• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Philippe VERGNES

sur Pierre Janet et la nécessité d'ausculter attentivement quelques cobayes humains


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe VERGNES 1er mars 2018 15:44

@ Michel J. Cuny,


« Quant à cette façon d’ouragan à laquelle vous participez malgré vous, elle me rappelle mes jeunes années... »

 smiley

Ha mais moi aussi, j’ai à chaque fois l’impression de retomber en enfance avec un tel contradicteur. smiley

Cependant, je m’estime encore trop « jeune » pour être sage, mais le plus risible, c’est que j’ai affaire à un contradicteur qui aurait une génération de plus que moi et qui se comporte comme un gamin de trois ans. J’aime bien parfois replonger en enfance, mais avec parcimonie. Or, mon contradicteur est dans l’impossibilité de s’arrêter, il ne comprend pas le mot STOP malgré l’évidence de ses impostures et le fait de lui avoir maintes fois signifié qu’il transgressait les « bornes des limites ». Même l’ignorance n’a eu aucun effet contre ces agressions perverses. D’où le fait que je lui réponde parfois, mais rarement eu égard aux monceaux d’immondices qu’il déverse sur moi depuis ma première apparition sur ce site. Cependant, ce menteur pathologique ne supporte pas qu’on lui mette un miroir sous le nez, ça le rend encore plus vindicatif. C’est pour cela que la plupart du temps, c’est toujours moi qui arrête le débat, non sans lui avoir mis le nez dans ses propres déjections, manière de le confronter à la castration qu’à son âge on ne peut malheureusement plus assimiler, d’où l’importance de l’éducation dans les jeunes années.

Et dire qu’il a écrit un article sur le triangle de Karpman alors qu’il illustre ici même et partout ailleurs où il me cherche querelle tout ce qu’il ne faut pas faire pour entrer dans un triangle pervers. C’est à croire qu’il ne comprend rien de ce qu’il lit.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès