• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Depositaire

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 246 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Depositaire 7 septembre 2016 17:41

    En lisant, tant l’article que les commentaires, je ne peux qu’être affligé d’une ignorance aussi abyssale ! Tous les poncifs, les préjugés les plus grossiers, les déformations les plus invraisemblables sont reprises. On aurait voulu rédiger un article et des commentaires avec le comble de l’ignorance la plus crasse, que l’on aurait pas agit autrement !

    Mais je remarque une autre chose. Ce n’est pas al première fois, et c’est même devenu une habitue sur ce site, qu’il y ait des articles à caractère islamophobe. Mais ce qui me surprend, et en ce sens, j’ai un fort soupçon que j’exprimerai à la suite de cela, c’est que l’on ne voit jamais ou quasiment jamais de commentaires, ou d’articles expliquant objectivement les choses. et la parole est plus que largement prise par tous les adversaires de l’Islam qui, invariablement et avec une constance remarquable, utilisent systématiquement les mêmes arguments pour justifier leurs propos, sans même se rendre compte, de toute évidence, que ce faisant, pour celles et ceux qui sont bien informés, ils se rendent ridicules et manifestent plus que largement leur caractère foncièrement intolérant.

    Il est bien évident que si vos sources sont tous les pseudo experts qui se bousculent dans les médias, le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne vole pas haut. Il est vrai que s’informer objectivement implique une certaine recherche, donc un effort soutenu et une sincérité objective, choses que, manifestement sont remarquablement absentes de toutes ces publications.

    Le début de l’article avait bien commencé en mettant l’accent sur ce vide spirituel caractéristique de notre époque. On reproché aux religions bien des massacres, qui ont eu lieu, effectivement, toutefois, on s’est bien gardé d’étudier en profondeur leurs causes. On est tombé dans l’équation très simpliste : massacre au nom de la religion donc religion = violence. C’est intrinsèque à la nature « obscurantiste » de la religion. Conclusion, il faut se débarrasser de toutes les religions afin de pouvoir vivre sainement. Sauf que depuis que l’on amis la religion de côté jamais il n’y a eu autant de guerres de massacres, jamais les moyens de destruction et de tuerie de masse n’ont été aussi sophistiqués, et nous nous trouvons devant un danger extrême où une bande de fous furieux outre atlantique suivis servilement par leurs larbins européens cherchent à déclencher une guerre avec la Russie qui pourrait bien être nucléaire et la dernière par extinction massive de l’humanité !

    Mais si on étudie e près ces fameuses guerres de religion, on se rend compte que systématiquement il y a eu instrumentalisation de la religion à des fins de pouvoir. Ce ne sont pas les doctrines qui sont en cause puisque justement, elles sont à l’opposé de cette violence instituée.

    Mais c’est tellement gratifiant de pousser le cri du loup avec la horde !!!

    En réalité, ce ne sont pas les religions qui sont responsables des guerres, des violences, voire de l’obscurantisme, c’est très exactement l’opposé ? c’est le manque, ou l’absence de développement spirituel qui fait que les humains se comportent pire que des animaux ?. ET ce que chacun peut remarquer, c’est que plus un groupe d’individus est éloigné de al religion, plus il est susceptible de tomber dans les excès les plus extrêmes. Il n’a plus aucun tabou, plus aucune règle hormis celle de satisfaire sa vanité à tout prix.

    Pour bien illustrer mon propos, je propose un extrait d’un excellent article écrit par le professeur Chams eddine Chitour, professeur à Alger dans le site « mondialisation.ca ».

    Voici ce qu’il écrit relativement au monde arabe et musulman :

    Mostefa Lacheraf avance que pour écrire la Muqqadima  « les prolégomènes » Ibn Khaldoun, le père de la sociologie, a consulté des milliers d’ouvrages. A Grenade et à Cordoue l’atmosphère intellectuelle était très favorable à la floraison des idées, une liberté de penser en action, qui fait que les Juifs , Musulmans et Chrétiens vivaient en harmonie Seul le savoir était à l’honneur et pouvait discriminer envers les individus, ce n’était ni l’ethnie, ni la religion !

    Par la symbiose permise par le Coran, les Arabes réussirent à fédérer à l’ombre de l’Islam tous les savants qu’ils soient maghrébins, perses, kurdes, arabes chrétiens, juifs. Quand on se rend compte de toute l’étendue des domaines que ces scientifiques par leurs pensées et leurs écrits ont développés, on voit que sans les Arabes, la science et la philosophie européennes ne se seraient pas développées à l’époque comme elles l’ont fait. Les savants musulmans ne se contentèrent pas de transmettre simplement la pensée grecque. Ils en furent les authentiques continuateurs. La conquête arabe apportait les éléments d’un nouvel enthousiasme pour le savoir, une langue qui se forge et qui s’impose comme un instrument de communication internationale ; un gouvernement fortement centralisé ; une religion qui exalte la connaissance.

    Avant, à son tour, de se les approprier et de les enrichir. A force de diaboliser l’Islam, on a fini par faire croire en Occident à travers des médias d’une rare partialité, que les Arabes et les Musulmans sont des barbares incultes et que l’héritage européen est grec.

    Il est utile de replacer justement, le contexte des sources littéraires des hommes de lettres européens considérés comme des génies dans leur discipline par un Occident qui dicte la norme sur ce que nous devons apprécier et ce que nous devons rejeter. Cet état de fait peut être résumé dans l’anecdote romanesque du célèbre écrivain Anatole France, quand un de ses personnages demandait à Mme Nozière, « – Quel était le jour le plus funeste de l’histoire ? Mme Nozière ne le savait pas. – C’est, lui dit-il, le jour de la bataille de Poitiers, quand, en 732, la science, l’art et la civilisation arabes reculèrent devant la barbarie franque. » (7)

    C’est ainsi qu’au IXe siècle le Calife de Bagdad Haroun Er-Rachid fonde « Dar El Hikma » ; la « Maison de la sagesse » : sorte de Grande Bibliothèque, qui groupera un million de volumes ! Au Xe siècle la bibliothèque de Cordoue en rassemble 400.000 et celle du Caire comprenait 1,6 millions de volumes dont 6000 ouvrages de mathématiques et 18000 de philosophie.

    Si aujourd’hui l’Islam fait peur, si la violence terroriste au nom d’Islam est parfaitement intolérable, qui, dans les milieux bien informés, ignore qu’en réalité ce n’est qu’une instrumentalisation de l’Islam à des fins politiques de la part de l’Arabie saoudite wahhabite, dont on rappellera en passant que sa doctrine le wahhabisme est considérée par les plus grands savants musulmans comme une f=hérésie mortifère, violente et obscurantiste qui n’a absolument rien à voir avec l’Islam authentique. mais l’Arabie saoudite dépense des dizaines de millions de dollars pour répandre son poison. les dirigeants occidentaux le savent très bien, mais comme ils sont soumis aux multinationales prédatrices qui veulent s’accaparer les richesses du sous sol des pays musulmans, alors ils ferment les yeux et se font complices de cette horreur.

    Les médias soumis aux mêmes influences oligarchiques faisant chorus sur la question.

    Alors quand je lis des articles et des commentaires d’un tel degré d’ignorance, j’ai vraiment envie de vous dire à tous que vous gagneriez beaucoup en crédibilité à vous taire. Ou alors de vous informer si, et il y a quand même un sérieux doute, si vous cherchez l’information objective.



  • Depositaire 28 août 2016 14:10

     Encore un article islamophobe. Les commentaires de gaijin et fred.foyn sont particulièrement pertinents. Il y a quand même une chose qui mériterait un minimum de réflexion : Ne serait-il pas plus intelligent, plus conforme à l’humain, en un mot, de chercher à comprendre l’autre dans sa différence qui est une richesse, d’accepter l’autre quelle que soit sa culture, son ethnie, sa couleur de peau, sa religion, ses coutumes ? En quoi le modèle occidental est-il LA référence ? Et pourquoi devrait-il l’être ?

    Et demain on fait quoi ? On se massacrent ? Quelles « valeurs » allons-nous apporter à nos enfants ? Des valeurs de haine, d’exclusion vis à vis de ceux qui ne sont pas « comme nous » ? Vous ne trouvez pas qu’il y a assez de haine, de violence dans le monde que vous voulez encore au nom de soi-disant principes, dont on chercherait en vain l’existence, en provoquer d’autres ?

    Mais pendant ce temps là, il y en a qui jubilent et qui se frottent les mains. Ce sont ceux qui sont à l’origine de cette violence, de cette haine et qui l’attise. C’est l’oligarchie qui de moins en moins discrètement cherche à imposer son Nouvel Ordre Mondial où tout le monde sera mis en esclavage et les « improductifs » exclus de la société. Regardez un peu ce qu’il se passe. Gajin a parfaitement raison. Pendant que l’on focalise sur la haine des musulmans, l’oligarchie continue de faire voter des lois de plus liberticides, d’imposer un état d’urgence parfaitement inutile, pour la sécurité, mais très utile pour court-circuiter la justice., et le pays se transforme en dictature et à côté de cela, des individus tels des moutons de panurge, n’hésitent pas à pondre des articles comme celui-ci histoire de continuer à pousser le cri du loup avec la horde avant l’hallali. Du sang, du sang, bientôt vont-ils s’écrier. Quelle misère vraiment !

    Quant au commentaire de Massada, le sioniste israélien fier de faire partie d’une entité qui détient le record absolu d’avoir commis les pires crimes qui ont pu être recensés dans l’histoire de l’humanité en moins d’un siècle, il fallait le faire. Et qui, bien sur, continue de plus belle à le faire. Pourquoi s’en priverait-elle elle a une garantie totale d’impunité. Je suis bien sur que si israël envoyait une bombe atomique sur l’Iran, par exemple, la fameuse « communauté internationale » continuerait à dire qu’israël a de droit de se « défendre » !

    Mais cet abcès purulent du Proche Orient, M.Massada, c’est lui qui finira dans les poubelles de l’histoire. Le sionisme est destiné par nature à disparaître dans la violence qu’il a créée. Il n’y a pas d’exemple connu dans toute l’histoire humaine où un peuple, un pays, un empire, même, basé sur le mensonge, la tromperie, la violence extrême contre des innocents, la spoliation et le vol, sans compter les innombrables crimes commis, qui ait pu subsister dans le temps. Ils se sont tous effondrés et parfois dans la violence. israël subira le même sort. Pour l’instant, à cause d’une histoire mensongère, mais dont la vérité commence de plus en plus à ressortir, et compte tenu de ses appuis oligarchiques qui lui valent son impunité, il tient encore, mais quand la vérité dans toute sa laideur sera devenue tellement manifeste qu’il sera impossible de la nier, ça « chauffera dur » pour cette entité et pour les sionistes et votre arrogance sera bien vite remise en question.

    israël est né et a prospéré et continue à prospérer dans la violence, le meurtre, le génocide lent du peuple palestinien, dans le mensonge et la falsification de l’histoire. En vertu des lois universelles, un rééquilibrage se fera et israël, en tant qu’entité, disparaîtra dans sa propre violence qu’il a engendrée. Vous pourrez continuer votre propagande mensongère, mais très bientôt, plus personne n’y croira et quand vos mensonges seront mis au grand jour, alors ce sera la fin d’israël qui est allé jusqu’à usurper un nom prestigieux, celui d’un prophète, et un symbole, celui de l’étoile dite de David qui est un symbole très profond . C’est là que l’on voit le côté « satanique » de cette entité qui va prendre des symboles universels pour les faire coller à sa prévarication. Quelle honte.

    Quant à l’Islam, cette religion a déjà quinze siècles. Si israël qui met beaucoup de zèle pour essayer de la détruire, espère y arriver, c’est comme quelqu’un qui veut détruire une montagne avec sa tête. Ce n’est pas la montagne qu’il faut plaindre, mais plutôt la tête de celui qui dans sa folie et son orgueil insensé espère la détruire !!!



  • Depositaire 24 août 2016 23:50

    Le sieur Spartacus nous avait habitué à ses commentaires pro oligarchie. Il se déclarait entrepreneur, fervent supporter de la mondialisation et du capitalisme sauvage. En soi, c’est son droit. Même si ses choix sont fondamentalement violents et opposés au sens même de la vie et de la solidarité. En ce sens, on ne peut que le plaindre. Du reste, j’avoue être perplexe quant au choix de son pseudo. Après tout, le « Spartacus » historique dont on a retenu le nom était un esclave gladiateur qui s’est révolté contre l’empire romain, en somme, exactement l’opposé de cet individu qui a pris le pseudo de « spartacus ». Mais bon, après tout, ce n’est pas une « marque déposée ».

    Mais alors, quelle mouche l’a piqué pour se fendre d’un article sur l’Islam ? Compte tenu de sa mentalité, on pouvait être sur, avant même de lire son article qu’il serait extrêmement négatif. J’ai, malgré tout fait l’effort de le lire jusqu’au bout, malgré la difficulté de la tâche.

    J’avoue que j’ai déjà lu bien des insanités sur l’Islam mais là, il faut bien dire que le sieur spartacus à pulvérisé tous les records ! Son article n’est qu’un ramassis de préjugés d’une grossièreté inégalée, de mensonges d’une énormité tout simplement ridicule tellement ils sont faciles à réfuter.

    Je devrais commencer par dire que le nom du Prophète de l’Islam n’est pas mahomet qui ne veut rien dire du tout en arabe et qui est un terme forgé pour l’insulter, mais passons.

    Je crois qu’une des énormités les plus grosses et les plus mensongères est encore celle qui dit que le Prophète Muhammed, de son vrai nom, a été initié par son frère au pillage des caravanes.

    Juste un petit détail, mon bon monsieur spartacus, le Prophète était fils unique ! Il n’a jamais eu de frères et soeurs. Son père est mort avant sa naissance et sa mère peu après. Quant au pillage des caravanes, je serais vraiment curieux de savoir où vous êtes allé cherché une ânerie pareille.

    Je ne vais pas relever toutes les énormités de votre article, il n’en vaut vraiment pas la peine. Il est à vomir. Ce qui vous caractérise, monsieur, encore que le qualificatif de « monsieur » est sans doute trop honorable pour un individu de votre acabit, c’est votre incroyable degré d’arrogance, d’intolérance, de violence, et d’ignorance crasse. Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire en d’autres occasion, la moindre des choses, quand on traite un sujet, c’est, pour le moins, de bien le connaître, sinon on s’expose à être ridicule. Ce qui est votre cas.

    Il faut reconnaître que vous avez atteint et certainement dépassé le record toutes catégories confondues en matière d’ignorance, d’intolérance, d’arrogance, de ridicule et j’en passe bien d’autres. Sans doute estimez-vous être intelligent, alors permettez-moi de vous dire que vous êtes une insulte à l’intelligence et si c’est tout ce que vous êtes capable de faire, vous êtes vraiment un personnage bien malheureux. Il n’est pas possible d’être heureux et épanoui avec une mentalité pareille.

    Mais votre torchon sale a eu au moins ce mérite de faire ressortir toute la lie qui sévit sur ce site. Et il faut bien avouer que ce n’est pas joli, joli ! On peu dire, sans exagération que 97 à 98% des commentaires ne valent guère mieux que votre article et certains sont même du du même niveau, ce qui ne valorise pas leurs auteurs. L’impression que cela me donne c’est que Agoravox est devenu une vraie poubelle, voire une bouche d’égouts. C’est une honte de lire ce genre de choses sur un média qui se veut traiter de façon plus objective de l’actualité.

    Les amalgames, mensonges pratiquement à chaque phrase, m’incitent à me demander où vous avez puisé vos sources ? On serait même tenté de demander dans quelle poubelle ou quel égout ?

    Eh bien au moins, une chose de bien, même si on s’en doutait depuis quelque temps au vu de vos commentaires assez grossiers, vous vous êtes complètement dévoilé. Et il faut avouer que le spectacle est assez répugnant. Je n’hésite pas à le dire. Et pourtant, je suis très respectueux de la personne humaine. Mais là, trop c’est trop. Peut-être essayez-vous d’imiter un certain Sarkozy auprès duquel vous ne dépareilleriez pas ? Si c’est le cas, tout ce que l’on en dira, c’est qu’il faut de tout pour faire un monde, même des individus répugnants...

    Je ne vais pas continuer plus, c’est déjà assez pénible de devoir répondre à un tel torchon. Sans doute, mon commentaire sera censuré. Si tel est le cas cela ne fera que confirmer ce que je disais sur la dérive dAgoravox. S’il ne l’est pas, alors c’est un signe positif. Mais au moins, au titre du droit de réponse, il serait objectivement juste qu’il soit publié. On verra bien.



  • Depositaire 22 août 2016 14:56

     Encore un article qui cherche à diviser et faire se confronter les communautés ente elles.

    Je dois avouer que je me suis poser une question sur l’auteur : Ne serait-il pas sioniste ? Car sa complaisance relativement à cette entité qui a usurpé le nom d’Israël, dont on rappellera quand même que c’est celui qui a été donné au prophète Jacob petit fils d’Abraham et dont le moins que l’on puisse dire est que les sionistes avec tout l’énorme cortège de leurs crimes et délits de toutes sortes qu’ils trainent derrière eux depuis la création illégale et violente de cette entité, ne sont absolument pas qualifiés pour parler au nom du Judaïsme et donc se prétendre les héritiers d’Abraham via Jacob. Parce que en lisant cet article on croit lire la propagande sioniste vis à vis de la Syrie presque mot pour mot !

    Ceci dit, on peut lui accorder le bénéfice du doute dans la mesure où cette propagande est la même que celle de l’otan. Mais peu importe sur le fond.

    L’auteur, en tout cas, reprend systématiquement tous les éléments de cette propagande ; la dictature des Assad, une minorité de alaouites qui dominent une très grande majorité de sunnites, les armes chimiques, sous entendu, utilisée par l’armée syrienne régulière, etc.

    Alors rappelons un certain nombre de faits : Tout d’abord, le Hamas, en Palestine est de création...israélienne en vue de faire contre poids à Arafat et à son organisation. Maintenant, si le Hamas et des groupes palestiniens font des attentats « terroristes » contre israël, à qui la faute ? Qui a volé plus de 85% du territoire palestinien ? Qui ne cesse de persécuter, tuer, emprisonner détruire les maisons et les moyens d’existence des palestiniens ? Et ils devraient se laisser faire ? Soyons un peu sérieux là !

    Revenons à ce fameux « jihad ». Rappelons que ce mot ne veut pas dire « guerre sainte », mais dérive de la racine « jahada » qui signifie « s’efforcer à ». Et « jihad » signifie « effort ». Si le combat est pris en compte, c’est uniquement à titre défensif contre une invasion ou une guerre déclarée contre un pays musulman. mais en aucun cas et sous aucun rapport une lutte en vue de prendre le pouvoir et de terroriser la population civile.Donc les exactions de ces bandes de fous furieux qui dévastent la Syrie, entre autres, n’a rien à voir avec le vrai jihad. Ce terme est inapproprié. De plus, cette violence n’a pas non plus et sous aucun degré, malgré les prétentions et déclarations de ses responsables, à voir avec la religion en général et avec l’Islam en particulier.

    Maintenant, posons la question de la cause de cette violence qui déchire le Moyen Orient. Si au début des hostilités il pouvait y avoir un doute sur cette cause, aujourd’hui, ce doute a disparu. Alors disons clairement les choses :

    L’oligarchie subversive, surtout occidentale, composée des plus grosses multinationales, du complexe militaro-industriel américain et les les plus grosses banques, désireuses à la fois d’accaparer toutes les richesses du sous sol du Moyen Orient qui en est largement pourvu,et de détruire la cohésion de tout pays qui refuse sa domination, en liaison avec israël, la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar ont décidé de lancer une vaste déstabilisation contre la Syrie. Mais comme l’exemple de l’Irak ne pouvait pas être repris, ils ont trouvé le moyen « génial » de la guerre par procuration. Et les dirigeants occidentaux, tous à plat ventre devant les multinationale, donc de l’oligarchie, sous des prétextes fallacieux, ont lancé toute une campagne de propagande pour justifier une intervention, et secrètement on organisé, armé, entrainé des bandes de terroristes composées de salafistes, c’est à dire des fondamentalistes conditionnés par l’idéologie wahhabites saoudienne en vue de déstabiliser la Syrie. Ces pays occidentaux qui sont à l’origine de cette violence sont respectivement : les états unis d’Amérique, le Royaume uni et la France ! Alors quand ces mêmes pays prétendent lutter contre daech et en même temps lui fournisse des armes, facilitent le recrutement et l’acheminement des bandes de terroristes qui viennent semer le chaos et qui fabriquent aussi la drogue qu’elles utilisent (le captagon un mélange de cocaïne et d’amphétamine, qui diminue fortement la sensibilité à la douleur et à la compassion), on peut se poser des questions.

    Qui sème le vent récolte la tempête dit un dicton bien connu. Et quand on sème le chaos, que récolte t-on ?

    Alors comment mettre fin à cette violence ? C’est très simple : Que la Turquie et la Jordanie ainsi que le Liban, donc, tous les pays frontaliers de la Syrie, ferment leurs frontières pour empêcher à la fois à ces bandes terroristes de venir se réfugier et à d’autres d’entrer en Syrie. Ensuite, que les américains et les israéliens aussi bien que les saoudiens cessent d’alimenter en armes ces bandes. Que l’on facilite l’action de l’armée syrienne régulière et dans les trois mois cette menace sera éradiquée.

    Si nous avions des dirigeants responsables dignes de ce nom, l’oligarchie ne pourrait plus faire ces guerres de pillage et de domination. mais nous n’avons, hélas, que des carpettes ! Même si le mot est dur, il correspond à la réalité.

    Quant à Assad, curieux « dictateur » qui se fait réélire dans des élections que même les américains ont reconnus qu’elles ont été régulières, à plus de 70% des suffrages exprimés à la tête du pays !!! Et, entre parenthèses, il y a des sunnites au gouvernement syrien et même des chrétiens...alors les alaouites qui dominent la grande majorité des sunnites, pure propagande, comme d’habitude.

    Ne serait-il pas temps, UNE FOIS POUR TOUTES, que l’on cesse d’attiser le feu, les tensions de diffuser les mensonges les plus grossiers, de chercher à créer des tensions entre les communautés, et qu’enfin chacun(e) travaille, là où il/elle est pour la fraternité, le bien vivre ensemble, le respect des cultures différentes, qui sont une richesse et non une malédiction et que l’on cherche ce qui nous rapprochent les uns des autres au lieu de ce qui nous divisent ?

    Et si certains critiquent le Coran alors que dire de la Bible ? En matière de violence, ce n’est pas ce qui manque.

    Posez-vous juste cette question élémentaire, mais cruciale et fondamentale : A QUI LE CRIME PROFITE ? Qui est le principal bénéficiaire de cette violence ? Les musulmans, qui, d’ailleurs, sont les premières victimes et de très loin les plus nombreuses, ou l’oligarchie ?



  • Depositaire 22 août 2016 13:12

    S’il y a une règle qui devrait être de rigueur et à tout le moins implicite pour tout individu souhaitant rédiger et publier un article, voire un simple commentaire d’article sur quelque sujet que ce soit, ce serait bien de maitriser son sujet. C’est même tellement élémentaire, que l’on ne devrait même pas exposer le fait.

    Malheureusement, dès qu’il s’agit d’Islam, n’importe qui peut raconter n’importe quoi, surtout pour critiquer, insulter ou condamner cette religion, on peut être sur qu’il sera publié, voire encensé.

    Le cas de cet article est un cas d’école. De toute évidence, l’auteur ne connait rien à l’Islam. Il mélange tout, le vrai, le faux, les interprétations les plus grossières sont paroles d’évangile, pour lui, etc. Le comble, c’est qu’il dit parfois des choses pertinentes quand il parle d’une interprétation erronée du Coran par les salafistes et autres Frères Musulmans.

    Alors, plutôt que de reprendre son article et corriger tous les points erronés, le plus simple et le plus pertinent est encore de préciser ce qui est juste et vrai.

    La première chose à dire est qu’il ne faut pas confondre la doctrine d’une religion avec l’instrumentalisation qu’en font certains groupes d’individus pour des fins politiques, de pouvoir ou d’enrichissement personnel financier. C’est même tellement évident que je suis surpris que si peu de personnes ne prennent pas en compte ce fait.

    Ensuite, disons clairement et de façon résolument affirmative : les Frères Musulmans, les salafistes/wahhabites, n’ont rien à voir avec l’Islam. Les FM de tout temps, depuis leur création par Sayid Qutb qui en a été surtout le « penseur », et Hassan el Banna qui en a été l’organisateur ont recherché le pouvoir dans le monde musulman. Peut-être que ces deux personnages étaient sincères et voulaient vraiment essayer de réformer les pays musulmans dont les dirigeants avaient atteint un haut degré de corruption, mais en tout cas actuellement, ils sont devenus un mouvement extrêmement intolérant et violent qui cherche à prendre le pouvoir à tout prix, quelles qu’en soient les conséquences ; Sauf, que cette volonté de prise de pouvoir est radicalement étrangère à l’Islam, c’est même considéré comme la perversion par excellence.

    Disons tout de suite, que cette mouvance des FM a été imprégnée par la doctrine wahhabite d’Arabie saoudite. Cette dernière est une hérésie née au 17ème siècle en Arabie et dont le fondateur a été très vivement critiqué et même condamné de son vivant, sa doctrine qualifiée d’hérésie, incompatible avec l’Islam authentique et condamnée à l’unanimité de tous les savants de l’Islam de l’époque de la région du Moyen Orient et un ou deux siècles plus tard par tous les savants de l’Islam d’Afrique du nord.

    Cette hérésie a failli disparaître et c’est grâce aux anglais et aux américains qu’elle a pu renaître, puis par l’accord passé avec une tribu , celle des saoud qui était une tribu de pillards, rançonneurs de caravanes et qui s’est enrichie par le vol, le pillage et les rapines de toutes sortes. Ensuite, la découverte du pétrole, les liens établis avec les anglais et américains, ont permis la naissance de l’Arabie « saoudite » wahhabite et avec tous ses milliards de pétrodollars, elle a cherché, et continue à le faire, à répandre son hérésie partout dans le monde. Mais, encore une fois, cette hérésie n’a rien à voir avec l’islam. Autant dire que la mafia est représentative du Christianisme. C’est aussi absurde.

    Maintenant, citer des versets du Coran en les sortant de leur contexte sociohistorique est le meilleur moyen de leur faire dire ce qu’ils ne disent pas.

    Et ce n’est pas en citant un arabe probablement du genre « arabe de service » que l’on sera plus crédible. Je connais nombre d’individus occidentaux d’origine qui ont une connaissance très approfondie de l’Islam. Moi-même, quoique d’origine française, je fais partie d’un groupe de recherche sur le Coran et le Hadith, (parole du prophète), donc je suis bien placé pour connaître ces questions.

    Quant à l’auteur, M. Martin, quand vous citez un hadith surtout tel que celui que vous citez prétendant que le Prophète aurait encouragé l’usage du mensonge, il faudrait peut-être nous donner son isnad, sa chaîne de transmission. Mais je suis bien certain que vous ignorez jusqu’à la signification de cette notion. Ce qui ne vous rend pas plus crédible, bien au contraire. Ce prétendu hadith est tellement contraire à l’enseignement du prophète, qu’il est plus que douteux. Ou alors, la traduction est tellement mauvaise qu’elle fait dire le contraire de ce quia été dit.

    En conclusion. Il y a l’instrumentalisation de l’Islam par les wahhabites/salafistes/FM et par certains intérêts oligarchiques qui ont tout intérêt à susciter des conflits entre communautés afin de pouvoir justifier les interventions en terres musulmanes, qui, coïncidence, sont très riches en ressources dans leur sous sol, ressources convoitées par cette oligarchique.

    Une bonne propagande, une violence organisée méthodiquement en manipulant de pauvres jeunes plus en moins en déshérence, et en exaltant les côtés les plus sombres, les plus violents et intolérants, de la population on en est arrivé à la situation que l’on voit aujourd’hui.

    Alors à tous les islamophobes, si vous êtres VRAIMENT sincères prenez conscience à quel point vous êtes manipulés à votre insu. L’Islam existe depuis près de quinze siècles. Si vraiment il était intrinsèquement violent, le monde serait à feu et à sang depuis très longtemps. Il est quand même curieux que toute la violence qui existe dans notre monde est soit due au comportement prédateur depuis des siècles du monde occidental, soit par l’instrumentalisation de la religion. Aujourd’hui c’est l’Islam, hier c’était le Judaïsme, accent c’était catholiques contre protestants, etc. Mais on retrouve toujours le même processus : la recherche du pouvoir et de la domination ainsi que l’enrichissement personnel. Si la religion permet d’obtenir cela, alors on l’utilise. Il y aura toujours des masses de « gogos » qui croiront la propagande. Mais qui engrange les « bénéfices » ?

    Qu’il faille faire une "relecture et un autre enseignement du Coran, je suis tout à fait d’accord. Mais certainement pas de la part d’ignorants et d’islamophobes ou d’individus qui se croient supérieurs à tout le monde. Un peu d’humilité ne ferait assurément pas de mal à tous ces gens.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès