• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Depositaire

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 237 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Depositaire 9 juillet 2015 20:30

    De deux choses l’une : ou c’est un fake, ou c’est la vérité. Dans le premier cas, rien de surprenant, comme l’ très justement fait remarquer Omar.

    Dans le deuxième cas, outre l’attitude inqualifiable, mais à quoi s’attendre d’autre avec un tel gouvernement, des pouvoirs publics français, ce qu’a vécu cette femme est l’indication nette comment certaines sociétés humaines rétrogrades peuvent commettre des excès. Ce système de mariage forcé, totalement opposé à l’Islam qui EXIGE le consentement de la femme pour son mariage, (Cf : Revivification des sciences des religions de Ghazali, chapitre sur les droits et devoirs dans le mariage. Et Ghazali c’est LA référence par excellence), est l’œuvre de ce poison wahhabite/salafiste qui se répand partout grâce aux pétrodollars. Absolument rien à voir avec l’Islam.



  • Depositaire 9 juillet 2015 20:18

    Il faut constater une chose, c’est que dès qu’il s’agit d’Islam tous les chiens enragés islamophobes se déchaînent. Comme il n’y a pas vraiment d’avis contraire, soit les musulmans ou ceux qui connaissent bien l’Islam sans pour autant être musulmans, ne s’expriment pas, soit leur commentaires sont systématiquement censurés pour ne laisser paraître que les avis islamophobes. On va bien voir si mon commentaire passe ou non. S’il est censuré cela voudra dire clairement que la modération d’Agoravox est orientée de façon nette. Donc, ce n’est plus un média alternatif mais un média ouvertement anti Islam. J’espère sincèrement que ce n’est pas le cas.

    Alors venons-en à l’article. Sur le principe de savoir si on peut ou non critiquer une religion, il n’y a rien à y redire. Je suis d’accord avec cette idée, mais malgré tout, il y a une condition : Que ce ne soit pas le prétexte, comme les ignares qui commentent, à un exception près, pour en faire une tribune anti religion.

    Alors posons la question fondamentale : Qu’en est-il de l’Islam ? Mais est-ce vraiment la question fondamentale ? Pour cela, il faut nous donner les moyens de bien appréhender la réalité de l’actualité. Alors à quoi avons-nous affaire ? Des bandes d’individus au Proche Orient qui massacrent, détruisent, à tours de bras au nom d’Allah. Mais comment cette mouvance est née ? Est-elle un pur produit de l’Islam ? Mais alors, pourquoi, alors que l’Islam est né il y a près de quinze siècles, cette mouvance n’est apparue que maintenant ? Mais allons plus loin. Rien que pour la France, il y a près de trois millions de musulmans et une forte concentration dans les grandes villes, alors pourquoi n’y a t-il pas de véritables insurrections « islamiques » en France ? Il y a près de 25 millions de musulmans en Europe, plus d’un milliard et demi dans le monde ! Pourquoi le monde n’est-il pas à feu et à sang ? Et tiens, c’est curieux, toutes les guerres qui se font aujourd’hui dans le monde ont été organisées, planifiées par...allez, devinez...par les occidentaux, et précisément les occidentaux ATHEES !!! Curieux non que ce « grand progrès » de l’humanité engendre autant de conflits et de misère dans le monde.

    Et justement, ces mouvements violents « islamiques » qui n’ont d’Islam que le nom, ont été planifiés organisés méthodiquement par les états unis, la France, le Royaume uni, israël, la Turquie et l’Arabie saoudite à qui on doit joindre aussi le Qatar.

    Il est bien connu que ces deux derniers pays du Golfe, sont des pétromonarchies corrompues, violentes, intolérantes et obscurantistes. Et c’est précisément dû à la doctrine wahhabite/salafiste qui est sans doute la pire hérésie que l’Islam ait pu connaître dans son histoire qui est à l’origine de cet état d’esprit intolérant et obscurantiste. De l’avis même des spécialistes de l’Islam, cette hérésie n’a rien à voir avec cette religion. Mais bien sur, les médias qui ne sont jamais aussi heureux que quand il y a de plus en plus de sang versé, (et quand on sait que les grands médias appartiennent tous aux banquiers ou aux grandes entreprises de l’armement, on comprend pourquoi), ces voix sont soigneusement occultées. On n’entend que les voix qui condamnent l’Islam. Et nos athées islamophobes ignares qui sévissent sur ce site, comme des bons perroquets, ne font que répéter ce qu’ils lisent ou entendent à longueur de journée.

    Mais en réalité nous devons prendre en considération plusieurs choses :

    1 - L’Islam n’a rien à voir avec cette violence. L’objectif de cette mouvance violente qui sévit au Proche Orient est double : d’une part détruire la cohésion des pays concernés afin de pouvoir laisser les multinationales occidentales piller sans vergogne leurs richesses, et d’autre part détruire l’Islam en tant que religion de sagesse, de solidarité, d’unité, de bien vivre ensemble et de connaissance, pour le remplacer par cette idéologie brutale et obscurantiste autant qu’intolérante qu’est le wahhabisme salafisme. De cette manière on s’assure que les peuples concernés ne pourront jamais se rebeller au pillage et à la domination occidentale.

    2 - Il est flagrant, pour peu que l’on fasse preuve d’un minimum d’objectivité, que nous sommes en face d’une instrumentalisation de la religion à des fins politiques et financières.

    3 - Comme dit plus haut, on peut être surpris que cette religion née au septième siècle en Arabie, en moins de deux siècles se soit répandue des rives de l’Indus jusqu’en Andalousie, en Sicile et même en Bosnie et Kosovo. Prétendre, comme le font les islamophobes, que l’Islam s’est répandu par « la pointe de l’épée » est tellement ridicule que ça ne tient pas la route une seconde. Comment une poignée de bédouins venus du fin fond du désert d’Arabie a pu réussi cet exploit de « battre » les armées les plus puissantes du monde à l’époque ? La réponse est simple. Si il y a bien eu des batailles à certains endroits et à certaines époques, d’une manière générale, l’Islam ne s’est pas du tout répandu par la violence, mais par le dialogue et la concertation.

    4 - Au vu et au su du nombre de musulmans dans le monde, et vu leur importance en Europe, comment se fait-il, si cette religion est si intrinsèquement violente comme on le dit, qu’il n’y ait pas et qu’il n’y a jamais eu de conflits avec les fidèles de cette religion en Europe ? Au contraire. Et je ne parle pas du conflit des Balkans qui n’avait aucune connotation religieuse mais qui était d’ordre politique.

    5 - Si on examine le texte fondateur de l’Islam, donc, le Coran, on remarque que tous les versets à caractère « violents » qui sont cités pour justifier que l’Islam est fondamentalement violent sont systématiquement sortis de leurs contexte coranique ou sociohistorique. De sorte qu’il est facile de leur faire dire ce qu’ils ne disent pas. Ceci est valable tant pour les islamophobes que pour les « islamistes ». Les premiers pour justifier leur haine aussi ignorante que pathologique de l’Islam et les autres pour justifier leurs atrocités.

    6 - Enfin, il faudrait quand même nous expliquer comment une religion ; dont, selon les athées, la nature est fondamentalement rétrograde et obscurantiste, ait pu donner naissance à une floraison de sciences, de découvertes, d’approfondissement de sciences élaborées dans d’autres civilisations antérieures ? Que ce soit dans les mathématiques, dans l’architecture, dans l’hydraulique, l’irrigation, la médecine, physique et psychologique, la sociologie, la chimie, l’astronomie, il n’y a pas une science qui n’ait pas été abordée par les musulmans. Leur apport à l’Occident et à l’humanité est considérable.

    Maintenant, si on regarde la plupart des sociétés musulmanes, on remarque effectivement une certaine dégénérescence. Mais quand on étudie l’historique de ce fait de société on se rend compte que ce n’est pas l’Islam qui est en cause, mais très exactement son abandon. C’est un phénomène assez notoire.

    Quant aux propos, pour le moins insultants de la plupart des commentateurs de cet article, je ne les relèverai pas. Ils sont la manifestation la plus évidente d’esprits mesquins, ignorants, pour ne pas dire la manifestation d’une certaine pathologie psychologique. Quand on traite un sujet, messieurs, dans la mesure du possible, on s’assure de bien le maitriser. Et en tout cas on ne manifeste pas son ignorance en insultant, ce qui est l’indice d’un certain trouble psychologique manifeste ! Et je parle même pas des commentaires dont le niveau d’orthographe est tel qu’il ne passerait pas un examen de passage en sixième ! Alors quand on veut donner des leçons, on essaye d’être crédible, au moins dans la rédaction d’un commentaire.



  • Depositaire 4 juillet 2015 20:22

    César Castique, vous prenez vos informations où ? A l’Otan ? Parce que sortir une ânerie aussi monumentale que celle que vous sortez :

    "Sauf, si vous seriez-vous prêt, par exemple, à aller donner votre vie, les armes à la main, pour participer à la défense des Ukrainiens de l’Est, autres « Européens dans l’âme », contre les visées de la Russie voisine ?"

    Ou alors vous avez passé un appel téléphonique à Mme Nuland ? Qui peut encore croire aujourd’hui devant l’évidence que ce sont les russes qui auraient des visées sur l’est de l’Ukraine ? Franchement vous vous ridiculisez en sortant de pareilles inepties.

    Il est connu que les états unis ont financé à hauteur de 50 millions de dollars la déstabilisation de l’Ukraine et a mis au pouvoir une junte de néo fascistes, les pays européens en bons toutous fidèles à son maître US agissent de concert pour diaboliser la Russie et lui imposer des sanctions économiques qui, au final se retourne contre eux. C’est pathétique dans le ridicule et la mise à plat ventre devant les américains.

    Comme si vous ne saviez pas que les richesses de la Russie attirent bien des convoitises de la part de l’oligarchie mondiale toujours prête à aller piller là où c’est possible ! alors il faut la diaboliser et inventer toutes les histoires possibles pour justifier l’encerclement et essayer de détruire la Russie au niveau économique afin de pouvoir l’envahir et piller ses richesses. Sauf que Poutine loin d’être idiot, a bien compris le jeu américain et riposte à sa manière

    Pour la Grèce, attendons demain ce que sera le verdict des urnes et espérons que les grecs prennent conscience de ce qui les attend s’ils votent oui.

    Quant à leur dette, rappelons aussi ce fait important : après un audit exhaustif de sa nature par des experts indépendants et de la Grèce et de la troïka, il s’est avéré qu’elle est qualifiée d’illégitime, illégale et odieuse, intégralement. Et de ce fait ne devrait pas être remboursée. Et si on prétend que le peuple grec a voté pour les gens qui ont causé cette dette, il faudrait un peu rappeler à quel point les politiciens un peu partout dans le monde sont passés experts en tromperie de leurs peuples. SI on peut faire un reproche aux grecs c’est d’avoir été aussi naïfs !



  • Depositaire 4 juillet 2015 20:02

    Devant le spectacle affligeant de toute la classe politique, ses magouilles, ses truands impunis, ses privilèges exorbitants, leur train de vie indécent face à la misère populaire grandissante, leurs mensonges et leur hypocrisie, j’en passe et des « meilleures », ne serait-il pas temps, enfin, de se réveiller et de comprendre que de toute évidence une classe de politiciens professionnels dont le seul objectif est le pouvoir et les avantages qui vont avec et qui sont prêts à tous les mensonges, (« les promesses n’engagent que ceux qui y croient » ! Déclaration d’un cynisme particulièrement brutal d’un certain Jacques Chirac...), toutes les compromissions et à toutes les magouilles possibles pour les atteindre, il n’est plus possible de croire qu’ils agiront pour le bien être de la population. Ils ne se cachent même plus, tellement ils sont surs de leur impunité.

    Et malgré cette évidence criante, il y a encore des gens qui vont croire que la solution des problèmes du pays, comme de tous les pays viendra de cette classe politique archi corrompue. Je dois avouer être stupéfié devant une telle crédulité.

    On parle souvent de réformes à faire dans le pays, certes, il y en a à faire, mais ne pensez-vous pas que la toute première serait de se débarrasser de cette classe de parasites ? Non seulement ils sont d’une incompétence flagrante, mais en plus non seulement ils s’enrichissent sur notre dos, mais ils vendent notre pays aux multinationales. Et on les laissent faire !!!

    Cela fait combien d’années que cela dure ? Vous n’en avez pas encore assez ? Vous voulez que tout soit privatisé, jusqu’à votre vie ? Parce que si on continue ainsi c’est ce qui se produira. Et les livres comme : « Le meilleur des mondes » ou « 1984 » seront une aimable plaisanterie face à ce qui risque de se produire. Pourquoi voulez-vous que l’oligarchie qui manipule les politiciens selon ses désirs fasse le contraire et change ? Il n’y a rien en face qui s’oppose à elle.

    Alors à chacun de voir en lui/elle-même ce qu’il en est et de réfléchir à l’avenir que sa passivité va réserver à ses enfants et petits enfants. Je ne préconise pas de tout casser, de semer le chaos dans la société, loin de là. Mais d’agir de façon intelligente, réfléchie. De bien poser le problème et de préconiser des solutions de remplacement qui existent mais qui méritent d’être manifestées au grand jour. Nous devons nous débarrasser de cette classe de politiciens professionnels parasite, et pas seulement en France, mais partout en Europe et dans le monde. Ensuite et simultanément mettre en place de façon progressive, car d’un coup c’est, sinon impossible, en tout cas très difficile à faire et peut causer beaucoup de souffrances, un tout autre système de société basé sur des valeurs saines et humanistes et non sur le profit, la cupidité et le mensonge. Un système où l’épanouissement de l’être humain sera au centre des préoccupations.

    Utopie ? Oui, pour l’instant, mais si assez de personnes portent cette « utopie » alors elle deviendra une réalité. A chacun de nous de voir et de réfléchir sur ce qu’il/elle veut pour l’avenir.



  • Depositaire 4 juillet 2015 19:24

    Article , pourtant écrit par un individu ayant un nom à consonance arabe, ce qui ne veut pas dire qu’il le soit, mais en tout cas manifestement ignorant de l’histoire, tout autant que de l’actualité.

    Je passerai sur les idioties de Crab2 dont l’hystérie islamophobe systématique n’a d’égale que son ignorance abyssale de cette religion. C’est à tel point qu’il faudrait écrire des pages pour corriger ses allégation ignares. Mais en plus ça ne servirait à rien car de toute évidence il fait partie de cette catégorie de personnes à qui vous pouvez présenter des preuves à l’échelle de l’univers, ils n’y croiront pas. C’est que l’emprise de leurs préjugés est telle que si ils devaient la remettre en question, ils risqueraient de s’effondrer complètement psychologiquement. C’est tragique pour eux et est l’indice d’un trouble profond de la personnalité.

    Pour revenir à l’article, nous ferons remarquer à l’auteur qu’avant de sortir des invraisemblances, il faudrait peut-être un peu étudier l’histoire ! L’Islam qui se serait propagé par l’épée est un argument classique formulé par tous les haineux de l’Islam mais qui ne résiste pas une seconde devant les faits historiques.

    Je ne veux pas citer des exemples, il suffit, encore une fois, d’étudier l’histoire. Et si vous croyez que des peuples à travers le monde ont pu être obligés par des poignées de bédouins à suivre une religion durant des siècles, c’est que vraiment vous faites preuve d’une mauvaise foi flagrante et d’un déni de la réalité dont on peut légitimement suspecter l’honnêteté de l’intention !

    Pour reprendre l’article, autre conclusion fantaisiste autant que bâclée, est celle qui prétend que tous ces jeunes veulent rejoindre ce prétendu « état islamique » en voulant imiter plus ou moins les débuts de l’Islam, dont il y a gros à parier qu’ils n’en connaissent pas grand chose.

    Mais bien sur, plus la ficelle est grosse plus il est facile de la faire passer. Alors, je vais vous expliquer ce qu’est la réalité de ce mouvement de tous ces jeunes qui partent en Irak/Syrie. C’est un petit peu plus complexe que cela.

    Nous avons trois facteurs convergents. Le premier, pas forcément le plus important, est l’existence dans un peu tous les pays d’une jeunesse plus ou moins en déshérence, jeunes non scolarisés, au chômage, victimes plus ou moins d’actes racistes, des délinquants avides de coups durs, des déséquilibrés prêts à semer le chaos s’ils sont payés pour ça, d’autres en révolte contre ce système de la mondialisation qui broie tout sur son passage et laisse le maximum de personnes sans perspectives d’avenir sinon la misère et qui est à la recherche de repères et qui, en même temps voit les classes politique dirigeantes se pavaner dans le luxe et malgré une corruption flagrante qui reste impunie.

    Deuxième facteur, l’existence de recruteurs formés et payés par l’Arabie saoudite et le Qatar en vue de recruter tous ces jeunes afin de les envoyer combattre au proche Orient en leur présentant les choses de telle façon qu’ils croient qu’ils agiront en vue de l’Islam dont ils ne connaissent pas grand chose. Ces recruteurs profitent de la vulnérabilité psychologique de ces jeunes pour les endoctriner à cette idéologie mortifère et obscurantiste qu’est le wahhabisme/ salafisme qui n’a rien à voir avec l’Islam véritable, et n’en est qu’une caricature mensongère et violente. Il faut savoir que l’Arabie forme 45000 « imams » salafistes pour 110 pays dans le monde. On imagine la puissance de ce rouleau compresseur saoudien ?

    Troisième facteur, sans doute le pire, à un certain point de vue, la volonté des grandes puissances occidentales, plus précisément, des grandes corporations multinationales et des grands banquiers dont la volonté de pillage des ressources de la planète à leur seul profit n’a d’égale que leur cupidité et leur soif de pouvoir insatiables. Pour pouvoir satisfaire leur volonté, il leur faut deux choses : l’accès libre aux ressources des pays concernés, et l’impossibilité aux peuples et instances dirigeantes de ces pays de pouvoir s’y opposer. Pour cela les états unis en liaison avec l’Angleterre, la France, la Turquie, israël, l’Arabie saoudite, ont préparé et organisé la création d’un « état islamique », (on a utilisé l’Islam par ce que les principaux pays concernés sont musulmans, si cela avait été en Russie ou en Amérique du sud, pays qui sont d’ailleurs dans le collimateur de cette oligarchie, ils auraient sans doute utilisé une dialectique chrétienne ou « laïque »). L’objectif, toujours en cours, est de créer une armée de fanatiques qui sont conditionnés pour ne plus avoir aucun tabou, une rage de destruction et de massacres sans aucune restriction et l’utiliser partout où l’oligarchie en aura besoin pour semer le chaos afin d’accaparer les richesses de ces pays.

    Bien entendu, comme elle détient les médias elle lance toute une campagne de matraquage mensongère pour « diaboliser » les dirigeants des pays concernés. On a eu Saddam Hussein, on a eu Kadhafi, on a maintenant Bachar el Assad, et à chaque fois on nous présente l’homme comme un abominable dictateur qui fait massacrer son peuple, qui détient des armes de destruction massive, etc. Sans dire que ces hommes sont ou étaient des modèles, ils étaient bien loin d’être les monstres assoiffés de sang tels qu’on les présentaient. En l’occurrence, un Pinochet au Chili dont le caractère d’abominable dictateur était loin d’être surfait n’ a jamais été inquiété, bien au contraire par les grandes puissances.

    Donc, en réalité, voilà l’essentiel des facteurs qui ont amené l’existence de cette mouvance terroriste usurpant l’identité d’Islam.

    Pour bien comprendre l’hypocrisie occidentale dans cette affaire, il faut savoir qu’en France et sans doute dans beaucoup de pays, l’intégralité des sites et centres de recrutement des jeunes pour aller rejoindre ce daech sont aux mains de la police. Et comme ce recrutement continue, il s’ensuit que la police est directement complice. mais elle ne peut agir que sur ordre du ministère de l’intérieur et ce dernier sur autorisation du Premier ministre. Alors les vociférations de M. Vals à propos de la défense de « nos valeurs » de civilisation...on voit le sérieux !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité