• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Kapimo

sur Macron : Cambriolage de la présidentielle


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Kapimo Kapimo 17 mai 02:28

Votre article résume le bouquin de Branco. Il ne présente les choses que sous un aspect franco-français, et en ce sens il est faux par omission.

Nul ne peut être président aujourd’hui sans montrer patte blanche aux réseaux mondialistes occidentaux.

Sarkozy avait un ex-beau père No 2 de la CIA, et avait clairement un programme mondialiste (approbation forcée de la constitution européenne, ré-intégration de la France dans l’OTAN)

Hollande était un young leader, qui avait couru à l’ambassade américaine pour critiquer Chirac lors de la crise Irakienne de 2003 (disant que lui ne ferait jamais ça).

Avec Macron, on a la totale : young leader, soutien personnel de Kravis (pdg de la société d’investissement KKR), Bildelberg, Rotschild, Institut Montaigne (Européiste atlantiste).

Macron, c’est d’abord l’homme des réseaux mondialistes.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès