sommaire détaillé (2 pages) de l’ouvrage de Raul Hilberg /The Destruction of the European Jews/, publié en 1961, 2e édition 1985 (traductions françaises Fayard 1988 et Gallimard, collection Folio-Histoire, 1991).

                        On ne trouve rien sur les camps d’extermination, ni sur les chambres à gaz, dans Histoire de la seconde guerre mondiale de Liddell Hart (1970, traduction française Fayard 1973), ouvrage qui figurait en Usuels (au fond à gauche) dans la salle des imprimés de l’ancienne Bibliothèque Nationale, 58 rue de Richelieu, Paris 2e.

                        Le manuel Histoire de 1890 à 1945 (Hachette, collection GREHG, classes de première (anciennement « première de rhétorique » ...), 1988), mentionne les chambres à gaz page 235, en une seule ligne, dans la partie “Cours” : “Après 1942, les chambres à gaz font des camps des usines de mort.” Mais cet ouvrage consacre quatre lignes au “nylon, ce textile de synthèse mis au point par des ingénieurs de la firme Dupont de Nemours en 1938 et utilisé de façon industrielle pour confectionner les parachutes, avant de conquérir l’habillement et une foule d’autres usages.”

                        Dans la partie “Documents”, le seul témoignage produit est celui du communiste Fernand Grenier sur Dachau (témoignage publié dans L’Humanité du 4 mai 1945), Dachau où les gazages homicides ont été reconnus inexistants, notamment par Pierre Vidal-Naquet et Madeleine Rebérioux (sans contestation ultérieure).

                        L’expression “chambres à gaz” ne figurait pas dans le « Thésaurus », index détaillé de l’Encyclopaedia Universalis publié en 1990.

                        Les historiens Serge Berstein et Pierre Milza ont eux aussi traité la question comme un détail dans L’Allemagne 1870-1991 (Paris : Masson, 1992) ; on n’y lit en effet que ces quelques lignes :

                        “Dans l’euphorie des premières victoires en Russie s’ébauche un plan bien plus ambitieux ; la ‘solution finale’, c’est-à-dire l’extermination de tous les juifs européens. Chargé en juillet 1941 de dresser un rapport sur la question, Heydrich fait adopter en janvier 1942 un plan qui entre aussitôt en application : construire des camps où les juifs seront parqués et exterminés dans des chambres à gaz. Dans toute l’Europe commencent les grandes rafles destinées à alimenter les convois qui convergent vers Auschwitz, Maïdenek, Belzc, Treblinka, etc., où périront six millions de juifs.”



                      • Pere Plexe Pere Plexe 19 juin 2014 09:45

                        Non juif n’est pas une race.Pas plus que noir.
                        Ce qui n’empeche en rien les racismes envers ces groupes.


                      • Marais 19 juin 2014 14:29

                        Fifi, l’auteur qui a écrit : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/jean-marie-le-pen-des-flagrants-153128 a également écrit http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/europe-le-monde-ne-nous-attend-pas-152134

                        C’est un européiste.

                        Certes, les dérapages verbaux de Jean-Marie Le Pen ont été nombreux par le passé. Mais peut-on se targuer de donner des leçons de morale quand les solutions que l’on propose aggravent les problèmes ? Non. C’est comme si on laissait un exilé fiscal parler de rigueur budgétaire à un pauvre.
                        Parce que dans le réel ce qu’ils font est catastrophique, ils surinvestissement le symbolique. Symboliquement, JMLP est méchant, mais dans le réel il a pointé du doigt de nombreuses dérives du système et ce depuis un certain temps.
                        Votre parti politique a le même problème que le FN, même si les sanctions ne sont pas les mêmes : vous rappelez au système le réel. S’acharner sur le FN est donc contre-productif.


                        Pere plexe, d’une part il y a bien une race noire dans les théories raciales. sinon, pourquoi Jules Ferry a-t-il parlé du devoir des races supérieures à coloniser les races inférieures ? Je rappelle qu’une partie de l’Afrique noire a été colonisée, donc des noirs ont été colonisés, il y a donc bien une race noire.
                        Ainsi, l’Apartheid était racialiste et séparait les Blancs et les Noirs. S’il n’y a pas de race noire, pourquoi étaient-ils séparés ?

                        D’autre part, s’il n’y pas de race noire ou juive, comment peut-on parler de racisme à leur rencontre ? Cela signifie-t-il que ce mot n’a plus de signification réelle mais bien symbolique, que ce mot ne veut plus rien dire comme l’antisémitisme ou l’homophobie ?

                        Je rappelle également que les médias ont parlé d’antisémitisme, pas de racisme. Donc quand vous affirmez « C’est associé à une liste d’artistes juifs ou noirs », vous mentez.

                      • Onecinikiou 18 juin 2014 15:59

                        La « reverse reverse psychology » de l’auteur de cet article est tout à fait insidueuse et perverse puisqu’elle consiste a attribuer la diabolisation des mots et des concepts à ceux qui les emploient très souvent à juste raison, et non à ceux qui n’ont eu cesse prévisément de les diaboliser, et donc de pratiquer cette diabolisation méthodique et consciencieuse ! 

                        C’est à dire le système médiatico-politique à la solde de ses mandants, soit la superstructure oligarchique.

                        On ne saurait mieux démontrer la vacuité d’un tel propos, d’une telle réflexion, qui rejette la responsabilité de cette immense machine de guerre politico-idéologique qu’est la diabolisation non sur ceux qui en sont les coupables ultimes, mais les principales victimes.

                        Ce n’est pas seulement injuste et déplorable, c’est politiquement suicidaire. 

                        • Marais 18 juin 2014 16:33

                          Voici ce que j’avais posté sur Agoravox TV le 11 juin 2014 :

                          « Voici l’avis de Pierre-Yves Rougeyron sur le FN et son temps de parole notamment :

                          On peut retenir plusieurs choses de son intervention :
                          1) Le FN passe dans les médias parce qu’il a résisté à la tactique de l’édredon.
                          2) Il faut épuiser les cadres du FN en les faisant passer dans les médias sans cesse.
                          3) François Miterrand a fait monter le Front National pour se faire réélire en 1988. Le FN n’est plus une créature.
                          4) Le patriotisme a été diabolisé à cause des élites anti-françaises (Dupont Lajoie, la France de Vichy de Paxton, disciples de Paxton encadrant l’ENA...) et pas du FN.
                          5) Haïr le FN c’est aussi haïr les pauvres.

                          Pour moi, le raisonnement de Rougeyron est plus intéressant sur ce point que les raisonnement »le FN passe dans les médias donc c’est un sous-marin de l’UMP et du PS« et »le FN propose une autre Europe donc il est contre la France« d’Asselineau.

                          François Asselineau se pose comme un De Gaulle bis (CNR.
                          En attendant, l’UPR fait moins de 1%. On fait quoi, on attend qu’il monte ? »


                          Vous faites dans l’inversion accusatoire : 

                          • Marais 18 juin 2014 16:49

                            Vous faites dans l’inversion accusatoire : ce serait parce que le FN parle de sujets de société et qu’il est haïssable que ces sujets de société sont haïssables. Certains affirment même que d’autres sujets, comme le patriotisme, l’euro, la maîtrise des frontières...

                            Je ferai plutôt le raisonnement suivant : une partie du peuple et des élites, majoritaire jusqu’à présent, adhérait au projet PS-UMP et, par s’acheter une bonne conscience, fit du FN le coupable. Aujourd’hui que les conséquences de leur choix est visible, on revient au patriotisme. Le peuple est donc coupable de ce qui lui arrive aujourd’hui.

                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 juin 2014 17:37

                            Marais,
                            Le Parti majoritaire est celui des abstentionnistes : 60%
                            Ce qui veut dire que la majorité des Français rejette aussi bien le PS que l’ UMP, le FN que le FDG. Ils attendent autre chose.

                            Les soutiens du FN devraient se demander pourquoi les médias censurent l’ UPR et mettent le FN a toutes les sauces ?

                            Pourquoi les économistes Prix Nobel, ou Sapir, ne sont jamais invités dans des débats sur l’euro ?

                            Pourquoi sur Agoravox, Asselineau a un troll attitré, et jamais aucun FN n’est trollé ?

                            Ils croient que le FN et l’ UPR disent la même chose.
                            Il faut croire que le système sait très bien faire la différence...


                            • Marais 18 juin 2014 18:35

                              Fifi, l’abstention n’est pas un parti politique. Si c’est le cas, il devrait envoyer des députes européens ou nationaux. Comme ce n’est pas le cas, ce n’est pas un parti.


                              Le FN a été aidé en 1988, autrement, les médias n’ont fait qu’en dire du mal, même si leurs solutions étaient bonnes. Ecoutez Pierre-Yves Rougeyron dans le lien que j’ai mis : il explique qu’ils sont dans les médias parce qu’ils ont résisté au lynchage médiatique et que le système tente d’épuiser les cadres.

