• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Christian Labrune

sur Antisémitisme dominateur et justice : les graves dérives du droit


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 12 février 10:46

Les Français de confession juive sont à peu près 350 mille dans la région parisienne. Depuis dix ans, 60 mille ont déménagé pour venir s’installer à Paris. La plupart dans le 17e arrondissement. Je n’ai pas en tête les chiffres de l’alya, mais ils ont considérablement augmenté ces dernières années.

Lors des manifestations de l’été 2014, l’extrême gauche du NPA défilait impunément à Barbès, à Sarcelles, et même à la République, sous les drapeaux du Hamas, organisation terroriste violemment antisémite qui prétend détruire l’état d’Israël. Ces antisionistes ne se contentaient pas de vouloir la destruction d’Israël, ils gueulaient « mort aux Juifs » dans des rues Françaises, s’attaquant, à Sarcelles, à des épiceries casher, tentant d’incendier des synagogues.

Depuis 1948, plus de 800 mille Juifs dont les ancêtres vivaient depuis des siècles dans des pays devenus musulmans après le VIIe siècle ont dû partir pour fuir les persécutions et les pogroms. Des le début des années 50, l’importante communauté irakienne aura dû partir. Abandonnant sur place tout ce qu’elle possédait. En Egypte après la guerre des six jours, les juifs avaient le choix entre la valise et le cercueil.

Les Juifs étaient 230 mille au Maroc après la guerre. Ils n’y sont plus cinq mille.
Ils étaient cent mille en Tunisie en 48. Ils n’y sont plus que 1500. Ce qui n’empêchait pas les émeutiers, lors des récentes échauffourées, d’essayer d’incendier une synagogue dans l’île de Djerba.
Combien étaient-il en Algérie il y a un siècle ? Combien sont-ils aujourd’hui ? Je laisse à l’auteur le soin de répondre à une question qu’il devrait mieux connaître que moi.

Le meurtre d’Ilan Halimi, les crimes de Toulouse, la petite Myriam Monsonego, entre autres, exécutée d’une balle tirée dans la tête à bout touchant. Les morts de l’épicerie casher à la porte de Vincennes. Sarah Halimi torturée durant trois quarts d’heure pendant que les témoins entendaient des « Allah akbar ! » et des bribes de versets du Coran, défenestrée enfin, si ça ne fait pas réfléchir le citoyen français, c’est qu’il ne dispose pas d’un cerveau.

Quand on se réclame de l’islam et qu’on voit ça, il me semble qu’un minimum de décence imposerait le plus grand silence.

 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès