• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de velosolex

sur Les séries télévisées


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 4 octobre 2016 19:25

@epicure
Bonsoir. Je suis très circonspect devant ce genre d’études, faites par les médias mainstream, qui sont juges et partis. De Leni Rifenstael qui filma les jeux de Berlin et fit la propagande des nazis, la violence peut être bien sûr encouragée par les promotions que sont certains films « esthétisant ». Rajoutez un peu de musique et c’est ainsi que les anciens envoyaient les troupes au front. Sur les écrans, cela donnera « Orange mécanique », qui sera déprogrammé dans certaines villes, en raison des passages à l’acte conséquents au visionnage...D’autres exemples sont légions. La censure n’a pas d’autre but que d’accepter de se confronter à sa responsabilité, quand bien sûr elle agit dans ce sens de protection et d’anticipation

 Bien sûr, les gens éclairés feront la différence, mais les gens dérangés, fragiles,comme vous dites, ou trop jeunes, ou parfois les trois, pourvu en plus qu’ils soient en bandes, s’identifieront aux héros....Pourquoi croyez vous que les publicitaires seraient appelés à grand frais, si les incitations qu’ils créaient, au delà des fictions incitatives, n’étaient pas entendus. 
Les créateurs reconnaîtraient que l’image peut agir sur l’inconscient quand ça les arrange, et le refuserait quand cela les dérange, et atteint leur liberté...Un peu de logique et de cohérence, tout de même......Le problème vient donc de l’identification possible, des messages subliminaux, et il faut bien avouer que le standard du héros et du modèle a bien évolué depuis les années 50 : Du héros défendeur de la veuve et de l’orphelin, nous avons vu l’émergence du psychopathe, qui viole la veuve, tue l’orphelin après l’avoir torturé.
 Les jeux video sont de même compositions ambigus et manipulateurs, aptes à faire évoluer les individus vers une indifférenciation affective. Ainsi l’armée américaine avait remarqué que ces tireurs d’élite étaient moins performant quand ils tiraient à balle réelle sur des cibles simulant l’homme, que sur des cibles rondes. Les psychologues ont supposé que cette marge était due à une mauvaise conscience, à une limite morale devant ce qui s’apparente à un meurtre. Nous voici donc dans l’empathie, identification, amenant la contre performance. Obstacle que les cliniciens ont donc dépassé en faisant passer les soldats par une étape : Le jeu video, qui les désensibilisée, et les a rendu moins humains, mais plus performants, si l’on peut dire ainsi.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès