• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de François Pignon

sur Vercingétorix, si tu savais les bêtises qui, aujourd'hui, se disent : Gergovie, Bibracte, Alésia...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion François Pignon 25 janvier 2019 17:55

@Emile Mourey

la Gaule n’existait pas tant que les Romains n’en ont pas décidé l’existence pour administrer des territoires annexés, soumis à l’impôt et dont l’intégration à l’empire était très différente dans la Narbonnaise, la Lyonnaise, la Belgique etc...
D’ailleurs, même pour les Romains, il n’y avait pas LA Gaule, mais LES Gaules, et entre autres, la Gaule « chevelue » (Gallia comata) pour désigner la Gaule non encore romanisée avant leur soumission par César

Les relations entre les peuples concernés qui parlaient des langues différentes et avaient des religions différentes reposaient sur des rivalités de chefs de guerre qui s’alliaient ou se combattaient pour imposer une hégémonie instable et toujours remise en cause, caractéristique que César a su utiliser dans son intérêt en contribuant à aggraver leurs antinomies.

La culture gauloise était diverse selon les peuples et certains utilisaient l’alphabet grec (celui des Galates, en fait), mais la plupart ignoraient l’écriture et surtout le droit écrit qui était l’élément décisif de la culture romaine dans la mise en place d’un « état », mot qui n’avait aucun sens pour un Gaulois, fût-il Bitturige, Eduen ou Séquane.

On ne peut pas plus parler de Gaule avant les Romains qu’on ne peut parler de Mexique avant l’arrivée des Espagnols !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès