• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jo.Di

sur Question nationale et révolution prolétarienne


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jo.Di Jo.Di 18 juillet 2016 20:59

Le rôle capitaliste du gôôôchiste est de puriner les substrats communautés, infrastructures marxistes (proto-communisme du logos européen), par le consumérisme, le libéralisme du bébé-gode-gpa pour riches pédérastes, et la traite négrière Soros-Krupp pour remplir les supermarchés multiethniqués barbu-burqa-geek bobo.
 
Comme disait Durkheim, la nation cette entraide abstraite, Jaurès le seul bien des pauvres, et Lénine, la haine des nations l’internationalisme des imbéciles
 
«  Le cosmopolite représente le dernier degré de l’inhumanité capitaliste  […] Pour le cosmopolite, l’homme est un personnage schématique, “citoyen du monde” sans famille et sans peuple, sans traditions ni particularités nationales. Pour le marxiste, au contraire, l’homme est le produit d’un développement social déterminé, d’un certain nombre de conditions précises qui lui confèrent une formation psychique définie, un caractère national. » 

Georges Cogniot (PCF avant les p... collabos de la ploutocratie sexialiste)
Réalité de la nation, l’attrape-nigaud du cosmopolitisme


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès