• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Samson

sur L'indécence est en marche


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Samson Samson 19 avril 16:42

« Bien sûr il se trouvera des adeptes de la pensée magique pour conclure d’emblée que le jugement de dieu a commencé. »

Logique ! Tout croyant ou autre adepte de la « Pensée magique » ne peut que chercher sens à un tel événement, affectant un sanctuaire symbolisant tout à la fois le coeur, l’âme et le creuset de l’identité française.

’Cependant, le manager de la république parviendrait presque à donner corps à ces élucubrations tant il s’emploie à récupérer l’événement à son profit, pour masquer ses insuffisances.’« 

Il ne faut jamais perdre de vue la structure psychopathique de personnalité du giton de Rothschild : pervers narcissique et manipulateur, il se fait fort de »tout à la fois« balayer toute spécificité nationale - « Il n’y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse. » - dans son ambition de réduire à »startup« la République et ses institutions pour mieux les intégrer au projet néo-libéral de l’€urocratie et de la nouvelle aristocratie mondialiste, et s’allier à lui les symboles de la France »éternelle« dont dans sa toute puissance narcissique il se considère »investi« comme le Sauveur.

Tant la signification  »Dieu avec nous«  de son prénom que l’anagramme  »Monarc«  à son patronyme n’ont dû lui échapper, et que - contre l’avis de son père - il se soit fait baptiser n’a certainement rien d’anodin. Pas pour rien non plus que, cumulant les symboles, il s’est choisi pour débuter sa conquète de l’électorat les fêtes de Jeanne d’Arc célébrées un 8 mai à Orléans (Son discours à cette occasion mérite le détour !).

Pourtant amorphe depuis Mai 68 et - comme sa propre élection en atteste - soigneusement lobotomisée par la propagande médiatique, faisant cette fois fi des traditionnels corps intermédiaires plus que jamais déclassés par le petit Monarc, la populace proteste en gilets jaunes de sa dignité humaine et, lasse de n’être entendue, se mue en  »foule haineuse«  pour réclamer rien moins que sa tête.
Première raclée »symbolique«  !

Et rien n’y fait ! De la sanglante répression par armes éborgnantes et mutilantes qui font honte à l’ »humanisme« des valeurs €uropéennes dans lesquelles il se drape aux quelques biscuits qu’il daigne lâcher  »trop peu, trop tard !« , jusqu’à l’entourloupe d’un grand débat corseté à sa gloire et à la mise en scène de son narcissisme effréné qui tourne en eau-de-boudin, pas moyen de noyer le poisson !

Et quand à l’heure même où - sous couvert des conclusions de son fameux »grand débat« - le giton préféré de Rothschild et du CAC40 devait dans son show de télévangéliste de la Sainte Croissance nous enfumer une fois encore, c’est — bien au delà des seuls symboles des pouvoirs ecclésiastiques et royaux — la mémoire millénaire des compétences de ses bâtisseurs et du savoir-faire taillé dans la pierre de ses artisans qui part dans les flammes et lui souffle la vedette !

Pour un président dont la »pensée complexe« proclame tout à la fois le dogme de cet absolu relativisme néo-libéral où des qualifications prétendument interchangeables offriraient à n’importe quel horticulteur la splendide opportunité de traverser la rue pour mieux épanouir ses compétences en horaires coupés, à la plonge dans les caves d’un restaurant, et son attachement à la tradition plus que millénaire héritée de l’Occident Chrétien, le coup est particulièrement rude, d’autant que sa puissance symbolique ne peut effectivement qu’interpeller !

Que plutôt que rester dans les livres d’histoire comme le giton de Rothschild ou l’éborgneur d’Amiens, il s’efforce part tous les moyens de passer pour le reconstructeur de Notre-Dame se conçoit donc aisément ! Car si la reconstruction de Notre-Dame est encore dans les limbes, la désolation du lundi 16 avril 2019 marque d’une pierre noire sa présidence. Et si peu se souviendront de son grand débat, les Gilets Jaunes constituent d’ores et déjà un jalon de l’histoire de France et de cette République qu’En Marche vers nulle part, il prétendait passer au hachoir mondialiste !

J’ignore si sa conviction spirituelle est sincère ou ne relève que de la pure manipulation symbolique, mais même en »pensée complexe« , il est un temps où, comme le jeune homme riche de l’évangile, il faut pouvoir choisir son maître : Dieu ou le Veau d’Or, les valeurs humanistes héritées de l’Occident Chrétien ou les cruels dogmes de la Sainte-Croissance, dernière avatar en date du fanatisme religieux, du culte à Moloch-Baal et d’un totalitarisme chaque jour un peu moins »soft".

Et s’il n’en est dans son délire pleinement conscient, la charge symbolique de l’incendie de ce creuset de l’identité française de la France se charge de douloureusement lui rappeler, ainsi qu’à tout croyant ou personne soucieuse du sens des événements !

En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès