• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de hervepasgrave

sur Jetable


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

hervepasgrave hervepasgrave 6 janvier 08:38

Bonjour,
Acheter, voila bien le mot le plus coupable de tous les mots ! et oui vendre ,acheter nous n’entendons que cela. Pour rapatrier ,pour faire renaitre le commerce acheter Français.Oui ! qui ne préfère pas cela.Mais qu’est-ce que cela change, aujourd’hui ? certainement qu’une chose dans la réalité.Payer plus cher ,augmenter le cout de la vie qui est de plus en plus entamé ! se préparer à un repli, a de futures restrictions ?
 Alors je me pose la question,faut-il que les gueux se serrent la ceinture pour quelques individus puissent s’embourgeoiser a bon compte ,si la masse arrivaient a faire diminuer les prix !
C’est tout comme acheter bio ,acheter Français pour l’instant n’a de sens que de faire de l’argent.
Le problème du client roi est franchement irréel.
La ou le bas blesse ,ce n’est pas ce que nous croyons acheter,mais ce qu’il en est. Car ce n’est que regarder le produit fini.Pour que tout cela est un sens ,il faudrait aussi regarder derrière,car acheter par exemple Français, il faudrait aussi savoir si les outils,produits,matériaux .Tout ce qui contribue a l’élaboration d’objet technique ,tout comme animal/végétal, sont effectivement Français.Pas facile pour le client roi ! de voir cela.
 Aujourd’hui, vendre de la qualité est une chose « contrefaite » , car s’il y a toujours et heureusement des produits non obsolètes,de qualité, cela reste limité a certains secteurs.Qui d’ailleurs ne sont pas accessible au plus grand nombre. Hum ! oui, commerce,commerce quand tu nous tiens.
L’oubli majeur ,je ne l’ai pas entendu ,il concerne le début des choses,il était une particularité bien Française. C’est le comment faire,les normes. Ils n’y a pas si longtemps ,il n’y aurait jamais eut de produits accepté s’ils n’étaient pas dans notre cahier des charges Français.Nous pouvions être fière de cela.Nous l’apprenions en même temps que nos métiers.D’ailleurs ,pour la plupart il était question que cela devienne des normes internationales.qu’elle entreprise en France auraient d’ailleurs perduré si elles n’avaient pas respecter cela ? Voila ! bien le premier oubli,alors acheter brave gens ????
L’autre oubli fondamental est aussi le respect des choses bien faites. Car s’il a fallut beaucoup de temps pour que les métiers acquièrent un savoir faire.un savoir observer les choses,« produits,nature de l’évolution des choses qui donne de la qualité » tout cela aujourd’hui est franchement oublié.Alors ! la technique a changée,mais a oubliée,ou fait l’impasse de garder l’essentiel,la base.
acheter du recyclé ,mais alors du vieux ,du très vieux . Mais j’ai bien peur que personnes ne regarde cela vraiment efficacement ,et clairement.Ou alors nous nous sommes laissé aller a croire que nous avons des connaissances qui peux se passer des bonnes règles .Il y aurait beaucoup de choses a dire et a redire sur cette vogue du retour a l’achat Français. Par commencer , qui s’octroie des valeurs professionnelles ,se déclare faire ou reprendre des métiers sans le connaitre...
Quand les gens, vos acheteurs désobéissants seront reconnaitre la qualité en conformité avec la réalité ,cela passera d’abord par le fait qu’eux mêmes si seront mis aussi.
Et puis comme un ami vigneron me disait en réponse a la question que je lui posait « qu’est-ce que le plus important, la qualité ou la quantité ? » devinez ce qu’il ma répondu ??


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès