• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JL

sur La gauche votait Pétain en masse plus qu'à droite, la rafle du Vel d'Hiv, le FN est né en 1972


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JL JL 29 avril 2017 14:18

@Marc Filterman
 
’’La continuité dans laquelle tente de s’inscrire Marine Le Pen n’est pas celle de l’extrême droite ni celle de Vichy, mais celle de de Gaulle et Mitterrand. Dans ce sens, les déclarations de MLP signalent la transformation discursive du FN plutôt qu’un rappel du passé.

Historiquement, la caractéristique déterminante de la droite réactionnaire était son hostilité à la République et à ses valeurs laïques de liberté, d’égalité et de fraternité. La gauche française, au contraire, a traditionnellement articulé son opposition à l’extrême droite autour de l’idée de « front républicain » – réflexe qui persiste encore aujourd’hui.

Mais dans sa tentative de devenir un parti majeur, le FN contemporain s’est progressivement affiché comme un défenseur de ces mêmes valeurs républicaines en adhérant au discours républicain, faisant fléchir celui-ci dans une direction chauvine afin de l’utiliser comme arme contre la communauté musulmane et les descendant·e·s d’immigrés, permettant au parti d’accroitre son influence sans forcément perdre ses franges les plus réactionnaires. Le FN se présente ainsi aujourd’hui comme le représentant légitime d’une tradition populaire-républicaine initialement rejetée.

Bien sûr, un tel discours, malgré son apparence républicaine, continue à résonner chez l’électorat antisémite de Marine Le Pen, le FN regroupant, malgré sa « modernisation », de nombreux militants néo-fascistes antisémites, cette même « modernisation » ayant été contestée en interne par certains.’’ (extrait de : Le FN entre Vichy et la RépubliqueMathieu Desan 25 avril 2017)


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès