• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Depositaire

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 237 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Depositaire 16 juillet 2015 19:18

    Que peut-on attendre de la part d’Hillary Clinton ? Rien ! Elle n’est qu’un pur produit de l’oligarchie qui dirige le pays en coulisses. Le président des états unis, tout comme en France, ne dirige, en réalité rien du tout. Il ne fait qu’appliquer l’agenda de l’oligarchie. Il n’est qu’une marionnette.

    Si suite à une circonstance ou un remord de conscience il viendrait à changer d’avis et à s’opposer à cette oligarchie, il sera vite remis au pas. Les deux frères Kennedy en sont un exemple manifeste. Il n’y a que les peuples qui peuvent arriver à faire bouger les choses.

    L’oligarchie le sait très bien, c’est pourquoi elle fait en sorte que les consultations populaires soient aussi faibles que possible, et que dans un cas où, malgré une propagande bien huilée et un véritable matraquage politique et médiatique, le peuple ne vote pas dans le sens voulu, elle s’arrange pour trouver un système qui permettra de court-circuiter le peuple. Nous avons connu cela en France avec le traité constitutionnel et la traitrise de Sarkozy. (Dire que ce type veut se représenter aux prochaines élections présidentielles ! Un tel culot, un tel mépris des français est tout simplement incroyable !)

    Tout est fait pour influencer les peuples dans la direction voulue, et pour l’abrutir. Comme ça ne suffit manifestement pas, alors on passe à la méthode brutale, comme en Grèce. On réduit le peuple à la misère, comme ça il est plus préoccupé à survivre qu’à se révolter contre le système.

    C’est ce qui nous attend si nous restons passifs et nous laissons ces crapules de politiciens au service de l’oligarchie nous enfoncer dans le marasme. A chacun de bien réfléchir.

    A propos de l’article, pourquoi l’auteur parle de banques « d’investissement » ? Elles n’investissent rien du tout, elles ne font que de la spéculation avec de l’argent qu’elles n’ont pas, (le fameux effet de levier qui permet de lever des fonds dans une proportion officielle de 1 à 30, mais qui peut montre facilement de 1à 60, voire à 100). Ce ne sont que des parasites, qui par leur spéculation effrénée détruisent l’économie véritable. Ce n’est pas une « séparation » qu’il faudrait faire, c’est leur interdiction pure et simple et mettre en prison leurs dirigeants pour crimes contre l’humanité au niveau économique !!!



  • Depositaire 15 juillet 2015 19:33

    Cette histoire, on devrait même dire, ce feuilleton, de la dette de la Grèce n’est ni un problème de dette, ni un problème avec l’inflexibilité de l’Allemagne, ni un problème lié à la Troïka, ni le problème de l’Europe et de l’Euro.

    Ce problème, qui d’ailleurs n’est pas nouveau, mais avant il était surtout celui de pays du tiers monde, donc on n’y prêtait guère attention, mais là c’est un voisin, a une cause profonde et ses effets sont la démonstration irréfutable de sa dangerosité autant que de son absurdité.

    Alors de quoi s’agit-il ? C’est très simple : La cause fondamentale de ce problème et de l’intégralité des problèmes dans le monde est ce système aberrant d’économie de marché. Déjà en elle-même elle a largement fait les preuves de son incompétence totale dans la gestion humaine et de sa dangerosité, mais en plus elle a créé encore deux autres aberrations :

    1 - La croissance économique exponentielle. Aberration car elle implique que pour pouvoir être soutenue il lui faut de plus en plus puiser dans les ressources non renouvelables de la planète. Il est facile de prévoir qui si cette croissance ne cesse pas, viendra un jour inéluctablement où ces ressources seront totalement épuisées. Alors question vraiment très, très basique :Comment feront les générations à venir pour vivre ?

    2 - Autre aberration, comme si la première ne suffisait pas, ils ont inventé le concept d’obsolescence programmée ! Honnêtement, il y a lieu de se poser des questions sur la santé mentale de ces gens ! Donc, puisque les ressources ne s’épuisent pas assez vite, on va accélérer le processus.

    Mais qui sont les fous furieux qui ont inventé une pareille aberration ?

    Ce système d’économie de marché a été conçu pour un seul et unique objectif : Permettre à une infime minorité d’individus de s’enrichir de façon exponentielle au détriment de l’immense majorité des peuples.

    Et on voit tous ces économistes la bouche en cœur, « il faut de la croissance, il faut renouer avec la croissance, il faut payer les dettes », etc. Mais aucun, même d’un soupçon infime, ne veut remettre ce système en question.

    Alors vers quoi nous dirigeons-nous ? Là aussi c’est très simple. Il y a trois scenarii possibles :

    1 - L’oligarchie, poursuivant sa folie démesurée mettra l’humanité en coupe réglée et imposera son système de gouvernance mondiale où chaque individu sera contrôlé dans presque tous ses faits et gestes et sera soumis à un esclavage abject. C’est, pour l’instant, la direction qui est prise.

    2 - Suite à un sursaut quasiment mondial, l’humanité va se réveiller et refuser cette dictature qui s’avance à grands pas et chambouler complètement ce système et l’humanité reviendra à un système de vie harmonieux. le problème est que ce chamboulement risque fort de se dérouler dans une certaine violence.

    3 - Compte tenu de la non viabilité intrinsèque de l’économie de marché, et compte tenu de la « rage » de pillage de plus en plus frénétique de l’oligarchie qui dans sa folie accumulatrice en veut toujours plus, nous allons devant une catastrophe ou une série de catastrophes en chaîne, écologique, sociale, économique, etc. Tout va s’écrouler, ce sera l’anarchie totale dans un très grand nombre de pays et à commencer par le monde occidental. Peut-être en faudra t-il passer par là pour changer les choses ? Je ne sais pas. Mais il est clair que si ce système continue tel qu’il est avec ses trois aberrations que j’ai souligné, on se dirige droit vers le chaos !



  • Depositaire 14 juillet 2015 12:37

    En réalité, cette histoire de séparer les activités spéculatives des dépôts est effectivement un leurre.

    Tout le fond du problème se situe dans le modèle de société dans lequel nous sommes. Tout est basé sur le « marché », sur la marchandisation de tout. C’est ce que l’on appelle « l’économie de marché » qui une aberration totale. En effet, les pays pour pouvoir survivre sont obligés d’avoir une croissance économique soutenue, mais qui dit croissance économique dit forcément épuisement accéléré des ressources non renouvelables de la planète. Ce qui à terme posera un très sérieux problème aux générations futures. Comment vont-elles vivre dans une Terre saccagée, pillée, polluée par un pillage frénétique pour alimenter une croissance exponentielle et une spéculation sans bornes ?

    Pour renforcer encore cette absurdité de la croissance on a inventé l’obsolescence programmée. Il faut consommer toujours plus et d’avantage.

    Au final, et s’il pouvait y avoir un doute il y a encore quelques années, avec l’histoire récente de la Grèce, le doute est définitivement tombé, l’objectif RÉEL de cette économie de marché n’est pas et n’ a jamais été la prospérité des peuples, mais l’enrichissement exponentiel d’une partie infime de l’humanité appelée aujourd’hui l’oligarchie mondiale. Les fameux « 1% ».

    Si on objecte que malgré tout ce système a apporté une certaine prospérité aux peuples et qu’il suffit juste de réguler certains excès déplorables, on éliminera très facilement cette objection en disant que cette prétendue prospérité, qui d’ailleurs est en train de se fissurer partout dans le monde, n’a pu se produire que par un pillage organisé des pays pauvres et faibles par les plus puissants et les plus riches. Cela a commencé par les grands royaumes et empires qui s’attaquaient à leurs voisins plus faibles et pillaient leurs richesses, puis cela a continué avec la colonisation et enfin aujourd’hui avec la mondialisation et la fonction de « gendarme du monde » des états unis qui en ont profité pour vassaliser les pays européens pour en faire leurs complices de leurs pillages. Mais on ne peut pas dire que les peuples du Tiers monde croulent dans la prospérité.

    Alors quelle est la solution ? En théorie, c’est facile à dire. : Élaborer un projet de société qui mettra l’être humain et son épanouissement sur tous les plans, social, culturel spirituel, religieux, professionnel, écologique, éducatif, scientifique, médiatique, psychologique, etc. Au centre des préoccupations. Seulement, pour arriver à mettre en place un tel système, il faut des hommes et des femmes animés de cet état d’esprit, incorruptibles, et il faut changer les mentalités qui ont été perverties, et le mot n’est pas trop fort, par ce système aberrant et ses instigateurs.

    Aujourd’hui, c’est une utopie. Mais si un nombre suffisant d’individus portent cette utopie, elle deviendra une réalité. En parallèle, au train où vont les choses, nous allons assister à un effondrement total de ce système actuel qui n’est pas viable à long terme. Il est bien certain que cette « caste » oligarchique animée d’une cupidité insatiable ne va pas changer du jour au lendemain et redistribuer les richesses mal acquises. Au contraire, et c’est ce que nous voyons se mettre en place de nos jours, elle va tout faire pour étendre son emprise sur l’humanité d’une façon à ce que toutes les richesses ne prennent qu’une direction, celles de ses coffres, et l’humanité réduite à un esclavage abject qui devra l’empêcher de se révolter contre ce système.

    Donc, à nous de voir si nous, ou nos enfants, voulons finir comme esclaves ou si nous voulons vivre une vie digne de ce nom ! Le choix nous appartient. Ce ne sont pas des réformettes sur les banques qui changeront les choses. Ces individus, les oligarques, sont des malades mentaux animés d’une très grave pathologie et qui risque de causer de très graves troubles dans l’humanité. Troubles qui ont déjà commencés.

    Alors quand allons-nous nous réveiller ?



  • Depositaire 14 juillet 2015 11:50

    Il y a une chose que les médias maintsream, ont bien compris, c’est que quand vous parlez d’Islam ça fait grimper les tirages et l’audimat. peu importe la vérité. Si un mensonge permet de doubler les ventes et une vérité non, les médias prendront sans aucun état d’âme le mensonge.

    Donc, si vous vous fiez aux propos des médias, vous êtes assurés de vous tromper le plus souvent. Il était important, à mon sens, de préciser ce point.

    Ceci dit, il est incontestable que l’on assiste à une montée exponentielle du port du voile chez les femmes musulmanes et même chez de très jeunes filles. Assurément, 99% d’entre elles n’ont rien à voir avec daesh ou les talibans. Alors quelle est la cause de ce phénomène ?

    En fait il y en a deux. La première est due à la responsabilité de l’état depuis Sarkozy et même avant, où, pour des raisons de basse politique, pour détourner la population des problèmes plus cruciaux comme le chômage, les retraites, la sécurité urbaine, les accords crapuleux faits en cachette qui vendent les intérêts du peuple aux multinationales, et en même temps, pour justifier la stigmatisation de l’Islam et donc justifier les guerres néo colonialistes au nom d’une défense de la liberté des peuples et de la démocratie, comprendre, en réalité, destituer des gouvernements forts et indépendants, détruire la cohésion des pays afin de piller leurs richesses. Or il se trouve que ces pays sont majoritairement musulmans, coïncidence ! Du fait des lois qui s’attaquent directement à l’Islam et à sa représentativité, ou supposée telle, par une sorte de réflexe « conservateur », bien des femmes qui en d’autres occasions ne se seraient pas posé la question, par réaction de résistance se sont mises à se voiler pour affirmer leur « islamité ». Mais elles ont été poussées dans cette direction et c’est ce qui concerne la deuxième raison.

    Le deuxième point, donc, est celui de la venue de prédicateurs formés en Arabie saoudite selon l’idéologie mortifère et obscurantiste qu’est le wahhabisme/salafisme pour venir prêcher « la bonne nouvelle ». Ces gens savent particulièrement bien jouer sur les émotions et comme les femmes sont beaucoup plus sensibles au niveau émotionnel que les hommes, il est facile de les manipuler et une fois une femme conditionnée émotionnellement, il est très difficile de lui faire abandonner son conditionnement. Nous sommes ni plus ni moins devant une forme de conditionnement et de manipulation des plus flagrante.

    Il faut savoir que l’Arabie saoudite forme 45000 imams pour les envoyer dans 110 pays pour répandre son hérésie.

    De même, précisons une fois pour toutes que le wahhabisme/salafisme n’est pas de l’Islam, mais une hérésie de cette religion. Pour en donner une comparaison, considérons l’Islam comme un arbre avec des racines profondes et des branches pleines de feuilles de fleurs et de fruits. Le wahhabisme considère que les racines et les branches n’ont rien à voir avec l’Islam et ils les coupent. Au final, il ne reste qu’un tronc mort, qui, a terme finira par pourrir. Alors que l’Islam véritable est vivant, source de paix, de sagesse, de solidarité, d’éveil de conscience et d’unité.

    Tous ceux qui déprécient l’Islam, ne le font que par ignorance. Le problème est que cette mouvance wahhabite s’est infiltrée partout et est en train de saper une grande partie du monde musulmans, de sorte que l’on voit de plus en plus de musulmans d’une ignorance calamiteuse de leur propre religion, pour ne pas dire intolérants. Et comme en face, beaucoup de gens animés de préjugés et ne voulant pas remettre en question leur mode de vie consumériste et bien plus proche d’un mode de vie animal qu’humain, les amalgames sont vite faits. Des politiciens opportunistes au service des multinationales prédatrices, des médias aux ordres de ces même multinationales et on arrive très vite aux situations actuelles.

    En ce sens, disons tout de suite, qu’il n’y a pas d’Islam politique. Ca n’existe pas. Il n’y a que l’instrumentalisation de l’Islam à des fins politiques comme on assiste avec le sionisme à l’instrumentalisation du Judaïsme à des fins politiques et en partie, comme aux états unis, l’instrumentalisation du Christianisme à des fins politiques et financières. Ce n’est pas du tout la même chose. Par exemple, les idées de Karl Marx ont été aussi instrumentalisées à des fins politiques et cela a donné le communisme et les horreurs de l’URSS et de la Chine Maoïste.

    Enfin, concernant le voile « islamique », il n’ a aucun fondement. Rien dans le Coran ou dans la Tradition du Prophète (Sunna) n’oblige la femme à se voiler les cheveux. Le voile est d’origine culturelle et est bien antérieur à la venue de l’Islam. On le retrouve dans l’ancienne Assyrie et dans la Grèce antique. En Inde les femmes portent le sari sortent de long voile qui part de la tête pour descendre jusqu’en bas des jambes, etc.

    En conclusion, toutes ces salades islamophobes n’ont aucun fondement et ne reposent que sur une ignorance abyssale, des préjugés et des jugements hâtifs sans aucune tentative d’approfondir le sujet. Si vous voulez rendre service à ces femmes, ce serait de les aider à mieux connaître leur religion sur laquelle elles sont terriblement ignorantes, et non de les stigmatiser et les persécuter !



  • Depositaire 12 juillet 2015 18:55

    Comme le souligne très justement Najma, il est clair que cette guerre en Yougoslavie avait pour unique but de disloquer la cohésion de cette région pour en faire toute une série de pays indépendants les uns des autres et en conflit au moins virtuel entre eux.

    Les histoires de « musulmans » bosniaques ayant commis des atrocités contre les serbes, sont du même ordre que le prétendu « état islamique » en Irak/Syrie.

    Encore une fois, on instrumentalise la religion à des fins politiques, de pillage et de domination hégémonique. Il est tout aussi clair que « l’Islam » impliqué côté bosniaque est du même ordre que celui de daech, Boko haram ou autre aqmi. C’est toujours l’idéologie mortifère autant qu’obscurantiste wahhabite/salafiste qui est à l’œuvre. Et cette idéologie est utilisée dès que l’on a affaire à des musulmans. 

    Il y a un double intérêt. D’un côté, créer un chaos organisé dans une région en mettant dos à dos des communautés religieuses, en l’occurrence, musulmans et orthodoxes, en causant des atrocités et en les instrumentalisant médiatiquement, et en même temps, profiter de l’occasion pour diaboliser l’Islam.

    « L’astuce », à l’époque a consisté à « protéger » les musulmans contre la « terreur serbe », pour ensuite faire ressortir, des années après, une fois que le « problème serbe » serait réglé, faire ressortir la responsabilité et les horreurs commises par des musulmans.

    On va surement voir des médias se déchaîner sur ces sujets dans les jours à venir, sinon ici, au moins dans les pays concernés. Ne serait-ce que pour dénoncer ces « musulmans haineux » qui refusent la réconciliation avec les serbes.

    Nous verrons bien. Mais croire une seconde à la sincérité de l’oligarchie mondiale et sa volonté de rétablir la confiance et la paix, est se faire bien des illusions.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité