• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bluerider

bluerider

Citoyen de nationalité française anglophile et germanophile, qui tente de sensibiliser ses concitoyens sur les enjeux géopolitiques mondiaux loin du discours des "médias d'allégeance" appartenant au "Bloc Identitaire Atlantiste". Sans verser dans l'angélisme opposé, qui consisterait à créditer d'un blanc-seing tous les sites de la planète web non alignés sur la doxa atlantiste (dont les protagonistes vivent mal sa perte d'influence mondiale), je cherche à comprendre et transmettre "ce qui meut le monde", et tente d'oeuvrer et militer pour le bien commun par l'élévation de la conscience des enjeux communs. Dans cet ordre d'idée, la justice et la liberté sont les parents pauvres de l'information. Leurs défenseurs sont souvent accusés d'attiser ou valider des discours d'extrème droite ou d'extrème gauche...mais voilà, je suis irrécupérable pour ces extrèmes là, alors je plaide pour comprendre l'homme et la nature humaine. Comprenne qui peut.

Tableau de bord

  • Premier article le 15/08/2009
  • Modérateur depuis le 19/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 31 662 1695
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 51 47 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • bluerider bluerider 3 mai 00:43

    @popov > OUI. Ce serait aussi beaucoup dû à Alienor d’Aquitaine, Mère de Richard Coeur de Lion, épouse d’Henri II, qui a imposé le français à la cour du roi. D’où l’abondance de termes français en droit anglais, mais aussi dans les nourritures « nobles », l’art de la guerre, la justice etc... je trouve ce fil trop cocardier. 12 000 des 24 000 mots de l’anglais sont d’origine latino-romaine ou française. Ca ne vous suffit pas comme bel exemple d’assimilation ? Nous sommes des rigolos à côté. Et des grincheux. 



  • bluerider bluerider 3 mai 00:38

    Rappelons tout de même que, grâce à Alienor d’Aquitaine, sur les 24 000 mots de la langue anglaise, 12 000 ont une racine française ou latino-romaine. Ca vous rend « quiet », non ?



  • bluerider bluerider 2 mai 19:18

    @Christian Labrune > Eric Mettout est d’une mauvaise foi sans borne, et refuse la discussion sur la base de faits et uniquement de faits. C’est pour cela qu’il est redac’chef de cette serpillère à cerveaux malades et paranoïaques (voir leur liste de sites victimes de leur inquisition nauséeuse) qu’est L’EXPRESS. Encore une fois, mettre à l’index des sites dits« conspis » ou propageant des bobards / « fake news » reviendrait 1/ à commencer par la liste de tous les sites officiels et de tous les journaux officiels dont les mensonges, comme dans cet article, sont innombrables, toujours dans le même sens politique de la machine infernale OTAN et 2/ c’est totalement contre-productif puisque l’effet Streisand se produit systématiquement, inverse à celui recherché. La seule solution est de REPONDRE aux questions que posent les internautes qui cherchent des REPONSES, pas des QUESTIONS. Le torchon appelé « Evaluation Nationale » qui a servi d’alibi pour balancer 103 missiles sur 3 cibles en Syrie est une injure à la raison humaine, et un nid potentiel à « conspirationnisme » puisqu’il ne dit RIEN. QUE DALLE. En fait c’est l’Etat lui-même qui génère le « conspirationnisme », en prenant les citoyens pour des cons, qu’il traite en plus (!) de « conspis » si ils ne sont pas dociles au point de le croire sur parole... c’est pousser ses propres citoyens à une schizophrénie d’origine étatique, une maladie efficace qui ostracise ceux dont l’état et ses médias déclarent qu’ils en sont atteints . Pour beaucoup, cette affgaire de Douma, c’est Powell et sa fiole d’anthrax revenu nicher à la DGSE.



  • bluerider bluerider 2 mai 19:04

    @Christian Labrune > ce qui n’est pas incompatible avec certaines info apportées par Malbrunot qui peuvent venir nourrir une réflexion divergente de ce journaliste par ailleurs oui c’est vrai, totalement aligné sur le discours atlantiste. Encore une fois nous lisons tout des 2 côtés des bélligérants pour reconstruire une version plausible des événements. Mais trop d’indices plaident en faveur d’une fausse révolution, comme en Libye, pour écarter cette interprétation. Et l’OTAN se traine un passif d’embrouilles tellement chargé que ce serait extraordinaire si, par extrême improbabilité et hasard le plus grand, notre « axe militaro-énergético-industriel » était blanc comme neige dans le désastre humanitaire qui frappe la Syrie, non ?



  • bluerider bluerider 1er mai 23:28

    @Christian Labrune > comme si la France n’avait pas de sang sur les mains avec ses 80 000 civils morts en Libye en 8 semaines d’usurpation de la résolution 1973, massacrés par nos Rafales, et les Typhoons anglais... Dire que Assad est un boucher n’a pas de sens en politique, ni en diplomatie, ni en art de la guerre. NOUS sommes responsables in fine du financement de cette gigantesque opération d’infiltration d’un pays souverain dès avant 2011 pour des raisons multiples sans liens avec les droits de l’homme dont nous nous contrefichons au Yemen ou en Corée du Nord. Les multiples attentats qui l’ont précédée attestent de la montée en puissance de cette campagne de déstabilisation avant la date du 15 mars 2011 et les événements, encore non élucidés ne vous en déplaise, de Deraa où il y a eu de très nombreux morts parmi les forces de l’ordre avant l’affaire des enfants disparus ou torturés. Lorsque Sarkozy a raccompagné sur le perron de l’Elysée le criminel Abdeljalil adoubé « président du CNT » libyen, et reconnu par la France avant même l’abdication de Kadhafi (les Cies pétrolières US ont poursuivi TOTAL sur cette base d’ailleurs, celle d’avoir négocié avec le CNT avant la disparition de Kadhafi et de son administration) il aurait dit à Abdeljalil « Et encore, vous n’avez rien vu. » Sur les 350 000 à 450 000 morts en Syrie, combien de civils innocents ont été tués par les armées loyalistes ? 120/150 000 tués sont des égorgeurs, 120/150 000 tués sont des soldats de l’armée syrienne et ses alliés, et sur les 100 à 150 000 restants, si nous prenons pour hypothèse un ratio identique au précédent, alors il y aurait 70 / 80 000 civils morts dûs aux égorgeurs, et 60 / 70 000 civils morts dus à l’armée syrienne... en 7 ans ? RAPPEL : de juin 44 à avril 45, les alliés ont tués 80 000 français.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès