• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de goc

sur Un BUG numérique ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

goc goc 30 novembre 2017 11:49

 
@Aristide
Bonjour Aristide

Voilà donc que l’on pourrait développer FACILEMENT un programme unique installable sur différentes machines.

Je n’ai jamais parlé de « Facilement », il ne s’agit là que de votre interprétation et n’engage que vous-même.
Pour le reste votre analyse est du domaine de la théorie idéaliste, voir du bizounours, Vous oubliez totalement le vrai problème de l’informatique à savoir ce qu’il y a entre la chaise et l’écran, c’est à dire le facteur humain. Vous pourrez toujours faire des systèmes ultra sécurisés, vous n’empêcherez pas un individu possédant tous les droits d’accès (comme un employé du SI), de faire une erreur, voir un acte délibéré de transfert de prog malveillant depuis l’extérieur vers le réseau privé.
Si à cela on ajoute le fait que la NSA a fait installé d’office (par cro$oft, apple et certains anti-virus) des portes pour mieux surveiller le reste du monde, vous avez déjà présent les outils pour faire des dégâts.

Quand à votre connaissance des langages multi-plateforme, elle semble assez limité (au seul java apparemment).

cette portabilité se fait TOUJOURS au détriment de l’accès aux ressources réelles.

Le « toujours » c’est dans vos rêves.
 Allez voir du coté des IDE et du GCC, et vous verrez que non seulement on a accès à TOUTES les ressources de la machine cible, mais qu’en plus, pour quelqu’un qui maitrise le soft ET le hard, c’est assez facile. j’ai travaillé souvent sur des process multiplateforme, donc je sais de quoi je parle.

Enfin votre vision idéaliste et incomplète de la réalité vous fait oublier un détail important, c’est que 90% des ordinateurs (type PC) tournent sous windows, donc même si le « pirate » ne connait que cet OS, cela serait suffisant pour bloquer pratiquement tout le numérique et ce ne sont ni linux, et encore moins ios qui pourraient remonter le système.

Et je ne parle pas des « puces » wifi/ Bluetooth qui coutent 6 sous,et sont aussi petites qu’une carte Sd, mais qui permettent d’entrer sur un réseau de façon très fine (voir discrète), surtout avec la mode de l’IoT.

Bref regardez autour de vous et vous comprendrez que ce qui nous sauve c’est uniquement l’incompétence des informaticiens d’aujourd’hui et autres pirates du dimanche , parce-que pour le reste, on a tout ce qu’il faut pour faire tomber le système (économique).


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès