• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Depositaire

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 237 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Depositaire 10 août 2016 22:35

    Effectivement, Onfray qui parle de l’Islam c’est à peu près de la même sauce qu’un enfant de maternelle qui va remettre en question les recherches en physique quantique de chercheurs du CNRS.

    Il se dit ouvertement athée, donc, avec un a priori. Il se réfère à la période des « Lumières » en matière de« lumières », le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on a vu mieux !Cette lumière est la ^période la plus obscurantiste du monde occidental. le triomphe du matérialisme, de l’athéisme. C’est à dire, en clair, le triomphe de l’individualisme forcené, de l’enracinement dans le domaine sensoriel exalté. Et on appelle cela un progrès !!!

    En fait, c’est le parachèvement d’une décadence amorcée pas Descartes.

    Le même Descartes, d’ailleurs n’a fait que cristalliser une tendance de son époque.

    Posons les faits d’une façon aussi objective que possible. Depuis aussi loin qu’il est possible de le savoir dans l’histoire de l’humanité, la religion a toujours été présente. Elle a pris différentes formes selon les époques et les peuples, ce qui est normal, chaque époque et chaque peuple ayant sa perception et son mode de perception qui lui est propre. Alors penser que depuis des dizaine s, pour ne pas dire, depuis que l’humanité existe, l’être humain était « religieux ». Penser, et dire autant qu’affirmer avec force comme certains commentateurs sur ce site, que les milliards d’individus qui ont pratiqués cette religion étaient des individus peu intelligents, forcément incultes et superstitieux et que, sous entendu, seuls les « modernes » qui ont « compris » que la religion est une superstition et qu’il n’y a pas de divinité est faire preuve d’une incroyable dose d’orgueil et de vanité. Vraiment, messieurs dames, votre insupportable vanité est le symptôme caractéristique d’un trouble psychologique manifeste. Si on vous comprend bien, après peut-être des centaines de milliers d’années et après que sans doute des dizaines de milliards d’individus ignares et incultes, selon vos propos, ENFIN le monde est sauvé, l’humanité va ENFIN connaître la prospérité, la gloire, le progrès tant attendus grâce à vous !!! Ouf, l’humanité est sauvée. Nous voilà rassuré.

    Mais il y a juste un tout petit bémol : Depuis que l’athéisme et cette « gloire » des lumières s’est répandue telle un cancer dans le monde, jamais la violence n’a été aussi grande, jamais l’humanité avec ses armes de destruction effroyables, n’a été aussi près de s’autodétruire. jamais nous n’avons vu à un tel point les puissants écraser les plus faibles, le pillage organisé des richesses des pays pour le plus grand profit d’une infime minorité, précisément athée, jamais la souffrance, la pollution, le mensonge, l’hypocrisie, n’ont été aussi développés !!! Alors question progrès, j’ai comme l’impression qu’il y a des ratés...

    Ce n’est pas à dire que tout était beau et parfait avant, loin de là. Et les guerres au nom de la religion sont bien connues. Mais précisément, le problème n’est pas la religion, mais sa manipulation à des fins de pouvoir et d’enrichissement. C’est très différent.

    Quant à Onfray, l’ignorant. Sortir des versets coraniques et des hadiths en dehors de leur contexte est le plus sur moyen de tromper dans les grandes largeurs. Mais encore une fois, son ana lyse n’est pas du tout objective, puisqu’il se réfère aux Lumières et qu’il se dit ouvertement athée et hédoniste, c’est à dire la recherche sans limite du plaisir des sens. Forcément, ceux pour qui le seule soumission est celle due à Dieu Absolue Perfection, c’est inacceptable puisque pour lui ses « dieux » sont sa raison et ses sens. Il n’y a pas pire esclavage.

    Il ferait mieux de ne pas s’occuper de ce qui ne le regarde pas. Y compris les commentateurs ignares qui devraient plutôt consulter un psychologue, car une telle mégalomanie c’est sérieux.



  • Depositaire 9 août 2016 17:10

    la cause de ce terrorisme aveugle est bien connue et documentée pourvu qu’on les cherchent.

    Nous avons trois facteurs complémentaires. Je ne les citent pas nécessairement dans l’ordre et, à vrai dire, ils ont un niveau équivalent de responsabilité.

    1 - la volonté de l’oligarchie occidentale composée des multinationales et des banques de piller les richesses des pays qui en sont largement pourvus et il se trouve que la majorité d’entre eux sont des pays musulmans. A noter en passant que les menaces occidentales contre la Russie obéissent aux mêmes critères ainsi que ceux contre les pays d’Amérique du sud qui refusent les diktats de cette oligarchie dont les états unis et l’Otan sont le fer de lance.

    2 - La création d’israël en Palestine qui en réalité suivait un même but et n’avait absolument rien à voir avec cette histoire farfelue de donner un « foyer » pour les juifs où ils pourront pratiquer leur culte en toute tranquillité. (Et les palestiniens sont aux premières loges pour voir la manière dont les sionistes pratiquent leur « culte »....). Cela a engendré une rancœur et une lutte armée qui, à la longue, instrumentalisée par certains pays voisins dont je parlerai au point suivant, a créé ce terrorisme, d’abord tourné contre israël puis au-delà contre les intérêts occidentaux

    3 - Enfin, il faut prendre en compte le rôle de l’Arabie saoudite, en un premier temps, puis du Qatar un peu plus tard et, plus ou moins les pétromonarchie du Golfe. Ce rôle saoudien a trait à l’idéologie obscurantiste et violente qu’est le wahhabisme/salafisme qui instrumentalise l’Islam, alors que tous les savants musulmans spécialistes de cette religion du vivant du fondateur de cette hérésie l’ont à l’unanimité condamné et qualifiant cette doctrine d’hérésie pure et simple, de doctrine foncièrement mauvaise, obscurantiste, violente et plus proche de l’athéisme que de la religion. Cette doctrine a failli disparaître et c’est grâce aux anglais qu’elle a pu reprendre un nouveau souffle qui y ont vu une excellent opportunité pour développer une mouvance qui les aidera pour piller le pétrole de la région. L’alliance avec al tribu des saoud, tribu de pillards, de brigands rançonneurs de caravanes qui s’est enrichie par le vol et les razzias sur les tribus voisines a facilité les choses. la découverte du pétrole et l’énorme richesse qu’il a apporté a permis à cette mouvance e se répandre partout. Les Frères musulmans, autre hérésie à caractère surtout politique et dont le siège est actuellement au Qatar, après s’être longtemps opposés aux wahhabites, ont fini par être conquis par cette doctrine et se sont alliés avec l’Arabie saoudite et le wahhabisme. l’objectif étant d’imposer cette hérésie partout dans les pays musulmans et de prendre le pouvoir partout où c’est possible.

    Les liens avec les occidentaux et israël qui suivent des buts voisins a vite été fait. Et voilà la situation d’aujourd’hui. L’oligarchie a tout intérêt à voir l’Islam et ses hautes valeurs éducationnelles et civilisationnelles éradiqué et les wahhabites aussi pour pouvoir installer leur hérésie à la place.

    Il est plus que regrettable que les médias fassent l’amalgame entre cette hérésie mortifère pourvoyeuse et qui finance ce terrorisme dit « islamique » et l’Islam authentique et que de très nombreuses personnes sans aucune réflexion fassent chorus derrière eux.

    Mais en tout cas, voilà les trois causes de cette violence qui s’abat sur le monde actuel.



  • Depositaire 9 août 2016 16:24

    Article intéressant. Je passerai sur le commentaire de tf1Goupie qui ressemble plus à un grouillot apologue de tout ce qui peut amener le chaos. Quant au commentaire de Rmanal, en quoi le fait d’être russe est un critère de référence ? Il y a en Russie, comme dans beaucoup de pays, nombre de ressortissants avides de profits et de pouvoir et qui ne décolèrent pas de se voir frustrer de leurs désirs.