                              Ils n’invitent pas des gens sérieux comme Sapir car ils sont dangereux et ne font pas d’audimat. Si Zemmour est invité, ce n’est pas seulement parce qu’il est juif mais parce que plus d’un million de personnes le suivent. C’est pour cela que le FN passe, car il fait vendre.
                              Sapir est connu auprès des initiés, pas du grand public, les médias ne l’invitent donc pas : il ne rapporte pas grand-chose aux chaînes quand il passe. C’est pour cela qu’Asselineau ne passe pas, car il n’est pas connu des électeurs.

                              Le FN est conspué y compris au sein de son propre camp, les souverainistes. L’attitude d’Asselineau vis-à-vis du FN peut irriter, qu’il soit légèrement trollé n’est donc que justice.

                              L’UPR et le FN disent, en substance, la même chose : la France doit retrouver sa souveraineté et sa puissance, les électeurs leur pouvoir. Pour le système l’UPR et le FN sont des ennemis. La seule différence entre les deux est que le FN est dangereux dans son genre et pas l’UPR.
                              Et ce danger, c’est le vote populaire : le FN fait dans les 20%, l’UPR 1%. Le FN dure, l’UPR est jeune.

                              Vous devez le comprendre, le FN s’est fait tout seul, envers et contre tout.

                            • berry 18 juin 2014 19:13

                              Asselineau par-ci, Asselineau par-là, avec vous on a une overdose d’Asselineau.

                              Vous essayez de nous le vendre comme un représentant en aspirateurs qui essaie à tout prix de fourguer sa marchandise.
                              A force d’insister, vous nous le rendez antipathique.

                              Moi, j’achète pas quand on me force la main.


                            • soi même 18 juin 2014 23:04

                              ( l’abstention n’est pas un parti politique ) On peut aussi le voir autrement, une force en réserve qui attend son heure !


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 juin 2014 07:43

                              berry,
                              Quand je regarde la télé, je ne vois que le FN par ci, le FN par là...
                              Les radios et les journaux, c’est pareil.
                              L’UPR, jamais.

                              Les médias font donc bien la différence entre ce qui est utile à l’ Empire et ce qui est dangereux...


                            • lsga lsga 24 juin 2014 11:04

                              donc pour résumer, hier , nanigogo a trollé de 13h32 à 4h01 du matin, soit presque 15 heures d’affilées.

                               
                              15 heures à troller : c’est beaucoup plus de temps et d’énergie qu’il n’en faut pour lire le Manifeste...
                               
                              Mais, nanigogo ne veut pas lire. Il veut rester inculte, médiocre, sans référence solide.

                            • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 juin 2014 21:45

                              « Marine LP. Madame 25%, qui a fêté au champagne devant les caméras sa victoire à la Pyrrhus aux européennes, grâce aux voix d’électeurs souvent déclassés qui peinent à se payer un litre de rouge leader price »


                              Laissez-moi deviner : vous êtes étudiant en sociologie et pour payer vos études, vous êtes caissier chez Leader Price... et vous avez fait une enquête d’opinion en douce auprès des clients qui passent avec du pinard premier prix. J’ai bon ?


                              • Garance 19 juin 2014 01:31

                                « Marine LP. Madame 25%, qui a fêté au champagne devant les caméras sa victoire à la Pyrrhus aux européennes, grâce aux voix d’électeurs souvent déclassés qui peinent à se payer un litre de rouge leader price »


                                Sachez l’auteur que moi qui vote FN : je ne bois que de l’Evian ( publicité gratuite )

                                Ce n’est pas en traitant les électeurs FN d’abrutis par la vinasse que cela donnera des électeurs au vieux crouton que vous soutenez

                                Que Marine fête notre victoire au champagne est tout à fait normal : : pour l’occasion ; moi qui ne boit que de l’Evian ( publicité toujours gratuite ) : j’ai ouvert une bouteille de champagne que nous avons bue entre amis 

                                Que d’autres seront bues pour fêter les victoires à venir

                                Vous êtes à 0, 5 % ; vous y resterez (peut-être ) : vous ne valez pas plus

                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 juin 2014 07:57

                                  garance,
                                  Si vous voulez, l’ UPR accepte les heures de passage dans les médias données au FN pour lui permettre de tenir son rôle d’épouvantail, et aux prochaines élections, on voit le résultat ?


                                • Garance 19 juin 2014 06:34

                                  Je reviens sur « électeurs déclassés qui peinent à se payer.... » 


                                  Ce mépris des pauvres qui peinent à payer est abject et ne fait pas honneur à l’auteur

                                  Vous êtes tous comme ça à l’UPR ?

                                  Imbus de votre caste de nantis à laquelle vous êtes fiers d’appartenir ?

                                  UPR ? : Union Pour les Ripoux

                                  Vous êtes pire que les socialistes ....beurk.... !!!!

                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 juin 2014 07:51

                                    Garance,

                                    L’auteur veut dire que le FN recrute chez les chômeurs abandonnés par la Gauche, qui croient naïvement que les riches buveurs de champagne de St Cloud vont leur permettre d’en faire autant... C’est plus clair ?

                                    Pour neutraliser 10 ou 20% de mécontents, il faut bien que le FN fasse dans le « genre social », on n’attrappe pas les mouches avec du vinaigre.


                                  • Julien30 Julien30 19 juin 2014 09:17

                                     les riches buveurs de champagne de St Cloud "

                                     

                                    Dis-donc ils boivent du champagne, quels horribles richards qui se foutent des malheurs des peuples comme tous les buveurs de champagne ! Non mais vraiment... j’espère que vous n’en avez jamais bu Fifi, pareil pour Asselineau...


                                  • lsga lsga 24 juin 2014 11:04

                                    donc pour résumer, hier , nanigogo a trollé de 13h32 à 4h01 du matin, soit presque 15 heures d’affilées.

                                     
                                    15 heures à troller : c’est beaucoup plus de temps et d’énergie qu’il n’en faut pour lire le Manifeste...
                                     
                                    Mais, nanigogo ne veut pas lire. Il veut rester inculte, médiocre, sans référence solide.

                                  • christophe nicolas christophe nicolas 19 juin 2014 09:36

                                    Il ne faut pas préjuger, le FN n’a jamais eu le pouvoir donc... mais de toute façon il faut surtout que les institutionnels se disent « oui, l’Europe est un sacré bordel » et surtout, elle n’est plus d’aucun intérêt, aucun... c’est un nuisible. C’est comme une invasion de campagnols dans le potager... Il faut leur faire le coup des oiseaux de proie, fondre sur eux, les dépecer, et donner leur chair aux petits enfants...


                                    C’est vraiment n’importe quoi l’Europe et en plus ils font des révolutions pour l’euro. On a jamais vu une telle bêtise et je crois qu’on ne révéra plus cela avant quelques millénaires.

                                    Ils essaient tous de mondialiser pour sauver leurs fesses, regardez, ils se regroupent partout et chantent le multiculturel mais pour avoir du multiculturel, il faut plusieurs cultures. Avec un seul empire, il n’y aura plus de multiculturel mais le fascisme déguisé. Les mouvements souverainistes sont donc profondément anti-impérialiste et pro-culturel.

                                    Il faut mieux parler de société souveraine, fermement assise sur sont histoire, abordable mais qui ne se livre pas à tous les passants, bref, l’attitude d’une jolie fille qui sait se qu’elle veut. Quand à la psychologie par amalgame, et bien une image détestable peut servir, les gens qui manipulent avec la psychologie n’ont plus de valeurs et paraissent à la fin pour ce qu’ils sont, de vulgaires poteaux de boue.

                                    • armand 19 juin 2014 16:51

                                      Christope, excusez moi mais l’argument souvent entendu « ils n’ont jamais eu le pouvoir » me parait stupide. Ils l’ont eu de 1939 à 1944, leurs idées sont les mêmes (en off bien sur) .


                                    • lsga lsga 24 juin 2014 10:59

                                      t’as rien de mieux à faire que troller à 4h du mat ????

                                       
                                      tu ferais mieux de te cultiver si t pas obligé de travailler et de lever tôt le matin.

                                    • lsga lsga 24 juin 2014 11:04

                                      donc pour résumer, hier , nanigogo a trollé de 13h32 à 4h01 du matin, soit presque 15 heures d’affilées.

                                       
                                      15 heures à troller : c’est beaucoup plus de temps et d’énergie qu’il n’en faut pour lire le Manifeste...
                                       
                                      Mais, nanigogo ne veut pas lire. Il veut rester inculte, médiocre, sans référence solide.

                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 juin 2014 09:59

                                      Christophe,
                                      C’est bien le débat central sur la souveraineté qui est interdit.
                                      On ne doit en parler qu’associé au FN, sinon, c’est tabou !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès