• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Étirév

sur La Création : les deux récits du Pentateuque témoignent de nos lointaines Racines : Egypte Antique, Babylone, Perse


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Étirév 5 décembre 11:55

Il y a dans la Bible des livres de Vérité : la Loi et les Prophètes, et des livres de mensonge et de justification qui ont été ajoutés par des prêtres à différentes époques, après le schisme de Juda.

Les Juifs ont ajouté 4 livres à celui de Myriam : l’Exode, le Lévitique, les Nombres, le Deutéronome, auxquels ils ont donné Moïse comme auteur. Avec la Genèse, cela forme le Pentateuque, dont l’autorité est justifiée, à leurs yeux, par le nom de l’auteur qu’ils lui donnent.

Le premier livre de la Bible, la Genèse, est le seul vestige du Sépher primitif, mais, dans la forme que les divers traducteurs lui ont donnée, il en est la caricature et non la reproduction. Les passages des divers auteurs de l’Ancien Testament où il est fait mention de la Thorah ne parlent jamais de sa division en livres distincts. La division du Sépher en cinq livres pour former le Pentateuque est attribuée à Esdras. On la croit même plus récente.

Le Deutéronome, un des cinq livres, est de l’époque chrétienne. Josèphe est le premier qui mentionne cette division (dans Contre Appion). Van Dale (anabaptiste) dit qu’il faut distinguer entre le Livre de la Loi et le Pentateuque tel que nous l’avons. Le Livre de la Loi, selon lui, ne contient que les ordonnances de Moïse, les bénédictions et les malédictions, et quelques discours du législateur. « Voilà, dit-il, ce qui est sorti de la plume de Moïse. Mais le Pentateuque entier n’est pas son ouvrage. C’est Esdras qui l’a composé sur les écrits des anciens prophètes.  »

Selon Richard Simon, le Pentateuque et tous les livres historiques de l’Ancien Testament ont été composés par un collège d’écrivains publics sur les actes originaux, déposés dans les Archives de la Nation, et il ajoute « qu’ils n’écrivaient pas seulement les histoires de leur temps, mais qu’ils prenaient aussi la liberté d’ajouter ou de diminuer ce qu’ils jugeaient à propos aux mémoires des autres prophètes qui les avaient précédés  ».

Le dogme fondamental des Juifs est renfermé dans les livres du Pentateuque qui font suite à la Genèse  ; on les donne comme inspirés du Saint-Esprit, alors que ces quatre livres, œuvres de prêtres ignorants, ne sont qu’un monument d’imbécillité et de rapacité.

Comment cette parole divine, expliquant la manière de faire des holocaustes, spécifiant les morceaux de la bête sacrifiée qu’il faut donner aux prêtres, serait-elle tombée en désuétude si elle était inspirée par Dieu lui-même, car, parmi les modernes, il n’y a pas un prêtre juif qui oserait faire dans sa synagogue ce que le Dieu de Moïse aurait prescrit s’il avait dicté le Pentateuque ?

Origine de la Bible


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès