• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JMBerniolles

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/01/2011
  • Modérateur depuis le 03/11/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 34 2685 1438
1 mois 0 74 0
5 jours 0 39 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 114 111 3
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • JMBerniolles 22 septembre 19:22
    @Matlemat

    5 milliards d’euros par an pour ne rien produire.... C’était une erreur de commencer à construire l’EPR en Finlande, mais c’est la responsabilité de nos gouvernements anti nucléaires qui ont imposé un moratoire sur le nucléaire en France de 1991 à 2006.... 

    Le nucléaire n’est pas le seul domaine à avoir souffert de l’incurie de nos gouvernements successifs sur des dizaines d’années.... 


  • JMBerniolles 22 septembre 13:44
    J’ai quelques réticences à commenter cet article, notamment parce que l’EPR apparaît ici de manière collatérale, dans ce qui apparaît principalement comme un règlement de comptes avec Bolloré.

    Mais il y a des choses qu’il faut dire :

    1)  Le système dominant exploite l’immense majorité des français au profit d’une très petite minorité, plutôt internationalisée, dont fait partie Bolloré. Avec d’autres, Pinault, les propriétaires de nos médias .... tous aussi nuisibles pour notre pays en plein déclin.

    2) L’Etat français est plombé par une politique désastreuse de cadeaux au patronat, 20 milliards d’euros sous Hollande, plus le pacte de stabilité dont on a vu les résultats brillants, encore 20 milliards d ’euros, le financement du MES (qui finance des Banques et des Etats à fonds perdus) pour plusieurs dizaines de milliards d’euros, soit près de 100 milliards d’euros sous Hollande... comparer à cela les problèmes de liquidités d’Areva sont une plaisanterie. Il faut aussi considérer que l’EDF verse des dividendes à l’Etat...  

    3) Le consommateur d’électricité paie aussi aujourd’hui 5 milliards d’euros par an de surcoûts des courants éoliens et photovoltaïques via la CSPE et d’autres taxes.... 

    Enfin, comme la dette souveraine est l’ordre du PIB on peut mesurer ce que le système économique dominant, en bout de course, coûte aux français. On voit qu’il faut près de 5% d’accroissement de la dette pour une croissance de 1% du PIB (croissance de quoi d’ailleurs ? on peut justement se poser la question) 

    Il n’est pas sérieux de dire que les couvercle et fond de cuve primaire de l’EPR de Flamanville sont des pièces défectueuses quand l’ASN qui ne peut être accusée de complaisance, vient de donner un avis qui statue clairement que ces pièces sont qualifiées pour leur tenue dans le cadre du fonctionnement normal et accidentel de ce réacteur.

    On peut prévoir que celui-ci sera rapidement démarré dès lors que les EPR chinois seront mis en fonctionnement. 










  • JMBerniolles 21 septembre 20:54
    @Olivier Perriet

    Apparemment vous devriez vous préoccuper de votre propre crédibilité... 


  • JMBerniolles 21 septembre 20:48
    Le poids diplomatique de la France, qui existait encore sous Chirac, a été complètement détruit par ses successeurs particulièrement au Moyen Orient. Où la France ne peut être considérée que comme un valet des USA. Une dégradation de notre statut de pays colonisateur qui avait malgré tout conservé des liens plutôt positif avec la Syrie.

    Macron n’a pas de réelle autonomie, lorsque les USA ne le sollicitent pas, c’est Merkel ou Bruxelles qui lui dicte sa conduite. C’est le produit de la déviance de l’élection directe par un corps électoral désinformé, anesthésié, manipulé, à qui on enlève tout pouvoir de jugement sur les hommes et les programmes (je veux dire les vrais pas les promesses). Compte tenu du fait aussi que les problèmes politiques, économiques et géopolitiques sont extrêmement complexes.

    Il n’est pas possible de le comparer à Bachar El Assad. D’une part je dirais en plaisantant à peine que Macron lui massacre réellement son peuple. Il y a une différence énorme aussi dans le niveau intellectuel, dans le courage personnel, dans l’envergure internationale puisque même les Assad must go (en anglais puisque les instigateurs en sont les sionistes, les anglais et les américains) lui reconnaissent implicitement une valeur et un poids qui prévaudrait s’il restait en place.

    On ne sait pas en France que Bachar El Assad s’est vu proposer un exil doré pour lui et sa famille, qu’il a refusé pour se battre avec son peuple (s’il n’avait pas eu l’appui populaire il aurait été débarqué en deux semaines comme le prévoyait Juppé l’organisateur du Conseil national syrien rapidement tombé entre les mains des frères musulmans). Son pays a été agressé par des hordes de mercenaires sur toutes ses frontières, turque, libanaise, jordanienne, irakienne ... qui ont culminé à plus de 200.000 avec des armes fournies par la France, l’Angleterre, les USA, Israël.... ces takfiris ont de plus bénéficié du soutiens des services secrets de tous ces pays, et d’un encadrement militaire des mêmes... Il y a eu plusieurs tentatives d’assassinat de Bachar El Assad, dont au moins une par le duo Hollande/Erdogan, raison pour laquelle les services syriens ont rompu avec les nôtres. Netanyhu vient de menacer de bombardement le palais d’Assad , c’est dire l’impuissance du Mossad grand exécuteur international.

    Evidemment quand on est capable de présenter aux français la Corée du Nord qui a déjà été rasée dans les années 50 par les américains qui venaient de larguer des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, comme un agresseur alors qu’elle est entourée de missiles braqués sur son territoire depuis la mer et la terre, tout est possible. 


















  • JMBerniolles 21 septembre 20:07
    Bonjour et toujours merci pour vos articles.

    Dans les accords de Minsk dont la France est garante avec l’Allemagne et la Russie, les républiques de Donetsk et Lougansk figurent en tant que telles. Cela veut dire que la France leur reconnaît une existence.... Ce n’est pas très cohérent avec le fait de leur refuser de se faire connaître en France. Mais nous ne sommes pas gouvernés par des gens logiques et responsables.

    J’imagine que c’est un geste purement diplomatique adressé au régime de Kiev. Soutenir un régime qui s’effondre et se déchire est idiot, mais on en revient à la nature de nos gouvernants. 
Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Le risque de Black out




Palmarès