    Et c’est curieux que ce « dictateur » Poutine ait réussi l’exploit de se faire réélire à la présidence de son pays à une majorité écrasante et, autant qu’on le sache, sans qu’il n’y ait eu aucune pression sur le peuple pour voter pour lui. Ca me rappelle un autre « dictateur » Bachar el Assad. Voilà un homme qui, selon les médias occidentaux et toute la classe politique ne cesse de massacrer son peuple, peuple qui l’a réélu à une majorité de plus de 70% à la présidence de son pays. Serait-ce que le peuple syrien et le peuple russe sont devenus fous ?

    Sans prétendre que Poutine soit un saint homme, (quel chef d’état aujourd’hui peut recevoir ce qualificatif ?), il faut bien avouer que ce « dictateur » a une maitrise de lui-même incroyable devant les provocations incessantes des américains et de l’Otan.

    Il fait le maximum pour éviter un conflit qui verrait l’arme nucléaire utilisée, avec toutes les conséquences que l’on connait, mais il faut bien avouer que les psychopathes américains, croyant naïvement qu’ils seront protégés en cas de conflit nucléaire, veulent en découdre avec cette Russie qui refuse obstinément de se laisser piller par les multinationales occidentales et qui refuse la domination américaine sur elle.

    En ce sens, toute initiative, quelle qu’elle soit, qui vise à empêcher ce conflit de se produire est la bienvenue. Et si Poutine est vraiment le dictateur que l’on prétend qu’il est, eh bien je dirais vive de tels dictateurs. Qui faut-il choisir, un représentant du monde soi-disant libre, président de la plus grande « démocratie du monde », démocratie remarquablement bien mise en œuvre depuis près de 200 ans avec à son bilan près de 200 ans de guerres, de conflits, de destructions d’économies, de cultures millénaires, de coups d’états sanglants, de pillages, de destruction, pays qui a eu la grande délicatesse d’envoyer un bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki lors de la dernière guerre mondiale, juste pour faire un essai de cette arme en mode réel, car l’empereur du Japon avait déjà capitulé sans condition et avait envoyé cette lettre de capitulation au président américain qui l’a cachée afin de pouvoir faire expérimenter la bombe atomique, selon des documents déclassifiés, président qui n’hésite pas à manier les mensonges les plus grossiers pour justifier son infamie ou un « dictateur » qui n’a jamais employé la bombe atomique et dont son pays n’est pas responsable de tout le chaos dans le monde comme le sont les états unis et qui fait l’impossible pour éviter un tel conflit nucléaire ? Il me semble que la réponse est évidente !



  • Depositaire 9 août 2016 15:37

    Article très juste, concis et très précis. Il est particulièrement notoire que la plupart des commentateurs, plutôt que prendre en considération l’objectivité de l’article et les informations pertinentes qu’il donne, vont discutailler sur la double nationalité d’un individu ou faire de la surenchère islamophobe. Ce qui, en passant indique clairement que leur priorité n’est absolument pas la vérité, mais le fait de pouvoir étaler leur haine des musulmans et de l’Islam, ce qui relève de la psychiatrie.

    Pourtant, un fait évident devrait faire réfléchir deux minutes et démontrer que l’on se trompe de cible. Il y a en France, à l’heure actuelle près de trois millions de musulmans, dont bon nombre d’entre eux ont la double nationalité de leur pays d’origine et française et pour certains, sont présents sur le sol français depuis des dizaines d’années, alors pourquoi la France n’est-elle pas à feu et à sang si ces musulmans étaient si violents que cela ? Et ce que je dis de la France, je devrais le dire pour l’Europe où l’Islam est présent depuis des siècles.

    Par contre, ce que ces messieurs évitent soigneusement de dire, c’est la politique coloniale menée par la France dans le passé et néocoloniale actuelle. Politique dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle a contribué beaucoup à la naissance de ce terrorisme.

    Pour autant, l’auteur de l’article a bien précisé que le cause de ce terrorisme est l’Arabie saoudite, secondée par le Qatar avec son wahhabisme. Et quiconque a étudié de près ce wahhabisme et l’Islam est bien obligé d’admettre que le wahhabisme est un mouvement sectaire violent et obscurantiste qui n’a rien à voir avec l’Islam sinon la terminologie et le fait de singer les rites musulmans. Tous les savants de l’Islam sont unanimes pour le condamner. Mais c’est tellement plus gratifiant pour les haineux de toute sorte , relent ancien de colonialisme, « nous » les blancs civilisés, « eux » les basanés barbares.

    Ce wahhabisme n’aurait jamais pu se développer sans l’aide de l’Angleterre en un premier temps, puis des états unis en un deuxième temps.

    Il faut lire l’excellent livre de Hamadi Redissi « le pacte de nadj » aux éditions du seuil qui explique avec un grand nombre de documents référencés, l’histoire du wahhabisme:salafisme et des Frères Musulmans. Il suffit juste de faire un petit investissement et de se prendre le temps de le lire. C’est très édifiant et ça permet de replacer les choses à leur juste place.

    Bien entendu, ceux qui n’ont que la haine à la bouche, ce genre d’argument de vaut rien, seul compte ce qu’ils disent. Mais encore une fois, leur cas est l’indice d’un trouble psychologique notoire.

    Toute la question étant que recherchons-nous : la vérité, l’information exacte, ou satisfaire une certaine soif d’intolérance et peu importe la vérité ?

    Un dernier détail : ces basanés barbares, à l’époque où en France on soignait les gens à coup de saignées et de purgatifs, en Irak on inaugurait le premier hôpital et la première université de médecine. On pratiquait, dans cet hôpital la chirurgie ophtalmique. On étudiait encore au début du siècle dernier, le traité de médecine de Razi, médecin musulman célèbre dont le buste est encore dans le hall d’entrée de la faculté de médecine de Paris, en France. Et si la médecine occidentale a pu se développer au point où elle en est actuellement c’est bien grâce à l’apport des médecins musulmans comme Razi et Ibn Sinna plus connu sous le nom d’Avicenne.

    Alors arrêtons cette surenchère de conflit entre communautés. Nous avons tous à y gagner en dialoguant les uns avec les autres, en échangeant plutôt que de se combattre, ce qui ne profite qu’aux marchands d’armes et de chaos.



  • Depositaire 18 juillet 2016 13:05

    Cet article de Sigismond, bien affirmé par ceux qui l’ont commenté est un modèle du genre en matière d’islamophobie, au point d’en être caricatural.

    Si on voulait résumer cet article nous pourrions le faire en quelques phrases courtes : Islam = obscurantisme = violence = terrorisme.

    Puisque le gouvernement dit une chose, c’est que c’est vrai (Référence à la déclaration du ministre de l’intérieur)

    Les médias et les politiciens, au pouvoir ou non, ont défini et identifié les auteurs des précédents attentats en France, mais aussi en Espagne et en Angleterre, il s’agissait dans tous les cas de musulmans, donc, encore une fois, Islam = terrorisme.

    Alors, autant dire qu’avec de telles affirmations nous sommes dans le suivisme et la caricature la plus totale. C’est vraiment à désespérer de l’intelligence humaine. Il est d’ailleurs clair que cette mentalité est celle que tant les médias que les politiciens veulent voir être répandue partout.

    Mais je me permets de poser un certain nombre de questions simples mais incontournables pour une réflexion intelligente.

    1 - Dans la mesure où il est de notoriété publique que les médias et les politiciens, toutes tendances confondues, sont réputés pour leurs mensonges, ne serait-il pas, pour le moins, plus prudent, de faire preuve de circonspection, de prendre un peu de distance et de chercher d’autres sources d’informations afin de pouvoir comparer et de donner un avis argumenté plutôt que de réagir à l’emporte pièce de façon émotionnelle ?

    2 - L’Islam existe depuis près de quinze siècles et est présent sur le sol européen depuis plusieurs siècles aussi, alors comment se fait-il que si il est intrinsèquement violent et obscurantiste, tant de gens se convertissent à l’Islam et que l’Europe ne soit pas à feu et à sang, sans compter le reste du monde ?

    3 - Les événements, la violence extrême, qui se déroulent actuellement au Moyen Orient, (Libye, Syrie, Irak) sont clairement identifiés quant à leur origine : il s’agit de bandes de mercenaires payés, armés, entrainés, etc. Par une coalition de pays dont le liste initiale est la suivante : États unis d’Amérique, Royaume uni, France, Arabie saoudite, Qatar, israël, et Turquie. Ces faits sont maintenant bien connus et bien documentés. Les intérêts des uns et des autres ne sont pas tout à fait les mêmes, mais il y a convergence. Il suffit de s’informer. Il est clair que les richesses pétrolières et gazeuses de ces pays est la raison principale. Cela n’a rien à voir avec la religion, Islam ou autre. Alors, à moins de ne pas être informé, pourquoi accuser les musulmans et leur religion ?

    4 - La première question que j’aurais dû poser à ces messieurs est la suivante : Avez-vous étudié, objectivement, l’Islam ? Et on pourrait, d’ailleurs poser une question subsidiaire : Où avez-vous pris vos informations sur l’Islam , dans les médias ?

    5 - Il y a peu de temps, la direction de l’Unesco à Paris a fait effectuer une enquête exhaustive afin de déterminer quelle était la religion qui tant dans sa doctrine, que dans sa pratique, que par le comportement de ses fidèles, prônait le plus la paix et était facteur de paix dans le monde, le résultat de cette enquête a été, et de loin : l’Islam ! Nous sommes très, très loin de la caricature qui est sans cesse évoquée par les médias et une certaine clique politique. Ce qui me ramène à la question précédente en la variant quelque peu : Pourquoi privilégiez-vous la caricature au détriment d’une information objective ?

    6 - Si demain, un cinglé, malade mental au nom d’une religion commet un meurtre, dira t-ion que c’est la religion en question qui est responsable ou l’état mental de l’individu ?

     On sait que les événement du Moyen Orient sont dus à des individus qui suivent l’idéologie wahhabite saoudienne et, accessoirement, celle des Frères Musulmans, de même inspiration. Or, cette mouvance est bien connue, son histoire aussi et bien documentée. Il s’ensuit que à l’unanimité des savants de l’Islam, elle est non seulement condamnée, mais qualifiée d’hérésie qui n’a absolument rien à voir avec l’Islam. De son vivant, le fondateur de cette hérésie, a été condamné par tous les savants de l’Islam de la région du Golfe. De sorte que assimiler cette terreur, cette violence abjecte à la religion est pire qu’un amalgame douteux, c’est de la subversion.

    En réalité et pour conclure, ce qui est en jeu c’est cette théorie édictée dans le fameux livre de Samuel Huntington : « le choc des civilisations » qui veut que si deux civilisations se rencontrent, elles vont se combattre. Et il prend en exemple, justement la « civilisation » occidentale, dont les états unis seraient les plus représentatifs, et l’Islam. Outre qu’il n’y a plus depuis longtemps de « civilisation » musulmane, il n’y a qu’un certain nombre de pays musulmans où cette religion est vécue selon des modalités parfois assez différentes selon les sensibilités des peuples.

    Le but réel est de créer ce soi-disant choc des civilisations qui n’est, en réalité, que le choc des ignorances, afin de pouvoir dominer le monde de la part des états unis et surtout de leurs multinationales. Donc, il faut détruire toute cohésion sociale, politique, religieuse culturelle de tous les peuples. Et si nous regardons depuis quelques temps ce qui est en jeu dans l’humanité, nous sommes bien obligés d’admettre que c’est bien l’action entreprise.

    Mais, naturellement, ceci implique que l’on essaye d’avoir une information documentée, d’étudier tous ces éléments et non de réagir de façon caricaturale et émotionnelle avec, en prime, des préjugés du niveau de caniveau !!!

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité