• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Antenor

sur Jésus, Christ : de Taisey/Cabillodunum à Jérusalem et de Jérusalem à Taisey. À M. le Préfet de Bourgogne...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Antenor Antenor 18 mars 2018 14:12

@ Emile

Chez les Chrétiens, le messie est déjà venu. Le Protévangile de Jacques raconte sa naissance à l’époque d’Hérode. Je ne comprends pas pourquoi vous n’appliquez pas la même grille de lecture à Notre-Dame-du-Port et à l’autel de Pergame par exemple. A Pergame, les Grecs ont utilisé le combat mythique des Dieux olympiens contre les Géants pour représenter leur guerre contemporaine contre les Gaulois.

A mon sens, c’est une idée similaire qui a dirigé la construction de Notre-Dame-du-Port. Cette église a sans doute été construite à une période compliquée pour l’Auvergne, un peu comme la Judée à l’époque d’Hérode et ses constructeurs se sont identifiés aux familles de Marie et Elizabeth. Mais cela ne veut pas dire qu’ils s’imaginaient qu’un nouveau messie allait apparaître. Simplement qu’ils allaient suivre l’exemple des Anciens. Pas plus que les Grecs ne se prenaient pour des Dieux, les Arvernes ne se prenaient pour des Messies en puissance.

J’ai attiré votre attention sur le grand-prêtre Jésus/Jason parce que justement la piste d’Onias et de sa descendance semble être une impasse. La construction du temple d’Onias en Egypte n’est guère compatible avec ce qu’on sait du Maître de Justice. Leur père, le grand-prêtre Simon n’ayant jamais été exilé, il ne reste que ce Jésus/Jason à condition que la version de Flavius Josèphe soit la bonne. Je me demande même si « l’homme du mensonge » des rouleaux de Qumran ne désignerait pas l’auteur du Second Livre des Macchabées. Qui sait si après Sparte, ce Jésus/Jason n’est pas allé se réfugier jusqu’en Gaule à l’abri des intrigues judéo-grecques ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès