• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un BUG numérique ?

Un BUG numérique ?

Dans son roman de science fiction intitulé Ravage, Barjavel avait imaginé une gigantesque panne électrique qui paralysait la planète et aboutissait à une sorte de fin du monde, une apocalypse... les habitants, annihilés par la soudaineté de la catastrophe, sombraient dans le chaos, privés d'eau courante, de lumière et de moyens de transport.
 
Dans une bande dessinée qui vient de paraître, Enki Bilal imagine, quant à lui, la planète brutalement privée de numérique : un grand "BUG" informatique pourrait se produire et anéantir l'humanité. L'action se passe en 2041, dans un monde entièrement numérisé.
Soudainement, plus d'archives, plus de codes, plus rien, un crash qui met la planète à l'arrêt...
 
Il est patent que nos sociétés vivent de plus en plus sous l'emprise du numérique... 
Désormais, tout est informatisé : dans les entreprises, dans les maisons, dans les administrations, les banques, dans les hôpitaux, les communications, l'énergie, l'ordinateur est un outil précieux qui est devenu incontournable.

Nos voitures sont informatisées, connectées, les avions sont guidés grâce à des ordinateurs, le secteur financier est dépendant de l'informatique : sans qu'on s'en rende compte, l'ordinateur occupe une place grandissante dans nos vies.

Une panne d'internet peut provoquer une paralysie totale de nos économies, de nos communications, de nos entreprises.
Nos sociétés ne sont-elles pas vampirisées par l'informatique ?
Et, ainsi, la mémoire s'efface : on se fie de plus en plus à des ordinateurs pour retrouver certaines informations. Nos cerveaux seront-ils encore capables de penser, une fois que nous serons totalement soumis au numérique ?
 
Sous l'emprise d'une véritable addiction, les gens privés de numérique pourraient être complètement déstabilisés, perdus. Qu'adviendrait-il alors de notre monde ? L'apocalypse numérique fait peur, quand on y songe.
 
Nos sociétés à la pointe de la technique ne sont-elles pas fragilisées par le tout informatique ? C'est pourquoi, il faut sans doute prévoir des solutions, se prémunir contre ces problèmes.
 
Il faut d'abord préserver nos mémoires, nos capacités intellectuelles, veiller à ne pas vivre continuellement sous l'emprise de machines, penser à se déconnecter.
 
Notre monde est en perpétuelle mutation : les progrès accomplis sont fulgurants, et nous dépassent. Notre monde devient ultra-connecté et c'est un danger qui nous menace...
 
Enki Bilal, artiste visionnaire, nous fait réfléchir à cette emprise grandissante du numérique, il imagine toutes les conséquences d'un énorme BUG : un monde chaotique où l'homme perd tous ses repères...
 
 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/11/un-bug-numerique.html

 

Documents joints à cet article

Un BUG numérique ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Henry Canant Henry Canant 29 novembre 2017 10:04

    Rosemar, un bug génétique ?


    • foufouille foufouille 29 novembre 2017 10:26

      ce serait possible si tout le monde avait le même OS ce qui n’est pas le cas.


      • MagicBuster 29 novembre 2017 11:06

        @foufouille

        il « suffit » de pirater le système électrique, et tous les appareils électriques ne fonctionnent plus ...
        il « suffit » de pirater les bornes telecom - et il n’y a plus de téléphones ...

        Ce n’est évidemment pas facile, mais cela reste possible.

        https://www.lesechos.fr/13/06/2017/lesechos.fr/030380599063_ce-virus-qui-a-reussi-a-pirater-un-reseau-electrique.htm

        En décembre, des hackers ont réussi à couper un cinquième de l’électricité de la ville de Kiev. Une première qui pourrait n’être qu’un galop d’essai.

        Difficile à imaginer et anticiper de telles actions synchronisées d’attaques.


      • Le Panda Le Panda 29 novembre 2017 11:06

        @foufouille
        Bonjour

        ce serait possible si tout le monde avait le même OS ce qui n’est pas le cas.

        Je pense que tu as lu l’article en diagonale, c’est un roman de sciences fictions qui nous propulse en 2041. Serons nous encore là pour le démentir ? Cdt


      • Shaw-Shaw Shawford 29 novembre 2017 11:40

        @Calito


        ... foufouille n’a rien à lui envier.


      • Le Panda Le Panda 29 novembre 2017 12:03

        @Calito
        La différence entre nous deux, c’est que nous ne jouons pas dans la même cour, cela est une évidence. Sinistre individu dans ta connerie de phrase tu dis tout.....Tu viens emmerder le monde.


      • Le Panda Le Panda 29 novembre 2017 12:04

        @Shawford
        La différence entre nous deux, c’est que nous ne jouons pas dans la même cour, cela est une évidence. Sinistre individu dans ta connerie de phrase tu dis tout.....Tu viens emmerder le monde. Mais va dormir


      • Shaw-Shaw Shawford 29 novembre 2017 12:10

        @Le Panda

        Mèche courte... comme disait quelqu’un sur un autre fil... va réparer la climatisation, micron, t’es en surchauffe dans ta teté ! smiley ^^

      • rosemar rosemar 29 novembre 2017 12:15

        @Le Panda

        Bien vu ! Plus exactement c’est une BD de science fiction...

        Et la science fiction évoque souvent les conséquences catastrophiques du progrès dans le futur...

        Par exemple, Orwell avait imaginé une société de surveillance permanente dans son roman 1984.

        Huxley, lui, décrit un monde de manipulations génétiques, dans Le Meilleur des mondes...

      • Le Panda Le Panda 29 novembre 2017 12:20

        @rosemar
        Merci, quand je constate la masse d’idiots qui viennent détruire votre article, il ne savent pas même lire. Face à de tels comportement je vais surement ne plus proposer d’articles, c’est affligeant.

        Par exemple, Orwell avait imaginé une société de surveillance permanente dans son roman 1984.

        Celui-ci je l’ai lu je l’ai trouvé super Cdt


      • foufouille foufouille 29 novembre 2017 12:39

        @MagicBuster

        une attaque sur une partie du réseau et temporaire est différente d’une panne globale. avec le wimax ou une bonne antenne pour wifi, plus une carte de type rasperry, il est facile e créer un réseau indépendant. ce qui existes dans certaines villes pour des activités illégales.


      • foufouille foufouille 29 novembre 2017 12:42

        @Le Panda

        en 2041, j’aurais 71 ans donc avec beaucoup de chance ce seras possible pour moi.


      • Le Panda Le Panda 29 novembre 2017 14:02

        @foufouille

        Bonjour

        en 2041, j’aurais 71 ans donc avec beaucoup de chance ce seras possible pour moi.

        En ce qui me concerne je ne serai plus là, tous mes vœux t’accompagne pour ta santé te ta gentillesse bien à toi


      • L'enfoiré L’enfoiré 29 novembre 2017 17:25

        @foufouille

        « Si tout le monde avait le même OS »
        Que dites-vous de la concurrence et du choix ?
        L’uniformité est un rêve des impuissants.
        Vous rendez-vous compte que pour l’acheteur si tout le monde avait le même OS, ce serait payer des sommes folles ?
        Ce qu’il faut c’est rester standard. (ce qui est loin d’être le cas)
        Standard avec les autres et standard avec ses propres produits rendant le passage d’une version à la suivante possible, même en redescendant sans perdre l’essentiel..
        Je ne suis pas pour la concurrence qui va réduire tout à néant, parce que là, c’est du casse-pipe assuré.


      • L'enfoiré L’enfoiré 29 novembre 2017 17:31

        J’ai fait de la photo dans mon labo.
        La photo, une passion depuis toujours.
        Agrandisseur, bains, appareils et tout le fourbis jusque dans les années 80.
        Mais apparaissait le numérique.
        Même Kodak ne l’a pas vu venir et à croire que tout allait perdurer avec les films.
        C’est Kodak qui a appris à sourire à la photo.
        Avant cela, une photo avait des personnages très sérieux.

        « Le petit oiseau était de sortie » et il a réapparu en numérique.
        Du coup, on n’a jamais fait autant de photos qu’une fois, bien installée dans les habitudes.
        On se fait des selfies devant tous les monuments et les paysages de la Terre.


      • foufouille foufouille 29 novembre 2017 17:55

        @L’enfoiré à une époque, seul windaube permettait a un PC de fonctionner correctement.


      • Dzan 29 novembre 2017 18:18

        @foufouille
        Une violente tempête solaire et , tout est paralysé. C’est déja arrivé au Canada.


      • L'enfoiré L’enfoiré 29 novembre 2017 18:36

        @foufouille,

         J’ai écrit dans un billet que j’ai beaucoup aimé écrire, intitulé « Le lien entre ’Je t’aime’ et ’moi non plus’ :

         »Contributeur dans le numérique, j’ai baigné dans cette « potion magique » dès qu’il avait fallu chercher les ingrédients pour qu’elle devienne magique.

        Un peu de sel, un peu de sucre, un peu de poivre, un peu de poudre de perlimpinpin et quelques bouts de ficelle suffisaient à cette époque.

        Cela s’est construit dans une petite équipe, tout en souplesse, légère et performante qui n’avait pas encore le nom de startup mais qui l’était. La faiblesse de cette souplesse se retrouvait au moment où un poste clé n’avait pas de backup.

        Après, je suis grimpé dans un autre monde que le film « The Company men » décrit très bien"


      • baldis30 29 novembre 2017 20:44

        @Dzan
        bonsoir,

        et encore on ne sait pas ce que donnerait aujourd’hui ce qu’il est convenu d’appeler «  événement Carrington » survenu au XIXème siècle avec les dégâts qui furent constatés ...sur des installations bien mineures ...

        Toutefois on peut dire que l’observation du Soleil permet d’anticiper les conséquences d’un tel événement, mais certainement pas de s’en protéger en totalité !


      • Le421 Le421 30 novembre 2017 09:08

        @MagicBuster
        En décembre, des hackers ont réussi à couper un cinquième de l’électricité de la ville de Kiev.

        Avec les nouveaux « Linky », ça va être un jeu d’enfant !!


      • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 29 novembre 2017 10:59
        RéactionnaireUn réactionnaire est un partisan de la réaction politique, mouvement antimoderniste s’opposant aux évolutions, aux innovations ou aux changements sociaux qui ne découlent pas des principes traditionnels auxquels il est attaché. 

        • rosemar rosemar 29 novembre 2017 12:22

          @Jeussey de Sourcesûre

          Mais non ! La science fiction est une réflexion sur la science et ses conséquences, c’est une critique de la société : il faut lire des romans de science fiction : cf les exemples cités plus haut...

        • foufouille foufouille 29 novembre 2017 12:46

          @rosemar

          j’ai lu quelques milliers de romans de SF, les sujets sont beaucoup plus variés mais en général la science est absente.


        • Le Panda Le Panda 29 novembre 2017 13:59

          @Robert Lavigue
          Houston... On a un problème !
          http://ldl.contacts.free.fr/img/404-houston.jpg

          Le problème c’est toi crevure et tes comparses de merde, hier vous vous êtes faits cloués le bec par l’expert auprès de tribunaux sur mes actions et là, comme des chiens entre eux vous avez fuit. Tu parles d’un courage fuyons voila ce que vous êtes. Puis avec la troche que vous avez normal que vous la montriez pas cela ferait avorter une couvée de singes


        • Decouz 29 novembre 2017 14:26

          @foufouille
          Au début c’était des projections futuristes plus ou moins inspirées par « la science », entendons la science expérimentale et les techniques modernes, puis le domaine s’est élargi.


        • foufouille foufouille 29 novembre 2017 15:46

          @Decouz

          inspiré à un sens très large mais c’est vrai la science fiction réaliste existes avec peu d’inspiration dans ce cas. c’est assez souvent nul d’ailleurs car trop basé sur la science existante.


        • Le Panda Le Panda 29 novembre 2017 18:02

          @Robert Lavigue
          En net progrès pour ce qui est de la syntaxe. Attention à la ponctuation.
          La fréquentation de rosemar vous est profitable. Persévérez ! Un passage au collège reste possible.

          Je ne sais à quel point cela va réjouir toi et tes minables confrères. Mais j’ai compris pourquoi tu portes un chapeau, c’est à cause des mouches. Une évidence, mais Agora Vox ne verra plus un de mes articles. Ils seront publiés chez moi. Sur mon site, tu ne pourras toi ni les autres fous, de ton genre faire rentrer des puanteurs. Ton style est égal aux odeurs que vous dégagez. 


        • Le Panda Le Panda 29 novembre 2017 19:23

          @Robert Lavigue
          Il préconise une réorientation dans la littérature nauséabonde, matière où le candidat excelle !

          C’est la seule chose que tu saches comprendre. Puis il doit t’en rester un peu dans ton frigo à pétrole. Mais ouvres et ferme vite la porte sinon cela risque de créer une pandémie. Sois prudent à la jonction des rues. Tu imploses aux feux rouges. Mais je suis bête, tu n’as pas de voiture. Une brouette à bouses. Heureusement que Pascal est né j’ignore si c’est avant ou après toi. Puis ne te fatigue pas les cons moins tu leur parle, mieux cela (veaux) donc n’attends aucune réponse de ma part abrutit. Puis c’est encore un compliment.



        • Agafia Agafia 29 novembre 2017 19:56

          @Le Panda


          Je vous cite (avec les fautes) :
          (...) Puis ne te fatigue pas les cons moins tu leur parle, mieux cela (veaux) donc n’attends aucune réponse de ma part abrutit. (...) 

          « N’attends aucune réponse de ma part abrutit. »

          Euh... Ah bon ? Pourtant lui répondre,c’est bien ce que vous faites, non ?... ^^
          Et puis,c’est quoi une « part abrutit » ?

          Et puis je remarque que vous vous plaignez sans cesse des insultes, et patati et patata, mais le seul qui insulte, c’est toujours vous.

        • Agafia Agafia 29 novembre 2017 20:01

          (suite)


          WAOUH !!! Et je n’avais pas vu ça :

          (...) Le problème c’est toi crevure et tes comparses de merde (...) dixit le Panda.

          Quelle classe.... !!!! Quelle élégance !!!! 
          Comme quoi, derrière vos petits commentaires mielleux qui fleurent bon l’hypocrisie, suffit de gratter un peu et on découvre le vrai Panda,bien loin du gentil nounours.


        • Agafia Agafia 29 novembre 2017 20:07

          @Robert Lavigue

          Par contre on peut noter de jolis efforts dans les néologismes, car Vous voilà doté d’une charmante troche cher Robert ^^

          Et notons également une certaine poésie : 

          comme des chiens entre eux vous avez fui
          cela ferait avorter une couvée de singes

          Intéressant...



        • Le Panda Le Panda 29 novembre 2017 20:29

          @Agafia
          Comme d’habitude tu n’as rien compris. Mais c’est pas grave, tu ne pourras plus parler enfin écrire sur mes articles. Les fautes sont tout à fait volontaires. Je constate que tu n’as pas du tout progressé(e). Va voir ta privée et occupes toi de toi si tu le peux. Allez retournes sur ton cheval de bois et causes avec ton copain si tu en as un. C’est ce que tu as écris alors grande ou petite banane, c’est des gens comme toi et eux qui assassines ce site. Bonne fêtes 


        • mmbbb 29 novembre 2017 20:31

          @rosemar 1984 le Roman d Orwell est une critique satirique des etats totalitaires en particulier l URSS defunte Ce roman contient deux idees essentielles la surveillance des individus ( Le film « la vie des autres » sous Honecker president de la RDA , police politique et fichier ou chaque individu etait signale, ce fichier etait compose de millions de fiches individuelles, un vrai travail d art , et d autre part l instauration d une « novalangue » ou le sens des mots etait devoyé afin de destructurée la pensee . La novlangue persiste helas . Ce roman n est pas de la SF pure loin de la Quant au meilleur des mondes un classique , ou une elite domine le bas peuple, qui ne sont que des esclaves de ces temps moderne D ailleurs le transhumanisme a en génèse la tentation totalitaire Je vous conseillerais ISAAC AZIMOV un beauf qui vous répond


        • L'enfoiré L’enfoiré 30 novembre 2017 08:51

          @Robert Lavigue salut,

           Là, il y a vraiment un gros bug dans le bastringue.
           J’ai bien rigolé.
           Alors, pour humidifier l’atmosphère comme c’est bientôt la Saint Nicolas, chez nous et que Les choses ne sont vraiment plus comme elles étaient, écoutons une visite chez ce grand Saint,

           




        • Agafia Agafia 3 décembre 2017 16:20

          @Le Panda

          Merci de me fournir une traduction de votre galimatias... C’est incompréhensible. 
          Ah si ! On comprend un truc : « Les fautes sont volontaires  » ^^ Ben voyons... 
          Donc vous faites exprès d’écrire n’importe quoi n’importe comment ?
          Une pathologie ?



        • Decouz 29 novembre 2017 11:36

          Internet a une structure étoilée, et non centralisée, ce qui permet de nombreuses possibilités de connexions.

          Pour l’électricité la menace existe avec les ondes electro magnétiques d’origine solaire ou générées par des bombes  :




          • baldis30 29 novembre 2017 20:51

            @Decouz
            bonsoir,

            « avec les ondes electro magnétiques d’origine solaire »

            Plus exactement, par rapport à l’incident canadien cité par un participant :

            « par un courant tellurique engendré par l’induction provoquée par une tempête solaire »

             C’est par cette définition que l’on sait s’en protéger par des manœuvres adéquates...pouvant être très simples. Encore faudra-t-il les faire au bon moment et que ce soit prévu pour ...


          • rogal 29 novembre 2017 11:39

            Assez juste. Au lieu d’une panne d’électricité générale, ou en amont : la traversée par la Terre d’une belle tempête solaire. En miniature : l’explosion en altitude de bombes à impulsion électromagnétique ; les armées tentent de se prémunir.


            • Le421 Le421 30 novembre 2017 09:16

              @rogal
              Les semi-conducteurs sont sensibles aux IEM, pas les tubes...


            • Ciriaco Ciriaco 29 novembre 2017 16:42

              C’est sûr que le nombre de dépendances augmentent et que celles-ci se distancient de plus en plus des moyens réels de subsistance, parce que nous sommes dans une économie de ce type. A ce sujet, bon billet d’alerte supplémentaire d’alinea récemment.


              Il serait intéressant de savoir précisément comment et dans quelle mesure les populations qui avaient un savoir-faire du fait d’une économie de subsistance (savoir-faire évacué du commun par le couplage de l’économie de marché et d’une absence politique têtue), ont sauvé les meubles lors de la chute des civilisations passées (si vous connaissez un bouquin je suis preneur). Dans la situation actuelle on peut avoir beaucoup plus de doutes en cas de crise majeure, malgré un regain d’intérêt et de sensibilité réelles dans certaines minorités.

              • L'enfoiré L’enfoiré 29 novembre 2017 17:09

                Bonjour rosemar,

                 « Nos sociétés ne sont-elles pas vampirisées par l’informatique ? »
                 « Sous l’emprise d’une véritable addiction, les gens privés de numérique pourraient être complètement déstabilisés, perdus ».
                 « Nos sociétés à la pointe de la technique ne sont-elles pas fragilisées par le tout informatique ? »
                La réponse au trois points est « OUI », « OUI » et « OUI ».

                 Est-ce l’apocalypse qui fait peur pour autant ?
                 Là, je dis, tout dépend de comment on s’assure et que l’on prenne du recul sur tout ce qu’on apprend, voit, ou comment on utilise.
                 
                 On oublie très souvent les backups et comment se prémunir contre les arnaques du web.
                 Je donne cours d’Internet actuellement.
                 La pub est partout. Cela en est gênant pour un apprentissage.
                 Google, Facebook, Agoravox & Co se payent par cet intermédiaire.
                 Sortir de là, c’est en éliminant, en filtrant et en appelant ce que vous avez besoin en sautant ce qui n’en fait pas partie. Ce n’est pas facile... et...
                 Sans cela, Internet serait un beau jouet. smiley


                • goc goc 30 novembre 2017 05:04

                  ce serait possible si tout le monde avait le même OS ce qui n’est pas le cas

                  C’est un faux problème. Internet fonctionne sur différentes plateformes et différents Os, donc un « virus » pourrait tout aussi bien fonctionner sur ces différentes plateformes. Surtout avec la proliférations de langages et d’outils portables tel que Python ou QT (sans oublier java), on peut développer facilement un programme unique installable sur différentes machines.

                  L’autre problème, qui à mon sens est le plus important dans le cadre d’une « panne numérique », c’est la crétinisation galopante des nouveaux informaticiens qui ne savent plus faire un programme sans les gigaoctets de librairies et autres frameworks. Ce qui veut dire qu’il serait facile pour un « pirate » un peu plus intelligents que les autres (ce qui n’est pas dur), de créer un prog parasite dans une de ces librairies pour faire tomber la moitié des ordis, ce qui serait largement suffisant pour créer la panique mondiale.

                  Et quand on essaye d’utiliser internet avec l’administration française, on comprend très vite à quel point le niveau très faible des informaticiens, et donc la qualité lamentable des sites nous rapproche un peu plus chaque jour, de l’Armageddon numérique.

                  Enfin, il n’est pas nécessaire d’infecter toutes les machines, on peut cibler des secteurs importants (finance, énergie, administration) pour saboter le système, on l’a vu avec les attaques contre l’Iran.


                  • Aristide Aristide 30 novembre 2017 06:59

                    @goc


                    Voilà donc que l’on pourrait développer FACILEMENT un programme unique installable sur différentes machines. Une petite remarque tout de même, s’il est vrai que un code identique peut être installé sur différentes plateformes, c’est par le biais de ce que l’on nomme des « machines virtuelles », en Java la JVM. Ces machines virtuelles limitent largement l’accès aux ressources de base de la machine réelle et de son système. Tous les informaticiens crétins savent que ces machines virtuelles fonctionnent dans un « bac à sable » en gros une vision limitée des ressources de la machine réelle.

                    En d’autres termes, la portabilité des applications, portabilité c’est le nom utilisé pour cette possibilité d’être installé sur des plateformes techniques quelconques, oui donc cette portabilité se fait TOUJOURS au détriment de l’accès aux ressources réelles.

                    Maintenant, si un dessinateur de talent se transforme en spécialiste de l’internet et de la sécurité informatique pour des besoins de crédibilité de son oeuvre, il n’y a pas grand chose à dire.

                    Par contre, reprendre sans aucune distance ces propos de circonstances pour essayer de faire peur avec cette notion de bug global est non seulement assez simplistes mais aussi très cotre productif. Il existe de vrais risques que la plupart des usagers ne traitent pas ? Un exemple simple, la sauvegarde de leurs données privées, photos, ... Les plus consciencieux font des sauvegardes de temps en temps sur des supports externes, mais très peu les stockent à des endroits différents. 

                    Si à mon avis le risque d’un bug global est infiniment faible, je partage votre opinion sur la vulnérabilité de sites vitaux qui pourraient faire l’objet d’attaques virales, de services, ... Toutefois, ces techniques d’attaques sont connues et parées par des couches de sécurité de plus en plus restrictives.

                    PS : On parle d’internet comme outil de propagation, ce qui est vrai, mais il faut savoir que toutes les grandes entreprises disposent de réseaux privées, dédiés qui ne sont pas en connexion avec internet. C’est la règle minimale de tous les SI des grandes entreprises. On pourra attaquer et mettre out par internet un site Web d’une grande entreprise, il en est tout autrement de l’accès au coeur du SI ....

                  • goc goc 30 novembre 2017 11:49

                     
                    @Aristide
                    Bonjour Aristide

                    Voilà donc que l’on pourrait développer FACILEMENT un programme unique installable sur différentes machines.

                    Je n’ai jamais parlé de « Facilement », il ne s’agit là que de votre interprétation et n’engage que vous-même.
                    Pour le reste votre analyse est du domaine de la théorie idéaliste, voir du bizounours, Vous oubliez totalement le vrai problème de l’informatique à savoir ce qu’il y a entre la chaise et l’écran, c’est à dire le facteur humain. Vous pourrez toujours faire des systèmes ultra sécurisés, vous n’empêcherez pas un individu possédant tous les droits d’accès (comme un employé du SI), de faire une erreur, voir un acte délibéré de transfert de prog malveillant depuis l’extérieur vers le réseau privé.
                    Si à cela on ajoute le fait que la NSA a fait installé d’office (par cro$oft, apple et certains anti-virus) des portes pour mieux surveiller le reste du monde, vous avez déjà présent les outils pour faire des dégâts.

                    Quand à votre connaissance des langages multi-plateforme, elle semble assez limité (au seul java apparemment).

                    cette portabilité se fait TOUJOURS au détriment de l’accès aux ressources réelles.

                    Le « toujours » c’est dans vos rêves.
                     Allez voir du coté des IDE et du GCC, et vous verrez que non seulement on a accès à TOUTES les ressources de la machine cible, mais qu’en plus, pour quelqu’un qui maitrise le soft ET le hard, c’est assez facile. j’ai travaillé souvent sur des process multiplateforme, donc je sais de quoi je parle.

                    Enfin votre vision idéaliste et incomplète de la réalité vous fait oublier un détail important, c’est que 90% des ordinateurs (type PC) tournent sous windows, donc même si le « pirate » ne connait que cet OS, cela serait suffisant pour bloquer pratiquement tout le numérique et ce ne sont ni linux, et encore moins ios qui pourraient remonter le système.

                    Et je ne parle pas des « puces » wifi/ Bluetooth qui coutent 6 sous,et sont aussi petites qu’une carte Sd, mais qui permettent d’entrer sur un réseau de façon très fine (voir discrète), surtout avec la mode de l’IoT.

                    Bref regardez autour de vous et vous comprendrez que ce qui nous sauve c’est uniquement l’incompétence des informaticiens d’aujourd’hui et autres pirates du dimanche , parce-que pour le reste, on a tout ce qu’il faut pour faire tomber le système (économique).


                  • Aristide Aristide 30 novembre 2017 19:02

                    @goc

                    Je n’ai jamais parlé de « Facilement », il ne s’agit là que de votre interprétation et n’engage que vous-même.

                    Vous aviez écrit 


                    Surtout avec la proliférations de langages et d’outils portables tel que Python ou QT (sans oublier java), on peut développer facilement un programme unique installable sur différentes machines.

                    Pour le reste trop d’approximations pour continuer ici 

                  • Macondo Macondo 30 novembre 2017 08:47

                    Bonjour et merci. Rêvant depuis longtemps de ce grand moment de cinéma où un type appuie sur le « gros bouton » (Niouyork199 ?), je profite rapidement de cette tribune pré-post-numérique pour signifier à mon large public qu’à l’issue de cette liquéfaction globale des NTIC ne pouvant plus qu’un autre me reconnecter je serais en terrasse au Café de la Poste tous les soirs de 21h00 jusqu’à la fin de la soupe à l’oignon. Désolé d’avoir pollué ce fil, un des derniers de l’anthropocène, peut-être, soyons fous ...


                    • L'enfoiré L’enfoiré 30 novembre 2017 09:20

                      @Macondo

                      Mon dernier billet concernant le journal d’Anne Frank se termine par :

                      Vintage et/ou New wave, quand on m’appelle, mon téléphone portable entame un « In the Mood » endiablé. .Cela me fera penser à Anne... 

                      Hier encore , sur ARTE au cours du 28 minutes,
                      QUAND LA NOSTALGIE DEVIENT RÉSISTANCE Pour La Villa, son vingtième film, Robert Guédiguian retrouve des acteurs, des lieux et des thématiques chers à son cœur depuis plus de 30 ans. Tourné dans la calanque de Méjean, où le réalisateur et sa compagne, l’actrice Ariane Ascaride, ont leurs habitudes, La Villa raconte les retrouvailles de trois frères et sœurs (joués par Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan et Ariane Ascaride) autour de leur père dont la fin semble proche. Dans un décor d’hiver mélancolique et pictural, la fraternité, le temps qui passe et la nostalgie sont les thèmes-clés de ce film qui n’en oublie pour autant pas le présent avec l’arrivée de réfugiés dans les calanques.

                       


                    • L'enfoiré L’enfoiré 30 novembre 2017 09:32

                      Quant au film à aller voir, « The Square ».
                      Synopsis : Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il fait aussi partie de ces gens qui roulent en voiture électrique et soutiennent les grandes causes humanitaires.
                      Il prépare sa prochaine exposition, intitulée « The Square », autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains.
                      Mais il est parfois difficile de vivre en accord avec ses valeurs : quand Christian se fait voler son téléphone portable, sa réaction ne l’honore guère…
                      Au même moment, l’agence de communication du musée lance une campagne surprenante pour The Square : l’accueil est totalement inattendu et plonge Christian dans une crise existentielle.


                    • Macondo Macondo 2 décembre 2017 18:14

                      @L’enfoiré ... Merci pour ces deux infos, que je vais suivre.


                    • hervepasgrave hervepasgrave 3 décembre 2017 20:43

                      bonsoir, je suis très très en retard sur la lecture de ton article.mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.Parler de « ravage » est assez réduit de mon avis .Car sans faire de bruit il a été lu et relus combien de fois ? Maintenant il faut dire qu’il n’était pas trop mis en avant .L’auteur n’étant pas dans les papiers de l’époque .Mais une chose qui n’est pas dite et c’est certainement la source de cet arrêt général. Car c’était l’époque d’or de la bombe nucléaire et qui dit nucléaire dit choc électromagnétique.Les personnages d’importances sur le site (enfin supposé ou auto-proclamé influant ou propriétaire..)Disent des conneries,mais c’est bien arrangeant pour détruire la réalité. Vouloir parler d’informatique ,de piratage est la dernière des conneries sans nom et sans aucun sens.Une seule réalité est a retenir et elle simple qui détient le réseau de communication ? combien y a-t il de branches mères ? Alors dire que ce serait les systèmes informatiques qui résisteraient ?! « ah ! bon ? » et sur quel support . Maintenant dans la réalité que tous refuserons de reconnaitre ,la planète peut-être mise K.O .Il suffit d’appuyer sur ENTER OU ERASE. Rassurez vous il y aura des survivants.Ils ont déjà mis toutes les ressources de coté. Barjavel est maintenant dépassé parce que dans un premier temps il n’y aura plus de refuge familiale de petit bourgeois en retournant chez Papa Maman. Et d’autre part il a oublié que les survivant arriverons sur des chariots de feu comme les dieux de nos légendes et croyances.Voila la réalité quand le moment sera opportun.Du rêve ? un cauchemar ? une débilité ? A vous de voir et d’apprendre la vie.Mais par vous même sans être influencé par qui que cela soit et surtout pas par majoritairement des sources extérieures ;étatiques et de soit disant scientifiques et autres vendeurs de M. Cestpasgrave,joyeux Noël et ne tenez pas compte de mes propos seul les vrai lecteurs de « ravage » peuvent comprendre cette suite logique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès