• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JP94

sur Des propriétaires solidaires


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JP94 20 janvier 2018 17:37

La proposition semble intéressante, mais c’est aussi un renoncement de l’Etat en matière de logements sociaux HLM ( et même autres) qui génère cette situation.


Et sinon désolé mais alors là l’idylle entre petits propriétaires solidaires et locataires exclus de l’accession à la location pour des motifs divers, mais de même nature ( situation précaire...) n’est pas la règle.
- Toutes les personnes que je connais qui ont loué sans exiger les papiers usuels ont connu de sérieux déboires. Elles l’ont fait par principe ( jeune couple, étudiant, étudiant étranger, etc ..
On n’imagine pas ce que des gens dans le besoin, mais à la mentalité individualiste, et ils sont légion, sont capables de faire à des personnes militantes, ou simplement humaines. 
 - Exemple 1 : jeune couple , loyer au 1/4 du prix du marché et en p ;us toutes les charges comprises et EDF GDF illimité inclus ( 350€ mensuels pour 50 m² à 5 min du RER B,3 stations de Paris , au Sud - pour donner une idée.
 Bilan , détériorent le logement, le plancher massif à scie circulaire, découpent les placards, prennent plusieurs bains et douches quotidiens, le matin, le midi, le soir etc ... ne paient plus le loyer etc ...et se plaignent.
Idem pour un copain : 6 mois sans payer le loyer etc etc ..
Et c’est allé au conflit mais malgré tout ça, pas de dénonciation à la Police, par principe...

Et à chaque fois, ça a commencé par des relations personnalisées, on s’invite, on bavarde, on fait mine d’être sympa ...etc 

Et cela de façon répétée : les locataires bien se sont avérés l’exception.Et quand on est un petit propriétaire, on n’a pas de recours, ou c’est long ; et lorsque vous ne touchez pas le loyer de votre bien tandis que vivant en HLM vous êtes contraint de payer, vous êtes mal et l’Etat ne vous soutient pas...


A l’inverse, des connaissances qui ont loué cher, même à des étudiants : aucun souci. Et les relations n’avaient rien de cordial ; ça se plaignait , mais dans le dos. 

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès