• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de sweach

sur Cancer : cette vie qui se souvient, elle, tandis que nous ne faisons, nous, que tout oublier…


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sweach 11 septembre 2018 11:48

Je pense qu’il y a une petite erreur conceptuel.


*il doit y avoir conservation et même accumulation de l’information qui permettra ensuite la perpétuation*

Cela est en parti vrai, mais pas totalement, le vivant ne peut se contenter de la conservation et de la perpétuation, il faut obligatoirement une parti d’évolution.

L’évolution consiste à ajouter un facteur inconnue qui doit être conservé si il apporte un avantage ou bien réprimer si c’est un inconvénient.

La reproduction est le premier facteur pour faire apparaître de nouveaux caractères, mais nous avons également une adaptation évolutive aux seins de nos cellules et de leur exploitation, par exemple si on est confronté à du poison notre organisme finira par s’y adapter pour vivre avec.

Le cancer est en quelques sorte un « couac » ou peut être une soupape de sécurité ? de l’évolution permanente de nos cellules.
Si on veut l’éviter il ne faut pas forcer notre organisme à vouloir s’adapter, on parle donc de facteur de risque comme le tabac ou l’alcool, en réalité notre organisme cherche une solution à ces agressions, si elles sont trop nombreuses on augmente les chances de « couac »

En claire nous développons en permanence des cancers et nos défenses les détruisent en permanence, sauf si le facteur inconnue consiste à vaincre nos défenses.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès