• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de bluerider

sur Pour une politique française en Syrie indépendante et respectueuse du droit


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

bluerider bluerider 13 juillet 15:58

@JMBerniolles. RAPPEL : 80% des français inscrits ont voté (ou se sont abstenus) pour un autre candidat que Macron. RAPPEL : Hollande a été élu par lui aussi par à peine 20% des français inscrits.... Le 2 juin 2014, Assad a obtenui 86,8% des suffrages exprimés, qui représentaient 75% des inscrits, dans un pays en guerre, soient 71% des suffrages des inscrits. Qui dit mieux ? Cette élection a été contrôlée par les pays amis. Si elle a des airs de plébiscite dictatorial, au moins, à la différence de TOUS les pays autour, elle existe. Et que dire de l’Egypte et de la Turquie alors ? Font-ils mieux ? Pourtant l’OTAN n’y voit rien à redire, si ? RAPPEL : En 2002, la loya jirgha rassemblée par les USA en Afghanistan réunissait des chefs de guerre afghans qui ne représentaient que 4% de la population afghane... pourtant l’OTAN n’a rien dit, si ? RAPPEL : En Ukraine, la Crimée a failli être indépendante dès 92 par référendum (même résultat en 2014....), oublié celui-là... pourtant, le gouvernement de Kiev a promulgué une loi rétroactive qui limitait la portée du référendum. Ce coup d’état déguisé n’a pas soulevé les protestations de l’OTAN, si ? RAPPEL : Fin 2013, un article du WORLD TRIBUNE de Springfield (Illinois, et ce ne sont pas les Simpsons qui s’en occupent) signalait qu’une fuite d’un rapport interne de l’OTAN affirmait que Assad n’est jamais descendu en dessous de 52 à 55% de soutiens parmi la population syrienne, la vraie, celle qui souffre, pas les potiches adoubées par nos gouvernements qui soutiennent les pestiférés coupeurs de têtes, et que les syriens ne connaissent même pas. RAPPEL : Toutes les tentatives de constituer une « force d’opposition » artificielle hors de Syrie par nos « cadors » du quai d’Orsay genre « Fabius », se sont soldées par des échecs cuisant... et leurs membres sont partis avec le fric, certains pour se construire des villas à Istanbul ou Gaziantep, d’autres pour faire des affaires, d’autres pour soudoyer des réseaux susceptibles de leur rapporter encore plus (relire Naba). Alors Assad moins démocrate que nous ? Pas si sûr...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès