• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Depositaire

sur Daech, le régime Nazislamiste au pouvoir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Depositaire 16 juillet 2015 22:22

Un certain nombre de points sont à corriger dans cet article.

Tout d’abord, contrairement à l’avis de l’auteur, manifestement animé d’un fort préjugé sur les religions, ces dernières n’ont absolument rien d’obscurantistes, bien au contraire.

Du reste, en niant la valeur des religions en admet, implicitement, que l’athéisme est LA référence civilisationnelle par excellence. Or qu’a produit l’athéisme depuis qu’il est dominant dans le monde occidental ? Que destructions, saccages, de la planète, oppression des peuples, militaire, sociale, économique, pillage des pays riches en matières premières, la mondialisation avec tous ses dégâts, etc. Une science dévoyée ou 85% de l’intelligence humaine est utilisée pour inventer des moyens de destructions, pour tuer de manière la plus sophistiquée ! Même l’exploration spatiale est détournée de son but de découverte pour fabriquer des satellites espions et élaborer la guerre des étoiles. La médecine, conçue comme une science vraiment noble pour soigner et guérir est instrumentalisée pour en faire un moyen de faire de plus en plus de profits au détriment de la santé de l’humanité. On ne peut pas dire que ce système brille par ses hautes valeurs civilisationnelles !

Bien sur, on ne manquera pas de critiquer les religions où effectivement, on a vu bien des conflits sur bases religieuses, le rejet de la science , pour certaines, l’obscurantisme, etc. Mais, en réalité, quand on étudie de façon impartiale, mais vraiment à fond, on se rend compte que non seulement ce ne sont pas les religions intrinsèquement qui sont en cause, mais l’instrumentalisation qui en a été faite à des fins de pouvoir, d’enrichissement et de domination par les hommes. c’est très différent.

Quand on examine ce que sont les doctrines fondamentales des religions on ne peut que constater qu’elles prônent toutes la sagesse, la recherche du savoir de la connaissance, l’humilité, l’éveil de la conscience, la noblesse de caractère, le soutien aux plus faibles, sur tous les plans, y compris économique, la solidarité, l’éducation des enfants pour en faire des êtres adultes pleinement responsables et attentifs aux besoins de la société, respectueux de la nature, le bien vivre ensemble avec autrui, quelque soit sa race, sa religion, sa culture, qui sont considérés comme une richesse et non une malédiction.

Malheureusement, ces messages d’une très haute valeur ont été occultés, on a, pour les raisons évoquées plus haut, instrumentalisé la religion pour satisfaire des egos monstrueux, des illusions. De sorte que ce qui est à critiquer, ce ne sont pas les religions intrinsèquement, bien au contraire. En ce sens, c’est plutôt l’oubli des hautes valeurs civilisationnelles de ces messages spirituels qui est en cause. La conscience n’est plus nourrie, elle sombre dans l’animalité de plus en plus abjecte comme on ne le voit que trop aujourd’hui.

Voilà sur ce point. Concernant Daech, bien entendu, cette mouvance est un cas d’école de ce que je viens de dénoncer. Ceci dit, cette mouvance n’est pas « supposée » avoir été créée en partie par l’Occident, mais est une pure création internationale. Ont participé à sa création, côté Occident : les états unis d’« Amérique, le royaume uni et la France auxquels il faut joindre la Turquie et israël. Côté arabe, l’Arabie saoudite et le Qatar. Ils ont armé, entrainé, véhiculé, payé, équipé et recruté les membres de cette mouvance, et continuent à le faire même s’ils prétendent la combattre.

L’objectif était et est toujours de détruire de l’intérieur par des sortes d’insurrections tous les pays qui sont riches en matière première convoitées par les multinationales occidentales, donc l’oligarchie apatride mondiale, et détruire la cohésion des pays qui pourraient s’opposer à cette volonté de pillage. En Occident, l’objectif est de détruire toute velléité d’opposition des peuples en les jetant dans une misère abjecte où ils n’auront qu’une seule préoccupation : survivre au jour le jour. Comme on est entrain de le voir avec la Grèce.

Mais on pourrait objecter qu’il n’y a pas besoin de la religion pour ça. En fait, l’instrumentalisation de la religion est faite côté juif par le sionisme, côté chrétien, par le pentecôtisme et côté Islam, par le wahhabisme/salafisme. L’objectif est d’éradiquer toute valeur spirituelle authentique pour la remplacer par un formalisme vide, ou c’est surtout la rigueur la plus intolérante et l’émotionnel avec une vague religiosité qui tient lieu de religion. Car ces gens savent très bien ce qu’implique la référence aux valeurs fondamentales des messages des religions, et ils savent que c’est le principal obstacle à leur volonté hégémonique. Alors ils font tout ce qu’ils peuvent pour essayer de détruire ces messages. Aussi bien par des guerres, par une propagande insidieuse pour les discréditer, en exacerbant toutes les tentatives d’instrumentalisation, quitte à former des »religieux« dont la mission sera de répandre ce poison au sein des religions. Il ne faut pas se tromper de »cible« . ce qui est encours aujourd’hui est un véritable défi civilisationnel. Il est très difficile aujourd’hui de faire abstraction de cette propagande insidieuse tellement elle est infiltrée dans toutes les couches de la société. Du nord au sud et de l’est à l’ouest.

Même et surtout, d’ailleurs, les haineux des religions dont nous avons un bon exemple sur ce site, ne se rendent pas compte à quel point il sont été influencés pour penser ainsi. Cela montre l’ampleur du phénomène.

Il y a tout un travail, à la fois d’investigation et de recherche à faire afin de voir à quel point on peut être influencé par une propagande insidieuse qui existe depuis quand même un certain nombre d’années et de voir comment elle affecte toutes les couches de la société et surtout qui ou quoi est derrière. la »main" agissante. Ce n’est pas facile, car justement, le propre d’une propagande bien faite est de faire en sorte que les gens qui sont ciblés me se rendent pas compte qu’ils sont influencés et que les idées de cette propagande deviennent leurs propres idées et qu’il semble qu’elles proviennent d’eux-mêmes


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès