• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Marais

sur Le Front National et la « reverse psychology » : exemple de la « fournée »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Marais 18 juin 2014 18:35

Fifi, l’abstention n’est pas un parti politique. Si c’est le cas, il devrait envoyer des députes européens ou nationaux. Comme ce n’est pas le cas, ce n’est pas un parti.


Le FN a été aidé en 1988, autrement, les médias n’ont fait qu’en dire du mal, même si leurs solutions étaient bonnes. Ecoutez Pierre-Yves Rougeyron dans le lien que j’ai mis : il explique qu’ils sont dans les médias parce qu’ils ont résisté au lynchage médiatique et que le système tente d’épuiser les cadres.

Ils n’invitent pas des gens sérieux comme Sapir car ils sont dangereux et ne font pas d’audimat. Si Zemmour est invité, ce n’est pas seulement parce qu’il est juif mais parce que plus d’un million de personnes le suivent. C’est pour cela que le FN passe, car il fait vendre.
Sapir est connu auprès des initiés, pas du grand public, les médias ne l’invitent donc pas : il ne rapporte pas grand-chose aux chaînes quand il passe. C’est pour cela qu’Asselineau ne passe pas, car il n’est pas connu des électeurs.

Le FN est conspué y compris au sein de son propre camp, les souverainistes. L’attitude d’Asselineau vis-à-vis du FN peut irriter, qu’il soit légèrement trollé n’est donc que justice.

L’UPR et le FN disent, en substance, la même chose : la France doit retrouver sa souveraineté et sa puissance, les électeurs leur pouvoir. Pour le système l’UPR et le FN sont des ennemis. La seule différence entre les deux est que le FN est dangereux dans son genre et pas l’UPR.
Et ce danger, c’est le vote populaire : le FN fait dans les 20%, l’UPR 1%. Le FN dure, l’UPR est jeune.

Vous devez le comprendre, le FN s’est fait tout seul, envers et contre tout.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès