• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JMBerniolles

sur Alors M. le Président, on planque le courrier ? La « Lettre » de la Commission européenne, budget de la France 2015. Grazie mille, Signor Renzi !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JMBerniolles 24 octobre 2014 18:30

Au delà de la forme, qui fait toujours l’objet d’une grande majorité d’articles sur Agoravox, il faut comprendre le fond.

La domination de la monnaie est la clé de la construction européenne, en même temps que la libre circulation des marchandises et des capitaux.

Les règles sur les dettes et déficits, les 60% et 3%, sont arbitraires.
Elles ne représentent en aucun cas des seuils de niveaux pour des situations économiques dangereuses.
D’ailleurs on sait bien que la Grèce a eu des problèmes de remboursements de prêts alors qu’elle était moins endettée que l’Italie par exemple.

Ces règles sont destinées à donner à la fois un alibi et un motif afin qu’un Etat impose une politique d’austérité à son peuple.

Une manière autrefois largement utilisée de réduire la dette a toujours été la dévaluation.
Impossible avec l’Euro
Pour mettre en place la domination et le profit par la monnaie, on a donc créé la BCE dont l’unique objectif est de combattre l’inflation
L’inflation est un autre moyen de diminuer la dette.

Est ce que respecter ces critères améliorerait notre situation en France ?
Absolument pas : il faudrait virer beaucoup de fonctionnaires, liquider notre sécurité sociale et notre assurance chômage... mesures dont on voit bien que cela ne changerait en rien notre état économique de récession, tendant vers la déflation.

Les règles sur la monnaie des institutions européennes deviennent intenables :
* La BCE est obligée de faire un type de quantitative easing, les LTRO qui au contraire sont inflationnistes,
* de plus en plus d’états sont incapables de tenir les limites des 60% et 3%. et de loin.

Quelle est la signification de tout cela ? les institutions européennes implosent.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès