• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

charly10

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 147 0
1 mois 0 7 0
5 jours 0 2 0

Derniers commentaires



  • charly10 20 février 19:00

    Marcher, se rassembler, crier son ras le bol contre  l’antisémitisme c’est honorable mais inefficace ; C’est tout juste ce que savent faire les bienpensants de tous bords politiques. L’antisémitisme existe depuis la nuit des temps. Ce sentiment est ancré dans une bonne part des citoyens français et européens d’ailleurs.

    Ce sentiment est détestable, mais aucun gouvernement depuis 50 ans, et surtout pas les sociaux libéraux, n’a rien fait pour arrêter le phénomène. Et d’ailleurs est-ce possible.

    D’autre part on met la loupe sur une action proférée, par 2 ou 3 idiots, mais on laisse de côté un fait autrement plus grave, à mon avis, à savoir le « caillassage » du fourgon de police sur l’A7 à Lyon.

    Lorsque des individus des mêmes mouvances factieuses, n’hésitent pas à attaquer furieusement 2 policiers dont une femme, sans aucune réaction des badauds, là on peut dire que les politiques ne maîtrisent plus rien et que la république est en danger.

     Au passage on peut admirer le sang-froid du brigadier-chef de bord du fourgon, qui a su soutenir sa collègue, manifestement en panique face a l’attaque.

     

    https://youtu.be/hy9ec02pTSs



  • charly10 19 février 14:28

    @quijote

    Entièrement d’accord avec vos propos, c’est le mal du siècle, mais comme disait un ancien représentant syndical « il y a du grain à moudre »



  • charly10 9 février 16:24

    @alinea
     bonjour

    « ce bipède qui se croit si puissant qu’il se pense capable de dérégler le climat », 

     Comme vous dites bien !!!!

    L’homme peut certes dégrader une partie de l’environnement, et on le constate tous les jours via la pollution des mers et des rivières, mais affirmer qu’il peut maîtriser le climat en limitant ses rejets CO2, c’est faire preuve de beaucoup de prétention. Argumenter que le CO2, gaz présent pour 0.03% à 0.04% dans l’atmosphère, est l’unique responsable de l’augmentation de la température est une imposture. 

    Une mécanique implacable s’est mise en marche : l’origine anthropique du réchauffement acceptée comme une vérité scientifique, comme dogme, les décideurs politiques sommés de prendre dans l’urgence des mesures drastiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, une opinion résignée à la catastrophe inéluctable.

    Le matraquage permanent des médias autour de ce « global warming » anthropique sert à tout justifier : une inondation inédite, une tornade comme jamais auparavant, des sécheresses dévastatrices de plus en sévères, des ouragans plus puissants que jamais, et même des truffes en baisse et des chenilles processionnaires en plus ! Diantre, vivrions-nous les débuts de l’apocalypse ! Tout est pain béni pour servir ce dogme. 

    Cette propagande sur une catastrophe climatique à venir permet de laisser dans l’ombre les catastrophes mondiales bien réelles, catastrophes à la fois humaines et environnementales : les guerres et la faim dans le monde, la pollution des sols, des mers et des rivières (par des composants chimiques plus problématiques que le CO2), l’appauvrissement de la biodiversité, les déchets nucléaires, ...etc

     Cela dit l’article est assez bien tourné bien référencé et l’auteur fait preuve d’humour. 



  • charly10 9 février 16:13

    @zygzornifle

    encore faut il prouver que dieu existe . 



  • charly10 6 février 18:43

    Bonjour

    La cause de la dette est liée directement à la financiarisation de l’emprunt par, l’état auprès des marchés. Formule initiée en 1973 par les lois dites « Pompidou », puis affirmée et mise en place par les socialistes de l’équipe Bérégovoy au début des années, 80 qui avait cru, naïvement dans la vertu de la régulation des marchés. En 1988 le gouvernement Bérégovoy instituait la titrisation les bons du trésor français favorisant encore le système.

     Ces mêmes principes ont été repris ensuite, par les initiateurs des traités européens (Article 123 du traité consolidé de Lisbonne 2005).Hors dans les années 80/2000, les taux d’intérêt appliqués par les banques privées pour les prêts aux états étaient fonctions de plusieurs paramètres, assez aléatoires, définis par les fameuses agences de notation. Les taux d’intérêt imposés par ces marchés flirtaient avec les 12/15%.

    Et par effet cumulatif les intérêts ont flambé. Aujourd’hui les taux d’intérêts cumulés représentent 60 % de la dette d’état. Le principal des emprunts placé par les services de France trésor est toujours remboursé, et c’est en partie pourquoi la dette française est toujours intéressante pour les Spécialistes en Valeur du Trésor (en gros les banques) qui sont avides de détenir des titres de dette . D’autant plus qu’à l’inverse d’une famille, l’état ne meurt pas, et peut lever l’impôt à tout moment.

    https://www.youtube.com/watch?v=-SIcOG1LY8k

    https://www.franceinter.fr/dossier/la-crise-des-dettes-en-europe

    https://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20130715trib000775829/20 -fevrier-1986-le-matif-la-folle-histoire-du-marche-a-terme.html

     

     La solution dette passerait par la possibilité donnée aux états  de se financer directement à la BCE. Débat ouvert depuis très longtemps.

     

    Taux intérêts appliqués par les marché sur 20 ans

    1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 Années 1980 Taux 10 ans (fr) 17,4 % 14,8 % 14,4 % 13,4 % 11,9 % 9,2 % 9,9 % 8,6 % 9,3 % 10,0 % 11,9 %

    Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 Années 1990 Taux 10 ans (fr) 8,6 % 8,1 % 5,6 % 8,3 % 6,6 % 5,8 % 5,3 % 3,9 % 5,5 % 5 % 6,3 %

    Année 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Années 2000 Taux 10 ans (fr) 5 % 4,3 % 4,3 % 3,7 % 3,3 % 4 % 4,4 % 3,4 % 3,6 % 3,4 % 3,9 %



Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès