• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de philippe baron-abrioux

sur Réponse à « Valeurs actuelles » sur les « destructeurs » de l'école publique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

philippe baron-abrioux 14 septembre 2016 16:53

@Christian Labrune

 Monsieur ,

 j’ai aujourd’hui même 65 ans et comme d’autres j’ai essayé depuis longtemps déjà et à des moments où la vie risquait de me quitter de me souvenir des erreurs que j’avais commises pour dire à mes trois enfants d’essayer de les éviter .

 je les avais vus évoluer , j’avais donc connu certaines de leurs difficultés , d’autres qu’ils m’ont sans doute cachées mais vécues et qui leur appartiennent ; ils m’en parleront peut être un jour ,s’ils le veulent et si je suis encore capable non seulement de les entendre mais surtout de les comprendre (’au sens de prendre avec ) .

vous êtes pétri et affichez en permanence une attitude pleine de certitudes et de jugements péremptoires vis à vis de personnes que vous définissez par des lieux de résidence dont vous déduisez des caractéristiques de possibilités d’acquisition que vous n’avez peut être jamais vérifiées réellement .

 vos certitudes ,vos jugements vous suffisent visiblement à être heureux et avoir le sentiment d’avoir réussi votre vie :heureux homme !

 je suis bien plus dans le doute et je suis encore curieux de tout ; c’est d’ailleurs ce que je redis si souvent à mes enfants :soyez curieux de tout et de tous !

  sans doute un moment de faiblesse dans votre raisonnement vous fait même écrire le mot culture mais , bien sûr entre guillemets , ce qui pourrait en dire long sur la façon que vous avez de considérer ceux qui ne seraient pas, selon vos critères , à même d’accéder à une culture .

 dans ma vie , j’ai rencontré des personnes dont vous auriez peut être pensé qu’ils n’avaient rien qui ressemble à une culture , telle que vous l’auriez définie ou que vous auriez mise entre guillemets comme dans votre texte plus haut .
 
 j’aurais pu ,il y a longtemps du fait de mon milieu d’origine, avoir le même type d’attitude que vous,niant à certains du fait de leur origine sociale , de leur mode de vie , la capacité à avoir une culture propre ,identifiable comme telle ,bien différente de la mienne et pourtant aussi vivante et pleine de ses richesses .

 je ne vais pas abonder dans la polémique autour de Bourdieu mais simplement vous préciser que l’on peut apprendre à lire à une personne en utilisant tout simplement des supports de’ la vie courante,ceux qu’elle identifie facilement et qui bien souvent lui posent problème  : affiches , formulaires simples , feuille de soins , bandes dessinées , publicités reçues dans les boites aux lettres et pourquoi pas aussi les notices jointes aux médicaments,mode d’utilisation d’un appareil , etc...pour peu que le support choisi soit
identifiable par l’apprenant ou puisse lui être utile .

 vous avez peut être, pour en parler autant, travaillé comme moi dans la lutte contre l’illettrisme , je serais heureux de savoir à partir de quel support vous avez travaillé : la méthode Boscher , frère Jacques,etc... ?

 vouloir voir autre chose dans ce qu’écrit Bourdieu est possible mais largement caricatural si on lui prête comme vous l’écrivez l’intention de creuser encore plus un écart entre ceux qui ont et ceux qui n’ont pas une bibliothèque , héritiers ou pas .

 que l’on veuille et que l’on parvienne à me faire prendre des vessies pour des lanternes ou des lanternes pour des vessies est une idée dont je sais bien qu’elle pourrait en tenter certains tout comme on essaie parfois d’insinuer le message bien relayé en ce moment selon lequel gauche ou droite serait la même chose .

 la secte « de gauche » ...

n’a rien fait ou travail de sape ? choisissez !

 des illettrés bacheliers pour« une question de charité » : vous êtes au summum du mépris !

 votre façon de parler des jeunes est sans doute la pire des choses qui puisse être : vous faites( comme moi )partie des privilégiés qui ont eu LA CHANCE d’accéder à une culture charpentée , heureuse et au lieu d’encourager ceux qui , quel que soit votre regard sur eux, sont l’avenir de notre pays , vous n’avez pas UNE SEULE PAROLE constructive , positive ou encourageante . vous êtes dans l’inventaire de vos acquis intellectuels et en tirez gloire et honneur (parfait !) . 

 GARDEZ VOTRE CULTURE SOUS VOTRE OREILLER , vérifiez bien tous les soirs qu’elle vous habite encore , de temps en temps n’hésitez pas à tirer à boulets rouges sur tout ce qui n’est pas dans les repères orthonormés qui ,visiblement ,sont les vôtres , n’oubliez pas de rejeter au plus loin tout ce qui ne ressemble pas à ce que vous êtes par chance et par votre travail aussi , continuez à vous moquer du travail des autres , surtout les enseignants (ou les formateurs) et , pour plus de cohérence encore persévérez donc à écrire en la dénonçant vigoureusement la destruction de l’éducation nationale par ces mêmes enseignants .

 voyez vous , à 65 ans , et dans la période actuelle qui est difficile pour beaucoup ,jeunes , adultes , séniors et vieux en fin de parcours de vie , je connais des personnes de « gauche » comme de droite qui ont pris conscience depuis quelques années déjà , qu’il était possible , avec un peu de bienveillance de réparer les dommages causés à notre société depuis longtemps et entre autres à ces jeunes qui sont confrontés à des difficultés que nous n’avions jamais envisagées (sauf peut être vous si plein de vos certitudes ) .

 vous observez notre société de toute votre hauteur et avec des jugements qui ne laissent place à pas grand chose d’autre que votre autosatisfaction et votre causticité .

 bonne fin de journée !

 l’imbécile qui vous répond , P.B.A

 

 

 
 

 

 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès