• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Laulau

sur Michel Onfray : Analyse de son anti-communisme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Laulau Laulau 2 mai 10:59

Excellent article qui remet les choses en place. Belle remarque sur les mots : « pacte » forcément agressif, pour les uns et « accords », forcément de paix pour les autres.

On oublie trop souvent que Munich, c’était moins d’un an avant ce fameux pacte. On oublie surtout que l’URSS négociait depuis longtemps avec les français, les polonais et le britanniques pour s’entendre contre les nazis. C’est qu’il faudrait expliquer que ces accords n’aboutissaient pas à cause de la mauvaise volonté de Chamberlain qui n’envoya jamais aucun négociateur ayant le moindre pouvoir. Il faut dire aussi que ce lord avait beaucoup de sympathie pour A. Hitler.

Et il faudrait aussi parler de la totale opposition de la Pologne, la pauvre et gentille Pologne, dont le gouvernement ultra nationaliste préféra se rendre à Munich pour participer au dépeçage de la Tchécoslovaquie dont elle pu arracher un petit morceau.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès