• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Christian Labrune

sur La voie du Juste


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 7 octobre 2017 11:33

Cette révélation flatte mon ego en deficit de reconnaissance et je vous serais reconnaissants de me faire parvenir d’autres signaux positifs pour contribuer à apaiser mes tourments.
-------------------------------------------------------------------------
@Jeussey de Sourcesûre
Je n’avais, croyez-le bien, aucune intention de vous « encenser », et je crains que vous ne vous mépreniez tout à fait sur mes objectfs !

Comme Socrate, j’aime infiniment la polémique, petite guerre des idées qui n’a jamais fait de mal à personne et où tout le monde est gagnant, même celui qui mord la poussière au terme d’un affrontement où la seule logique doit prévaloir. Taverne, plus haut, cite un propos de Socrate affirmant qu’il est bien aise qu’on lui fasse voir ses erreurs lorsqu’il en commet, et il ne s’en estime pas mortifié pour autant. De l’égo que vous évoquez et de ses contorsions il n’a cure, et c’est bien le moins quand on veut être philosophe.

Toute discussion visant au dévoilement de la vérité ressemble un peu à un procès. Comme il n’était pas certain que vous me répondriez, et qu’il m’eût été désagréable, en l’absence de l’accusé, d’avoir le dernier mot, je prenais soin seulement, en honnête magistrat, d’instruire votre procès, comme on dit, à charge et à décharge. Quiconque me lisant voyait clairement et distinctement le schéma dont n’importe quel avocat eût pu s’inspirer pour votre défense.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès