• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Spartacus

sur Nicolas Hollande ou François Sarközi ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Spartacus Spartacus 25 novembre 2014 09:28

Elle est ou la politique de l’offre ?70 ans de politique de la demande :

Giscard politique Keynésienne de la demande, il offrira des milliards pour les personnes âgées, des milliards pour les routes, les TGV, l’augmentation du SMIC, avec un résultat invisible sur la croissance. Barre le ministre qui suivra se focalisera sur la stabilité de la dette, au prix d’augmentations d’impôts jamais vues.

Résultats de la politique de la demande : chômage de 400 000 à 1,4 millions,

La demande engendre une dette de 88 à 92 milliards, 

La demande engendre les prélèvements de l’état de 33 à 39% du PIB.


Mitterrand pendant 14 ans amplifiera les dépenses publiques. Du social à gogo sur le compte des générations suivantes, Retraite à 60 ans, embauches massives de fonctionnaires, emplois subventionnés, 5eme semaine de congés, exonérations de cotisations sociales, TVA réduite, le tout jamais provisionné, reposant totalement sur la dette. Il en résultera même 3 dévaluations…

(Royal était déjà ministre de l’environnement, Sapin déjà ministre du budget, et Fabius 1er ministre)…La France des politiciens Keynésiens ne se renouvelle pas, elle prend racine semble t-il.

Résultat du Keynésianisme de la politique de la demande : chômage 2,5 millions, 

La demande engendre une dette de 92 à 660 milliards,

La demande engendre les prélèvements de l’état 45% du PIB..


Chirac pendant 14 ans et deux gouvernements augmentera la dettes en un festival de relances Keynésiennes par la consommation en pures pertes, comme il l’avait fait comme 1er ministre sous Giscard, aidé avec lui par des 1er ministre de gauche comme de droite. Les méthodes de calcul du chômage ont changé plusieurs fois. Les 35h de à charge de subventions d’état.

Résultat du Keynésianisme de la politique de la demande : chômage : 3,3 millions, 

La demande engendre une dette à 1152 milliards, 

La demande engendre les prélèvements de l’état 48% du PIB..


Sarkozy pendant sa période, est évidemment celle où le dérapage de la dette est le plus catastrophiqueIl a utilisé a fond les recettes Keynésiennes éculées contre une nouvelle crise économique. Emplois subventionnés, emprunts massifs sauvetage de banque proches de l’état. De nouvelles dettes pour payer la dette.

Résultat du Keynésianisme de la politique de la demande :  chômage : 4,1 millions, 

La demande engendre une dette 1789 milliards, 

La demande engendre les prélèvements de l’état 53% du PIB..


Hollande en 2 ans. Hollande ancien Énarque a joué les profs de Keynésianisme et politicien de la demande à Science Po, pour insuffler la bonne parole aux futures élites. Il a donc utilisé la même recette destructrice que l’ensemble de ces prédécesseurs. Augmentations de fonctionnaires, d’impôts. L’invention du concept de l’austérité, avec une augmentation des dépenses publiques cachée sous une « baisse de la hausse tendancielle. ».

Record de chômage, de dette, d’impôts explosé, mais le plus impressionnant c’est seulement en 2 ans.

Résultat du Keynésianisme de la politique de la demande : chômage 5 millions, (5,3 avec Dom-Tom) 

La demande engendre une dette à 2000 milliards, 

La demande engendre les prélèvements de l’état 57% du PIB..

Elle est ou la politique de l’offre ?????????????? 

Ou est la politique libérale qui demande à l’état de ne pas intervenir sur le marché libre ?

A part dans la posture des gauchistes et des Keynésiens de droite ?

Combien faut il de dette pour sortir la merde devant les yeux de 90% des Français et comprendre que la politique de l’offre n’ a jamais été appliquée ? 

La politique de l’offre n’est qu’une posture, mais n’a jamais été réalité. Sa dénonciation relève de l’ignorance et de la propagande. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès