• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de wesson

sur Un magazine gay grime Poutine en Hitler et le nomme « personnalité de l'année » : un choix audacieux


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

wesson wesson 12 novembre 2014 18:08

bonsoir l’auteur,


votre « article » démarre très mal :  

« Une distinction qui ne devrait pas plaire du tout au colérique et capricieux maître du Kremlin »

merci de nous fournir les éléments qui vous permettent d’affirmer ceci. Vous aurez bien une preuve vidéo indiscutable d’un pétage de plomb de Poutine, en raison d’une question sur l’homosexualité ?


« car elle lui est attribuée en raison de son homophobie viscérale et obsessionnelle » 

Idem, qu’est-ce qui vous permet d’affirmer cela ? J’ajoute que si on pouvait éventuellement être « colérique » à cause des homosexuels, j’ai du mal à comprendre en quoi cela pourrait vous rendre « capricieux ».

Je croit pouvoir écrire que ces affirmations sont tout à fait gratuite et tout à fait diffamatoires. En tout cas, elles m’ont permis d’arrêter la lecture à cet endroit.

Sur la forme, comparer Poutine à Hitler est franchement tout à fait stupide, et montre bien que politiquement parlant, la communauté homosexuelle est un nain qui se prête aux manipulations les plus grossières. 


Puis-je rappeler que si en 2013 s’est tenu à Kiev la 1ère Gay Pride, sous la présidence de Yanoukovitch « le pro kremlin ». En 2014, sous la présidence des putschites, la manifestation a été interdite, sans que la communauté Homosexuelle n’y ai rien trouvé à y redire. 

Pas plus qu’elle n’as protesté lorsque un club gay de Kiev s’est fait attaquer par les gentils manifestants de Maidan.

On attends avec impatience dans votre journal une moustache d’hitler sur les princes Saoudiens ou Qatari, dont on sait tout le bien qu’ils pensent de l’homosexualité dans leurs pays respectifs.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès