• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de sls0

sur Bientôt, plus de prévision météo ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sls0 sls0 4 mai 16:15

La 5G fera aussi rater les mayonnaises.

L’auteure pourrait elle rentrer dans les détails physiques expliquant l’influence d’ondes radios sur la mesure d’une température ou hydrométrie ?

@ Croa.

Avant pour estimer les hauteurs d’ondes de tempête chez moi lors de cyclones je devais interroger plusieurs bases. Maintenant avec Windy j’ai toute les données dans une seule application. Avec un tableur excel, je peux faire les prévisions sur mon smartphone.

Pendant la période des cyclones j’arrive parfois à déceler les départs éventuels avant le NOAA.

Déjà présenti un départ au niveau des grands lacs africains. Ca a traversé toute l’Afrique et s’est transformé en cyclone sur l’Atlantique.

Avec la tempête de 99 on s’est aperçu que si on est bon en mer et à l’intérieur des terres, il y a une frange cotière de 150-200km qui reste floue entre deux modèles différents. Je réside sur une ile, mer, colline sur 40-60km ensuite sierra qui monte à 3000m. Windy n’est pas trop mauvais sur ce terrain. C’est le modèle ECMWF qui marche le mieux ou du moins que je préfère. Avoir les données de précipitations permet aussi de prévoir les crues. J’ai installé des pluviomètres dans des écoles dans la sierra, il y a des écarts entre stations donc coté prévision, il faut faire confirmer. C’est tropical ici, une bonne pluie localisée peut transformer la rue en torrent avec 10-30cm d’eau. Avec un cyclone c’est toute la ville qui se transforme en tobogan aquatique. Le débit de la rivière passe de 3-5m³ à 1200-1300m³. La nature déchainée c’est superbe quand on a une maison qui tient un minimum.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès