• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de charly10

sur Bientôt, plus de prévision météo ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

charly10 5 mai 16:21

Rosemar bonjour

Même sans les satellites météo, les services météo pourraient très bien mesurer la température, la pression, et l’humidité et faire des prévisions. Les méthodes de relevés en place dans les années 60 à 2000 étaient certes un peu moins pratiques, mais pour avoir utilisé les prévisions, comme pilote pendant 30 ans, je peux affirmer qu’on s’en sortait.

 Ces mesures manuelles, sont encore effectuées par bien des météorologues .Quelques instruments très classiques sont nécessaires .Le thermomètre, le baromètre, l’hygromètre et le thermomètre humide pour le point de rosée, l’anémomètre pour la vitesse et la direction des vents en surface, ainsi qu’un récepteur pluviomètre. J’ajouterai les ballons atmosphériques qui permettent de relever  les 3 infos pression, température et pression en altitude jusqu’à la limite stratosphérique.

L’évolution numérique de l’instrumentation, et la puissance des ordinateurs actuels, permet simplement des lectures et analyses plus rapides.

L’arrivée des satellites dans les années 70, permettent surtout, une visualisation réelle des systèmes nuageux, liées aux perturbations, dans le domaine du visible et de l’infrarouge, et des indications plus complètes sur les grandes étendues océaniques ou désertiques. D’où une prévision plus fine des événements. 



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès