• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JL

sur Des géodésiques relativistes aux géodésiques gravito-quantiques ; un défi pour la mission Microscope


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JL JL 5 mai 2016 13:57

@HClAtom,

 
ils en rêvent ? Ou bien c’est vous qui rêvez ?
 
Comment, à votre avis, se font les rencontres d’engins spatiaux, sinon avec des moteurs fusée pour accélérer, ralentir, infléchir de trajectoires ? Comment les lunaire ont-ils rejoint la capsule tournant autour de la Lune ? Votre argumentaire ’’ce n’est pas possible’’ relève de l’absurde : les cosmonautes ne savent pas que c’est impossible, et ils le font.
 
Vous confondez votre exigence d’une perfection qui prouverait votre théorie avec la pratique du contrôle de trajectoire dans la limite d’une consommation raisonnable de carburant. Tous les voyages dans l’espace se font ainsi. 
 
L’exemple de l’avion est riche d’enseignements : on peut pousser les gaz, et donc la vitesse sans grimper en altitude simplement en corrigeant l’assiette. Et pour prendre une autre analogie, sur l’eau, dans les courants, parfois des tourbillons, les bateaux ne sont pas les jouets de la nature mais vont là où les pilotes les mènent.

Bon, vous allez me dire comme Hervé Num : oui mais, il y a la route ! l’eau ! l’air ! Trop fort là encore ! Et devant tant de science, il ne reste qu’à s’incliner.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès