• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Christian Labrune

Christian Labrune

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/02/2012
  • Modérateur depuis le 31/07/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 6366 516
1 mois 0 233 0
5 jours 0 48 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 583 216 367
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Christian Labrune Christian Labrune 22 septembre 22:21

    @Norbert
    Ce que je pense « par moi-même » de votre intervention, laquelle est tout à la fois primaire, grossière et indigente, ne saurait être à l’avantage de son auteur. 



  • Christian Labrune Christian Labrune 22 septembre 18:52

    Est-il possible d’appréhender les faits et gestes de Gautama ou de Jésus sans y voir pour autant les prémices d’une religion ?

    @Jean Keim
    Je pense que Jésus ou Gautama, lorsqu’ils s’envoyaient un petit casse-croûte, ou se lavaient les pieds après une longue marche, devaient faire ça comme n’importe qui d’entre nous aujourd’hui. Sauf qu’on ne se lave pas les pieds à toutes les étapes : on a des chaussettes et des baskets - et même des bagnoles ! Et eux ne connaissaient pas non plus le big-mac. Il n’empêche, si on voyait aujourd’hui le fils de Dieu descendre d’une automobile pour se rendre dans un mac Do au bord d’une autoroute, ça ne ne paraîtrait pas sérieux du tout, et encore moins sérieux si on le voyait entrer chez Lasserre, au Grand Véfour ou à La Tour d’Argent !
    Luis Bunuel, dans « La voix lactée », avait déjà imaginé des situations de ce genre ; le petit exercice d’imagination que je propose n’a donc rien de bien original.

    Il était prévu que Jésus revienne assez vite dans ce monde. Les premiers chrétiens attendaient la parousie comme on attend au printemps la floraison des jonquilles, mais il n’est pas revenu, et je pense que c’est peut-être bien pour éviter de se retrouver dans l’une de ces situations que j’évoquais plus haut et qui ne paraîtraient pas bien convenables à des chrétiens.
    Il faudrait poser la question à Pascal, qui paraît être un spécialiste, mais je lui en ai déjà posé une autre et je ne voudrais pas abuser.



  • Christian Labrune Christian Labrune 22 septembre 18:32

    UNE RELIGION EST ABSOLUMENT SEMBLABLE À UNE IDÉOLOGIE POLITIQUE BIEN QUE LES CONTRAINTES SOIENT D’UN AUTRE ORDRE.

    @Jean Keim
    Il me semble qu’un certain Baruch de Spinoza, dans son « Traité théologico-politique », avait déjà très bien traité cette question !



  • Christian Labrune Christian Labrune 22 septembre 18:29

    @zak5
    Je vois que vous entendez la langue du Coran et je me permettrai une question concernant le cinquième verset de la sourate IX.

    Dans la traduction dont je dispose (Kasimirski - Edition Garnier-Flammarion), je lis :
     « Les mois sacrés expirés, tuez les idolâtres partout où vous les trouverez, faites-les prisonniers, assiégez-les et guettez-les en toute embuscade, mais s’ils se convertissent, etc. »

    Le verbe « tuer » me paraît ici d’une très grande dureté. Ne faudrait-il pas plutôt traduire : « offrez-leur des loukoums », ou quelque chose d’équivalent au VIIe siècle ? Je sais bien que c’est de ce verset que s’inspirait l’injonction bien connue des islamistes du Califat qui disait à peu près : si vous pouvez tuer un de ces sales Français, tuez-le par n’importe lequel des moyens dont vous pouvez disposer, et on en aura bien vu par la suite de multiples illustrations. Mais on a souvent dit que l’islamisme n’avait rien à voir avec l’islam, qui est une religion de paix et d’amour, et je pense qu’ils ont dû mal interpréter, du côté de Raqqa, à partir d’une mauvaise traduction en français comme la mienne, un texte qui doit nécessairement dire tout autre chose.



  • Christian Labrune Christian Labrune 22 septembre 18:12

    @Shawford
    Votre intervention ressemble aux vagissements du nouveau-né avant qu’il ait commencé à disposer des rudiments du langage.
    Mais après tout, si vous vous comprenez, n’est-ce pas l’essentiel !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès